Dictionnaire phonétique Bamiléké et proverbes

-

Livres
176 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cet ouvrage traduit en langue française plusieurs mots et expressions des langues bamilékés et écrit les mots de manière à faciliter leur prononciation, la plus proche possible de leur origine. Il rassemble un certain nombre de proverbes bamilékés, essaie de traduire les périodes d'une journée en fonction des événements naturels d'une année, et restitue les mots dans leur conception normale et figurée.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2016
Nombre de lectures 51
EAN13 9782140017100
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
LucienFOTSOTUEK AMTEK APTA
DICTIONNAIRE PHONÉTIQUE BAMILÉKÉ ET PROVERBES
Clés pour la compréhension
Dictionnaire phonétique bamiléké et proverbes
Lucien FOTSOTUEKAMTEKAPTA
Dictionnaire phonétique
bamiléké et proverbes
Clés pour la compréhension
Du même auteur
La civilisation authentique bamiléké, 2016.
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05908-2 EAN : 9782343059082
LE SON ‘BA’ Pour ces sons, nous utiliserons par endroits la lettre ‘N’ devant la lettre ‘B’ au lieu de la lettre ‘M’ qui marque le pluriel.
NBÂâh = porter sur le dos. Porter les premiers élytres courts en parlant du jeune grillon (tcheh pààh). Sortir l’indice d’épi en parlant d’une tige de maïs. Prononcer toutes les lettres, le ‘h’ avec un son entre le ‘E’ muet et ‘H’ muet.
NBAHÂTEH BÂÂHTEH = porter quelqu’un sur le dos. NBÂH = guérir, soigner. Nbâh fïng = soigner une plaie. Nbâh ngho = soigner une maladie. Nbâh youoh = guetter quelque chose. Nbâh mooh = guetter quelqu’un. NBÂHÂTEH NBÂHTEH = prendre soin, tenir avec délicatesse, amadouer, flatter, supplier quelqu’un, une personne.
NBAH = celui qui porte sur le dos une charge. = calebasse à long cou servant à conserver du vin de raphia et que l’on porte sur le dos dans un filet. = le chez soi (dans certaines localités, village, concession = synonyme de nbêh (ngôh nbêh, ngôh nbah = je vais au village, je vais à la maison, chez moi ou chez toi).
NBAHÂH NBAAC = tisser, tresser (nbaac dzeh = tisser une étoffe). Nbaac gouoh = tresser une corde. Nbaac nteh = tresser les cheveux. Nbahàh tchouoh = tresser une touffe de cheveux, faire à quelqu’un un mal qui permet de le remarquer partout.
NBAH HAKTEH NBAACTE = tisser, tresser sommairement entrelacer. Figuré : fomenter une nouvelle fausse. NBAÂH = hameçon, bouton pour vêtement
NBAÂHMTANG = boucles d’oreilles. = cagoule perlée aux grandes oreilles ou précisément aux grands pavillons, pour la danse de tso.
NBAK = potion mystique que l’on fait avaler aux rois, mtahgneh, les muomgneh, à leur accession au trône pour les rois et assimilés, quand ils ont engendré des jumeaux mmûohom gneh pour les mtahgneh et les muomgneh (mtékuû et mekuû).
NBÂHE = écarter latéralement une chose, d’un revers de la main, rembourser, repousser un don, écarter frauduleusement. = fendre, opérer.
NBAHAHGNEH NBAHGNEH = entrelacer (lianes, cordes). NBAKGNEH = ennuyer, troubler, déranger. NBAHAGNEH NBAÂGNEH = guetter, épier, regarder par une faille
NBAKTEH = tiédir de l’eau, chauffer un peu un mets. NBAHAKTEH NBAAKTEH = casser en parts, fendre en lamelles. NBACK = faisandé, qui a pris une mauvaise odeur, qui a un mauvais goût (en parlant des aliments cuits). NBAKHEH NBÂÂH = rembourser, repousser une offre, retourner à l’envoyeur, rendre la différence d’une monnaie donnée pour un achat, répondre à quelqu’un, à une question. NBAÂHTEH = danser avec élégance, avec noblesse et habileté. NBAHAPTEH BAPTEH = réprimander, menacer.
BÂP = viande, animal. Figuré = homme bête, personne insensée.
NBAP = passer légèrement sur la flamme : pour ramollir ou attendrir. NBAP houe = passer une feuille au-dessus de la flamme. NBAP mbouh = chauffer les mains devant un feu pour les dégourdir. NBAP tem = chauffer le dessus d’un tam-tam pour faire raidir son cuir.
NBAPH = projeter une réalisation. = garder une rancœur contre autrui.
8
GHE wouo mbah é = je lui en veux, je guette une occasion pour lui faire du mal. Attention: la lettre H que vous retrouvez dans divers mots ne doit pas être prononcée comme en français, mais comme un son situé entre le ‘E’ muet et ‘H’ muet français, en quelque sorte, léger râle bronchique s’échappant des lèvres. MBAÂH : des cases, des maisons (pluriel de paâh = case, maison).
MBAHEH MBAAH = des tas, des amoncellements. NBANG = être pauvre, être dans l’état de pauvreté. BANHANG NBEANG = le pauvre, le démuni. NBANG BANG = la pluie.
LE SON « BEM »
NBEMH = v. façonner avec de la terre, de l’argile, du béton. Nom = sort, esprit, âme. NBEMTEH = v. façonner en boules, boulettes. = soutenir délicatement un enfant, un malade. = s’associer, s’unir pour agir.
NBEMHEMTEH BEMTEH = se rencontrer, se correspondre, être à la place voulue (deux bouts, deux joints). = s’encastrer facilement.
BEMMOH = N. celui qui façonne l’être. = le créateur de l’être, le sort, la chance.
BEMH = les œufs, les boulettes. PEM = l’œuf, la boulette, la boule.
BEBEMH = boulettes, petits objets ayant la forme des boulettes, ou à peu près, de très petite taille. NBEMHEMTEH BEMMTEH = se correspondre, se joindre, s’assembler aisément.
9