L’éducation par le sport, un plus pour les ZUS
10 pages
Français

L’éducation par le sport, un plus pour les ZUS

Description

L’impact en termes d’éducation et d’insertion de clubs sportifs en zone urbaine sensible (ZUS) a été évalué entre 2007 et 2010. Une dizaine de villes se lancent aujourd’hui dans une expérimentation originale.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 janvier 2011
Nombre de lectures 0
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

L’éducation par le sport, un plus pour les ZUS

«pour toucher les populations cibles d’un quartier, il ne suffit pas à un club sportif d’y être présent… Encore faut-il qu’il fasse l’effort de l’innovation sociale. Dans le cas contraire, il organise une activité hors-sol ! » Le sociologue Gilles Vieille-Marchiset est d’autant mieux placé pour faire ce constat peu conventionnel - et bien d’autres - qu’il est, depuis 2007, le responsable scientifique d’une enquête inédite, « Les clubs sportifs dans les zones urbaines sensibles : des lieux d’éducation et d’insertion ? » En réalité une « recherche-action », conduite par l’Agence pour l’éducation par le sport (Apels), mais commanditée et financée par le comité interministériel des villes (CIV), et dont le rapport final, qui sera rendu public le 3 février (1), présente « les ressorts des innovations sociales dans les clubs sportifs en zones urbaines sensibles ».