Journal d

Journal d'un collégien surdoué

-

Français
73 pages

Description

Sam a maintenant 10 ans et demi. Il a sauté le CM1 et s'apprête à entrer au collège, seul, car sa meilleure amie a déménagé. Sa seule solution est de ressortir son journal intime. Dans ce dernier, il racontait avec ses mots d'enfant, la découverte de sa précocité intellectuelle et en quoi cela consistait. Ce livre est surtout destiné aux enfants qui terminent leur scolarité élémentaire et qui vont bientôt découvrir le monde du collège, avec ses adolescents et leurs codes.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 avril 2020
Nombre de lectures 1
EAN13 9782140149214
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Claire Grand
Journal d’un collégien surdoué La précocité intellectuelle expliquée aux collégiens
Journal d’un collégien surdoué
Claire Grand Journal d’un collégien surdoué La précocité intellectuelle expliquée aux collégiens
Du même auteur Toi qu’on dit « surdoué », L’Harmattan, 2011. Toi qu’on dit « autiste », L’Harmattan, 2012. Journal d’un jeune surdoué, L’Harmattan, 2012. Scolariser les élèves en situation de handicap, L’Harmattan, 2014. Prendre en charge les troubles des apprentissages, L’Harmattan, 2017. Échanges autour du haut potentiel - Tome 1 - Enfant précoce… Explique-moi qui je suis, L’Harmattan, 2017. Échanges autour du haut potentiel - Tome 2 - Adulte surdoué... Aidez-moi à comprendre, L’Harmattan, 2017. © L’Harmattan, 2020 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editionsharmattan.fr ISBN : 9782343201528 EAN : 9782343201528
Lundi 6 septembre Encore une rentrée. Sauf que celle-là, elle est particulière. J’entre au collège demain et je suis seul. Lucie n’est plus là. Elle a déménagé très loin. Elle habite à 732 kilomètres d’ici, c’est énorme. Je me sens abandonné, tout seul, perdu. Elle m’envoie des nouvelles, mais ce n’est pas pareil. Elle me raconte tout, comme avant, mais je la sens tellement loin. Elle me dit que c’est bien, là où elle est. Elle habite à côté de la mer, elle a de la chance. Moi je reste là, tout seul. Heureusement que je t’ai, mon cher journal. C’est vrai que je t’ai un peu oublié l’année dernière. Je n’avais plus besoin de tout te raconter parce que j’avais Lucie. Je l’ai connue en CE2. Elle est arrivée dans ma classe après les vacances de Noël et on est très vite devenus amis. Elle n’était pas comme les autres. Elle était comme moi. Elle était timide, toute seule dans son coin. Et, surtout, elle est surdouée comme moi, alors on s’est toujours bien compris. Il y en avait qui disaient qu’on était amoureux. Eh non, pas du tout, c’était mon amie, ma meilleure amie.
7