Un acteur encore rare mais très demandé
4 pages
Français

Un acteur encore rare mais très demandé

Description

Le contexte. Créé en 2006, le grade de directeur a marqué une nouvelle étape dans la structuration de la police municipale. Il est réservé aux services comptant au minimum 40 agents. La problématique. Ce chef d’orchestre des politiques de sécurité locales ne peut exercer que dans une poignée de villes et pâtit d’un cadre d’emplois restreint.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 février 2012
Nombre de lectures 21
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Un acteur encore rare mais très demandé

Depuis 2006, la police municipale (PM) a son cadre A. Relais de la politique sécuritaire du maire, le directeur de PM participe à la conception des stratégies et assure leur mise en œuvre, en lien avec la police nationale, la gendarmerie, mais aussi les pompiers et les bailleurs sociaux. « Nous faisons l’interface », résume Serge Correia, directeur de la police municipale de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). « Nous assurons aussi un important travail administratif et managérial », précise Yves Lafourcade, directeur de la PM de Montauban (Tarn-et-Garonne). Conséquence, si nombre d’entre eux aspirent à garder un pied sur le terrain, beaucoup n’y parviennent pas. Souvent responsables des conseils locaux de sécurité et de la prévention de la délinquance, ces cadres peuvent aussi être chargés de la vidéoprotection et des agents de la surveillance de la voie publique.


Le seuil remis en cause