50 000 logements pour une métropole
4 pages
Français

50 000 logements pour une métropole

Description

50 000 logements supplémentaires : où et surtout comment les disposer sur le territoire de la communauté urbaine de Bordeaux ? Les propositions de cinq équipes – pilotées par Alexandre Chemetoff, l’AUC, OMA, Lacaton-Vassal et 51N4E/GRAU – qui ont travaillé le sujet pendant deux ans sont exposés à arc-en-rêve.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 octobre 2012
Nombre de lectures 5
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

50 000 logements pour une métropole

On peut plaindre (modérément) les architectes qui osent se risquer à l’exercice prospectif sur ce qu’il est convenu d’appeler le périurbain : leurs propositions sembleront ridicules aux générations suivantes quand elles se seront avérées fausses, ou bien elles apparaîtront comme des lieux communs lorsqu’elles auront été justes. Urbanisation globale des mœurs, c’est entendu ; et nous habiterons tous demain un peu plus serrés et contraints, d’accord. Mais comment faire au juste ? Car sur le principe – densifier – tous les « professionnels » sont peu ou prou d’accord. Ensuite c’est une question de positions. Que l’on préfère intensifier, ou révéler des singularités… Dispersé, divisé, dissipatif et distinctif, si le « péri-urbain » a tant de mal à exister et même à être nommé en tant que tel, c’est aussi parce qu’il est né sans jamais avoir été l’objet d’un projet identifié, spécifique et concerté, sinon un projet de laisser-faire. C’est pourtant, rappelons-le, l’espace de vie de près de 40 % de nos contemporains ! Mais on sent très bien que les propositions « savantes » rencontrent des obstacles souvent infranchissables dès lors qu’elles sont présentées à un public élargi.