//img.uscri.be/pth/ee0a132893bd9ea514b45325f9dad2e0821046fe
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 22,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

La Caisse des dépôts et consignations

De
672 pages

La Caisse des dépôts et consignations a fait procéder, peu avant la mise en place de la mission Mattéoli, à des recherches sur son rôle de réceptacle majeur des fonds issus de la spoliation antisémite entre 1941 et 1944. Ce premier travail a permis de révéler l'existence d'archives inédites.
Prolongeant ce devoir de recherche historique, la Caisse des dépôts a organisé un colloque international, placé sous la responsabilité scientifique d'historiens. Cet ouvrage, qui réexamine le comportement de l'établissement dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale, englobe en outre ses activités multiples dans les fluctuations de la première moitié du XXe siècle et comporte d'intéressants aperçus comparatifs européens.
Puissance financière peu connue, dépositaire des fonds protégés par la loi, gestionnaire d'une partie importante de l'épargne des ménages, mais aussi de fonds d'organismes de retraite et d'institutions de prévoyance, la Caisse des dépôts a été l'un des bras séculiers de l'État sous Vichy.
Acteur majeur de la politique financière, économique et sociale de l'époque, elle a traversé ces années noires en mêlant à des pratiques aberrantes des activités utiles et des innovations bénéfiques pour la reconstruction d'après-guerre. Ce volume se veut une tentative de bien distinguer, seulement mais pleinement, les ombres des lumières.

Voir plus Voir moins
La Caisse des dépôts et consignations a fait procéder, peu avant la mise en place de la mission Mattéoli, à des recherches sur son rôle de réceptacle majeur des fonds issus de la spoliation antisémite entre 1941 et 1944. Ce premier travail a permis de révéler l'existence d'archives inédites.
Prolongeant ce devoir de recherche historique, la Caisse des dépôts a organisé un colloque international, placé sous la responsabilité scientifique d'historiens. Cet ouvrage, qui réexamine le comportement de l'établissement dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale, englobe en outre ses activités multiples dans les fluctuations de la première moitié du XXe siècle et comporte d'intéressants aperçus comparatifs européens.
Puissance financière peu connue, dépositaire des fonds protégés par la loi, gestionnaire d'une partie importante de l'épargne des ménages, mais aussi de fonds d'organismes de retraite et d'institutions de prévoyance, la Caisse des dépôts a été l'un des bras séculiers de l'État sous Vichy.
Acteur majeur de la politique financière, économique et sociale de l'époque, elle a traversé ces années noires en mêlant à des pratiques aberrantes des activités utiles et des innovations bénéfiques pour la reconstruction d'après-guerre. Ce volume se veut une tentative de bien distinguer, seulement mais pleinement, les ombres des lumières.