//img.uscri.be/pth/0a30f2d63075a292e0613e2fa15eb8923ad9de1a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Mulokot Lacs de légende d'Amazonie

De
128 pages
?Cet ouvrage est le fruit de notre aventure sur ces sites emprunts d’histoire et de découvertes scientifiques. Nous allons vous faire voyager immobile tel le fromager qui étale ses racines pour fouiller l’histoire et déploie ses branches pour aller tutoyer le ciel des connaissances.

Les hommes sont au cœur de notre épopée, l’équipe de l’association Alabama, les scientifiques et enfin les traces laissées par les précédents explorateurs de la région et les populations exterminées par la découverte des Amériques.

Des peintures rupestres aux légendes amérindiennes en passant par la découverte d’une ancienne usine de distillation de bois de rose, vous aboutirez aux résultats de l’analyse des données du substrat prélevé par le cnrs au fond du lac Toponowini, le seul dans l’Est-Amazonie qui ait fait l’objet d’une telle étude.
Voir plus Voir moins
Lacs de légende d’Amazonie 6
UNE AVENTURE ASSOCIATIVE
DEpuis 1990, L’ássociátion aLábámá ráyonnE sur LE pLátEáu dEs GuyánEs grâcE à L’orgáni-sátion d’unE Expédition à thèmE tous LEs dEux áns. QuE cE soit sur LEs trácEs dEs gránds ExpLorátEurs dE Lá région, à Lá découvErtE dE Lács inconnus, à Lá rEchErchE dEs mythEs ámérindiEns ou à Lá coLLEctEdEnouvEáuxinsEctEs, virus Et báctériEs, toutEs cEs ávEnturEs ont un but à Lá fois sportif, cuLturEL, historiquE Et sciEntifiquE.
lá prisE En comptE sériEusE dE Lá sécurité dEs ráids Est à Lá chárgE dE L’ássociátion amázo-niE MédEcinE expédition qui párticipE à LEur médicáLisátion.
Des membres de l’association au pied de l’inselberg Mamilipann.
Eric Pellet président de l’association Alabama prend un point GPS.
Cette histoire débute en 2001, il y a 14 ans maintenant. Nous étions cinq sur la banquette arrière d’un hélico. Après une heure de vol, nous sommes en stationnaire à cinq mètres au dessus de ce qui sera le lac Toponowini. Je suis le premier à sauter dans cette retenue d’eau mentionnée sur aucune carte. Mes
compagnons me suivent, puis c’est le largage des sacs. Au fur et à mesure que l’appareil perd du poids, il prend un peu de hauteur. Le dernier à sauter fait une chute d’environ dix mètres.
Nous avons déjà fixé par la mémoire de l’écriture ce moment
qui nous a tous semblé improbable. Se confronter à l’imminence de l’in-connue est toujours une sensation difficile à retranscrire, chacun d’en-tre nous vit de façon très person-nelle ces moments-là. Pour ma part c’est un mélange d’exaltation et d’annulation devant les infinis, c’est aussi l’antagonisme entre l’activité que je déploie et ce vivre immobile des grands arbres. Ceux-là même qui naissent, grandissent et voya-gent sur place au cœur de l’Amazo-nie et qui nous appellent à beau-coup d’humilité.
Quatorze ans que nous parcou-rons d’année en année l’espace du plateau des Guyanes pour, entre autre, découvrir trois autres lacs inconnus. Dont l’un nous a conduit au Suriname.
Cet ouvrage relate notre aven-ture sur ces sites emprunts d’his-toires et de découvertes scienti-fiques. Nous allons vous faire voyager sans bouger, tel le fromager qui étale ses racines pour fouiller l’histoire et déploie ses branches
Lacs de légende d’Amazonie 7
Lacs de légende d’Amazonie 8
pour aller tutoyer le ciel des connaissances. Les hommes sont au cœur de notre épopée : l’équipe Alabama, mais aussi les traces laissées par les précédents explorateurs et les popu-lations exterminées par la décou-verte des Amériques. Des peintures rupestres aux légendes amérindiennes, en passant par la découverte d’une ancienne usine de distillation de bois de rose, vous aboutirez aux résultats de l’analyse des données du substrat prélevé par leCNRSau fond du lac Toponowini. Vous allez vivre notre chemin. Faites votre voyage ! Aussi élevé que soit le prix à payer pour réaliser un rêve, il n’est jamais aussi cher que le prix payé par celui qui ne l’a pas vécu.
Eric PELLET Président de l’association Alabama