Les quotas sur la typologie des logements inquiètent les promoteurs
4 pages
Français

Les quotas sur la typologie des logements inquiètent les promoteurs

Description

Alors que s’ouvre le 28 juin à Lille le Congrès national de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), les acteurs lillois s’inquiètent des quotas exigés pour les grands appartements.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 juin 2011
Nombre de lectures 67
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Les quotas sur la typologie des logements inquiètent les promoteurs

Votée début 2010 par la Ville de Lille, la servitude exigeant 35 % de T3 et 15 % de T4 dans chaque opération inquiète les promoteurs. Portée par Audrey Linkenheld, l’adjointe au logement de Martine Aubry, cette disposition vise à ramener en centre-ville les familles qui ont tendance à quitter la métropole. Avec une année d’opérations, le verdict est sans appel : « Le T4 c’est toujours le logement que l’on vend en dernier et sur lequel on fait des efforts commerciaux », rappelle Jean-Michel Sède, président régional de la Fédération des promoteurs immobiliers. Cette règle va, selon lui, « clairement renchérir le prix du marché libre », tout comme celle les obligeant à réserver 30 % des logements aux bailleurs sociaux.