Histoire de la pédagogie. Lumières sur la pédagogie traditionnelle africaine
361 pages
Français

Histoire de la pédagogie. Lumières sur la pédagogie traditionnelle africaine

-

Description

Cet ouvrage montre que la pédagogie moderne a été introduite en Afrique principalement par les missionnaires. Pour pouvoir enseigner l'Evangile aux populations africaines, il leur fallait donner un minimum d'enseignement. L'objectif, cependant, était de former un clergé capable de prêcher l'Evangile et de gagner des fidèles. Malheureusement, l'éducation occidentale moderne en Afrique a fait peu de chose pour défendre ces valeurs. Tout ceci eut pour effet de détruire chez l'Africain le respect de son propre passé, la confiance en ses aptitudes et sa confiance en soi. La pédagogie en Afrique a donc pour tâche particulière de rétablir ces deux qualités vitales essentielles.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 23 septembre 2020
Nombre de lectures 2
EAN13 9782140158469
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Cet ouvrage montre que la pédagogie moderne a été introduite en Afrique principalement par les missionnaires. Pour pouvoir enseigner l’Evangile aux populations africaines, il leur fallait donner un minimum d’enseignement. L’objectif, cependant, était de former un clergé, capable de prêcher l’Evangile, de gagner des fidèles. Il ne s’agissait pas d’une pédagogie systématisée et planifiée, destinée à répondre aux besoins des populations.
Malheureusement, l’éducation occidentale moderne en Afrique a fait peu de chose pour défendre ces valeurs ; elle a toujours été fortement axée sur la présentation, sous diverses formes de l’image d’ailleurs. Tout ceci eut pour effet de détruire chez l’Africain le respect de son propre passé, la confiance en ses aptitudes, et partant, sa confiance en soi.
L’interdépendance des peuples et des cultures exige peut-être avant toute chose le respect de soi et la confiance en soi. La pédagogie en Afrique a donc pour tâche particulière de rétablir ces deux qualités vitales essentielles.
Chrysostome Cijika Kayombodocteur en sciences de l’éducation, est Professeur ordinaire et économiste de l’éducation. Il est coordinateur adjoint chargé des enseignements du troisième cycle à l’Université de Lubumbashi en République Démocratique du Congo.
Etudes africaines
Série Éducation
Chrysostome C K
Histoiredelapédagogie
Lumière sur la pédagogie traaddiittiioonnnneelllleeaafricaine
HISTOIRE DE LA PÉDAGOGIE LumièreVXUla pédagogie traditionnelle africaine
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc
Dernières parutions
Olo Sib PALE,Au cœur d’une administration douanière africaine, 2020. Thalès DJIMRASSEM et Reoular NDIGMBAYEL,Pour une éducation à la paix et au développement au Tchad, 2020. Firmin Marius Olivaint NYAMA (coord.),La violence au Gabon, 2020. Jose Do NASCIMENTO,La pensée politique de Cheikh Anta Diop, 2020. Giscard Kevin DESSINGA,Démocraties au four et au moulin, Alternance et conflits électoraux, 2020 Roger NDONA KAYAMBA,La production agricole dans la Province du Kwilu (RDC), 2020. Georges Moussavou,Organisation et système universitaire au Gabon. Sociologie des processus et systèmes institutionnels, 2020. Abdoulaye Wotem SOMPARÉ,L’énigme d’Ebola en Guinée. Une étude socio-anthropologique des réticences, 2020. Arsène Francoeur NGANGA et Roland Christian MBINDA-NZAOU,Peuples et civilisations kongo dans le sud du Gabon, 2020. Sylvain OBAME,Gabon : la réforme administrative sans la réforme de l’État, 2020. Bernadette Clara Alvine AYO MBARGA,La mission de la femme dans le processus de réconciliation, 2020. Brice POREAU,Rwanda : une ère nouvelle. Comprendre le travail de reconnaissance (nouvelle édition), 2020.
Chrysostome CIJIKA KAYOMBO
HISTOIRE DE LA PÉDAGOGIE LumièreVXUla pédagogie traditionnelle africaine
Du même auteur Quelles stratégies pour une éducation idéale en Afrique ? L’Harmattan, 2014. La planification de l’éducation en Afrique, Mode d’emploi, L’Harmattan, 2015. L’enseignement supérieur et universitaire en Afrique : contextes, débats, critiques, enjeux et perspectives, Les Impliqués, 2017. Paulo Freire et la pédagogie de la conscientisation, modèle de l’école africaine pour le changement sociétal, L’Harmattan, 2018. École, Éducation et Société, Outils pour l’analyse des systèmes éducatifs, L’Harmattan, 2019.
‹ /¶+DUPDWWDQ   UXH GH O¶eFROH3RO\WHFKQLTXH   3DULV
KWWSZZZOLEUDLULHKDUPDWWDQFRP
,6%1   ($1  
SOMMAIRE
$9$17352326 
&+$3,75( 35(0,(5 &2602/2*,( (7 $3352&+( &21&(378(//( '( /$ 3('$*2*,(  
&+$3,75( '(8;,(0( (&2/( (7 32892,56 '( /¶(*/,6( ¬ /¶(7$7  
&+$3,75( 752,6,(0( /$ 3e'$*2*,( ,167,787,211(//(  
&+$3,75( 48$75,(0( 5()250( (7 &2175(5()250(  
&+$3,75( &,148,(0( /$ 5(1$,66$1&(  
&+$3,75( 6,;,(0( 6<67Ê0(6 '( &/$66,),&$7,21 '(6 0e7+2'(6 (1 3('$*2*,(  
&+$3,75( 6(37,(0( /$ 3('$*2*,( $)5,&$,1( 75$',7,211(//( 
75$9$8; 35$7,48(6 '( /¶e'8&$7,21 *e1e5$/( 
&21&/86,21  
%,%/,2*5$3+,(  
7$%/( '(6 0$7,(5(6 

AVANT-PROPOS
/HV SUREOqPHV SRVpV SDU O¶pGXFDWLRQ GpSDVVHQW OD FRPSpWHQFH HW OD UHVSRQVDELOLWp GHV VHXOV SpGDJRJXHV HW GHV SDUHQWV G¶pOqYHV SRXU LQWpUHVVHU OD VRFLpWp WRXW HQWLqUH  OHV SKLORVRSKHV HW G¶XQH IDoRQ JpQpUDOH OHV LQWHOOHFWXHOV GRLYHQW SOXV TXH WRXV OHV DXWUHV FRQWULEXHU j OD GpILQLWLRQ GHV YDOHXUV GLJQHV G¶rWUH HQVHLJQpHV FH TXL PDUTXH XQ VHFWHXU LPSRUWDQW GHV ILQDOLWpV VFRODLUHV OHV KRPPHV SROLWLTXHV VRQW FRPSWDEOHV GHV PR\HQV RIIHUWV DX[ LQVWLWXWLRQV G¶pGXFDWLRQ FRPPH LOV OH VRQW GX ERQ IRQFWLRQQHPHQW GH FHOOHVFL 'DQV OH PRQGH GH O¶pFRQRPLH OHV HQWUHSUHQHXUV EpQpILFLHURQW GHV DSSRUWV GH OD IRUPDWLRQ JpQpUDOH HW GH O¶HQVHLJQHPHQW WHFKQLTXH SUpSURIHVVLRQQHO  OD VRFLpWp GH GHPDLQ YLYUD ODUJHPHQW GH OD JHUPLQDWLRQ GHV MHXQHV WDOHQWV GHV IXWXUV pFULYDLQV HW DUWLVWHV FRPPH HOOH VH IRUWLILHUD GH O¶DSSRUW GHV KRPPHVmoralement HWphysiquementsainséquilibrés optimisteset progressistes. (Q VRPPH LO Q¶HVW SDV G¶DFWLYLWp SURIHVVLRQQHOOH VRFLDOH SROLWLTXH PRUDOH TXL QH UHOqYH j TXHOTXH GHJUp GH O¶DFWLRQ pGXFDWULFH /¶pFROH QRXUULW OD FLYLOLVDWLRQ DYDQW TX¶HOOH Q¶HQ SURFqGH ,, VH SHXW PrPH TX¶HOOH HVW VLJQH GH IpFRQGLWp TX¶HOOH UHQGH SOXV j VRQ PLOLHX TX¶HOOH Q¶HQ D UHoX VHORQ O¶LPDJH GHV VHPDLOOHV TXL GRQQDQW SOXV TXH OH GpFXSOH V¶RSSRVH DX P\WKH LQGXVWULHO GH OD IHUUDLOOH TXL H[LJH GL[ SRXU XQ (QFRUH IDXWLO TXH O¶pFROH V¶RXYUH DX[ UpDOLWpV HW TXH OHV IRUFHV GX SURJUqV GH O¶HQYLURQQHPHQW O¶HPSRUWHQW VXU O¶LQHUWLH SURSUH j O¶LQVWLWXWLRQ 0rPH VL SDU QpFHVVLWp QRXV GHYRQV QRXV HQ WHQLU j GHV YXHV VRPPDLUHV VXU OHV pFROHV pWUDQJqUHV QRXV FRQVWDWHURQV OD JpQpUDOLWp GX SKpQRPqQH GH URXWLQH 7RXW VH SDVVH FRPPH VL O¶KLVWRLUH LQWHUQH O¶HPSRUWDLW VXU OD JpRJUDSKLH RX FRPPH O¶RQ GLW VRXYHQW © OH GLDFKURQLTXH O¶HPSRUWDLW VXU OH V\QFKURQLTXH ª &H IDLW V¶H[SOLTXH G¶DLOOHXUV ORJLTXHPHQW  FKDTXH HQVHLJQDQW UpVLVWH DX FKDQJHPHQW SDUFH TXH FHOXLFL HQWDPH HQ TXHOTXH VRUWH OD YDOHXU GX FDSLWDO G¶LGpHV TXH OXL RQW DSSRUWpHV VD IRUPDWLRQ LQLWLDOH HW VRQ H[SpULHQFH SHUVRQQHOOH
0DLV F¶HVW XQH DXWUH OHoRQ GH O¶KLVWRLUH TXH QRXV DOORQV SUpVHQWHU LO DUULYH TXH GHV SpULRGHV GH IDLOOHV VHFRXHQW OH PRQGH GHV LQVWLWXWLRQV DLQVL HQ HVWLO DX OHQGHPDLQ GHV JXHUUHV HW DX FRXUV GHV UpYROXWLRQV LO DUULYH DXVVL TXH GHV YR\DQWV LQWUpSLGHV HW SHUWLQHQWV VH VDLVLVVHQW GH FHV RSSRUWXQLWpV SRXU LPSRVHU GHV UpIRUPHV *UkFH j TXRL

O¶LQVWLWXWLRQ pGXFDWLYH DFFRPSOLW GHV SURJUqV TXDOLWDWLIV HW TXDQWLWDWLIV 4XDOLWDWLYHPHQW OHV REMHFWLIV HW OHV PpWKRGHV SHUPHWWHQW GH PLHX[ UpSRQGUH j OD IRLV j OD PLVVLRQ VSpFLILTXH GH O¶pFROH HW DX[ EHVRLQV GH O¶HQYLURQQHPHQW 4XDQWLWDWLYHPHQW O¶DFWLRQ GH O¶pFROH V¶pWHQG j GHV HQIDQWV GH SOXV HQ SOXV MHXQHV HW j GHV DGROHVFHQWV GH SOXV HQ SOXV kJpV TXHOV TXH VRLHQW OHXU VH[H HW OHXUV FRQGLWLRQV VRFLDOHV 'H OD PrPH PDQLqUH VRQW LQWpJUpV OHV H[FOXV VRFLDX[ DLQVL TXH OHV KDQGLFDSpV &HSHQGDQW OD UpIRUPH HVW ORLQ G¶rWUH DFKHYpH HW FRPPH LO HVW GLW VRXYHQW  © /¶pFROH QRXYHOOH UHVWH WRXMRXUV j IDLUH ª (W G¶DERUG QH IDXWLO SDV YDLQFUH O¶LOOHWWULVPH" 2Q D pFULW TXH O¶KLVWRLUH FRQWHPSRUDLQH VH UDPHQDLW j © XQH FRXUVH HQWUH O¶pGXFDWLRQ HW OD FDWDVWURSKH ª 6L QRXV YRXORQV pYLWHU FHWWH GHUQLqUH LO FRQYLHQW GH IDLUH GH O¶pFROH QRWUH PRWLI SUHPLHU GH UpIOH[LRQ HW G¶DFWLRQ © OD SULRULWp GHV SULRULWpV ª 3XLVVH FHW RXYUDJH VLPSOH SURORQJHPHQW GH O¶°XYUH GH FHUWDLQV SpGDJRJXHV FRQWULEXHU j GRQQHU OH JR€W GHV SUREOqPHV SpGDJRJLTXHV j WRXV FHX[ SDUHQWV HW HQVHLJQDQWV WHFKQLFLHQV pGXFDWHXUV HW UHVSRQVDEOHV VRFLDX[ TXL SHXYHQW HQ VHQWLU O¶LPSRUWDQFH  1RWUH FRQIURQWDWLRQ TXRWLGLHQQH DX[ SUREOqPHV SRVpV SDU OD IRUPDWLRQ GHV HQVHLJQDQWV HW pGXFDWHXUV QRXV D FRQYDLQFX TXH OHV HQVHLJQDQWV QH SHXYHQW SOXV VH FRQWHQWHU GH WUDQVPHWWUH XQ VDYRLU XQ HQVHPEOH GH VROXWLRQV GH SURFpGpV GH UHFHWWHV &HWWH FRQYLFWLRQ UpVXOWH G¶DLOOHXUV DXVVL G¶XQH VpULH GH IDLWV TXL QH SHXYHQW ODLVVHU O¶DXWHXU RX O¶HQVHLJQDQW DYLVp LQGLIIpUHQW  -d’une part, la formation théorique qui, traditionnellement, a consisté à accumuler des cours de psychologie et de pédagogie n’a guère abouti à modifier la vision que l’éducateur a de l’enfant ou de l’adolescent : elle n’a pas non plus modifié ses attitudes ; -d’autre part, les observations confirment que les traces laissées par les informations psychologiques et pédagogiques sont telles qu’il est hasardeux de parler de formation pédagogique. Le choix des méthodes, des objectifs, des procédés pédagogiques reste implicite. Les élèves-enseignants ont une tendance très marquée à reproduire des conduites pédagogiques inspirés davantage des expériences accumulées au cours de leur scolarité que des théories qu’ils reçoivent ;
-
enfin, des réformes pédagogiques successives et profondes secouent notre enseignement à tous ses niveaux. L’ébranlement ne vient d’ailleurs pas uniquement de