La mondialisation au XIXe siècle

La mondialisation au XIXe siècle

-

Livres
288 pages

Description

Certains spécialistes considèrent que la mondialisation du XIXe siècle a été la première véritable mondialisation de l’histoire, préfigurant par de nombreux aspects celle qui s’est mise en place à la fin du XXe siècle. 
Sans être aussi péremptoire, il apparaît que sous l’impulsion décisive de la révolution industrielle dans une partie de l’hémisphère nord et de la suprématie planétaire du Royaume-Uni, l’économie mondiale a connu des transformations radicales à partir du milieu du XIXe siècle. Elles se sont traduites par une nouvelle forme de division internationale du travail, une intégration croissante des marchés de biens, de capitaux et du travail, ainsi que la mise en réseau progressive du monde sous l’effet de la révolution des transports et des communications. 
La mondialisation du XIXe siècle fut brutalement interrompue par le déclenchement de la Première Guerre mondiale. 

Bruno MARNOT est maître de conférences à l’Université Michel-de-Montaigne Bordeaux III.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 juillet 2012
Nombre de lectures 56
EAN13 9782200281984
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Certains spécialistes considèrent que la mondialisation du XIXe siècle a été la première véritable mondialisation de l’histoire, préfigurant par de nombreux aspects celle qui s’est mise en place à la fin du XXe siècle. 
Sans être aussi péremptoire, il apparaît que sous l’impulsion décisive de la révolution industrielle dans une partie de l’hémisphère nord et de la suprématie planétaire du Royaume-Uni, l’économie mondiale a connu des transformations radicales à partir du milieu du XIXe siècle. Elles se sont traduites par une nouvelle forme de division internationale du travail, une intégration croissante des marchés de biens, de capitaux et du travail, ainsi que la mise en réseau progressive du monde sous l’effet de la révolution des transports et des communications. 
La mondialisation du XIXe siècle fut brutalement interrompue par le déclenchement de la Première Guerre mondiale. 

Bruno MARNOT est maître de conférences à l’Université Michel-de-Montaigne Bordeaux III.