//img.uscri.be/pth/f3337487228096eed3b86bb3a5d7b6e2abcb8cef
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

La recherche en sciences de l'information et de la communication

De
223 pages
L'interdisciplinarité dont se réclament les sciences de l'information et de la communication consiste dans la combinaison de plusieurs approches ou de plusieurs paradigmes. L'interdiscipline des sciences de l'information et de la communication utilise des méthodologies reconnues par les sciences humaines et sociales : l'étude de documents, l'observation, l'enquête quantitative et l'entretien. Ce manuel réunit en un seul deux possibles, celui d'initiation à la recherche scientifique et celui des méthodes de recherche en sciences sociales appliquées aux sciences de l'information et de la communication.
Voir plus Voir moins
GodefroidGuillaumeELITEIPONDOELIKA
LA RECHERCHE EN SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION De l’objet au processus de recherche
Préface de JeanPierre Bokanga Itindi
La recherche en sciences de l’information et de la communication
Godefroid-Guillaume ELITEIPONDOELIKA
LA RECHERCHE EN SCIENCESDE LINFORMATION ETDE LA COMMUNICATIONDe l’objet au processus de recherche Préface de Jean-Pierre BOKANGA Itindi L’Harmattan
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-13229-7 EAN : 9782343132297
A Jeannine, mon épouse A Ketsia, Keren, Guillaume, Willem, Joyeuse et Merveilleux, mes enfants Je dédie ce manuel à la rédaction duquel ils ont tous collaboré.
PREFACE Le Professeur Godefroid-Guillaume Elite Ipondo m’a fait l’honneur de préfacer son ouvrage qui porte sur «La recherche en Sciences de l’Information et de la Communication. De l’objet au processus de recherche». Cet honneur est probablement dû au fait que nos intérêts scientifiques et épistémologiques s’entrecroisent. En effet, mon estimé collègue assure les enseignements de «Initiation à la Recherche Scientifique», «Méthodes de Recherche en Communication», «Analyse des Phénomènes Publicitaires» et «Analyse des Discours et des Contenus Médiatiques» à l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC), à l’Université de Kisangani (UNIKIS) et jadis à l’Université Catholique du Congo (UCC). Quant à moi, j’assure depuis une dizaine d’années les enseignements d’Epistémologie des Sciences de l’Information et de la Communication et de la Philosophie de la Communication à l’Université de Kisangani. Pour montrer la pertinence de cet ouvrage, il sied de relever que les Sciences de l’Information et de la Communication sont une discipline récente. En effet, la littérature renseigne que, créées au XXème siècle, elles constituent un domaine scientifique à part entière et par essence pluridisciplinaire. Ce domaine est à l’articulation des sciences humaines (sociologie, psychologie, anthropologie, science politique, etc.), embrassant même les sciences de l’ingénieur (informatique, traitement automatique du signal, télécommunication) et de l’épistémologie (systémique, cybernétique, etc.). Cette littérature renseigne aussi, à titre illustratif, qu’en France, les Sciences de l’Information et de la Communication sont de deux courants: les Sciences de l’Information (documentation, bibliologie, bibliothéconomie, etc.), les Sciences de la Communication (études des médias et culture). Une science ne se constitue et ne devient autonome que dès lors qu’elle s’est dotée d’un objet formel et d’une méthode propres. 9