//img.uscri.be/pth/aab5f877a6d36dda242b52942af1e1676ab1e9ab
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'enseignement des faits religieux dans les manuels d'histoire

De
265 pages
Cet ouvrage étudie le fait religieux et l'évolution de son enseignement depuis 1957 à nos jours au travers des programmes et manuels de sixième et de cinquième. La forme des manuels, porte-parole des programmes de l'enseignement scolaire, affecte-elle leurs contenus, notamment doctrinaux, en ce qui concerne la présentation des trois monothéismes ?
Voir plus Voir moins
LENSEIGNEMENT DES FAITS RELIGIEUX
DANS LES MANUELS DHISTOIRE
© LHarmattan, 2012 5-7, rue de lÉcole polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.comdiffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-296-56847-1 EAN : 9782296568471
VERONIQUE DENEUCHE
LENSEIGNEMENT DES FAITS RELIGIEUX DANS LES MANUELS DHISTOIRE
PREFACE DE CLAUDE LELIEVRE
LHarmattan
Historiques Dirigée par Bruno Péquignot et Denis Rolland
La collection « Historiques » a pour vocation de présenter les recherches les plus récentes en sciences historiques. La collection est ouverte à la diversité des thèmes d'étude et des périodes historiques. Elle comprend trois séries : la première sintitulant « travaux » est ouverte aux études respectant une démarche scientifique (laccent est particulièrement mis sur la recherche universitaire) tandis que la deuxième intitulée « sources » a pour objectif déditer des témoignages de contemporains relatifs à des événements dampleur historique ou de publier tout texte dont la diffusion enrichira le corpus documentaire de lhistorien ; enfin, la troisième, « essais », accueille des textes ayant une forte dimension historique sans pour autant relever dune démarche académique.
Série Travaux Alain COHEN,Le Comité des Inspecteurs de la salle, 2011. Franck LAFAGE,Le théâtre de la Mort, 2011. Clément LEIBOVITZ,Lentente Chamberlain-Hitler, 2011. Peter HOSKINS,Dans les pas du Prince Noir. Le chemin vers Poitiers 1355-1356,2011. Janine OLMI,Longwy 1979, Pour que demeure la vie, 2011. Fabrice MOUTHON,Lhomme et la montagne,2011. Fernando MONROY-AVELLA,Le timbre-poste espagnol et la représentation du territoire, 2011. François VALÉRIAN,Un prêtre anglais contre Henri IV, archéologie dune haine religieuse,2011. Manuel DURAND-BARTHEZ,De Sedan à Sarajevo. 1870-1914 : mésalliances cordiales, 2011. Pascal MEYER,Hippocrate et le sacré, 2011. Sébastien EVRARD,Les campagnes du général Lecourbe, 1794-1799, 2011. Jean-Pierre HIRSCH,Combats pour lécole laïque en Alsace-Moselle entre 1815 et 1939, 2011. Yves CHARPY,Paul-Meunier, Un député aubois victime de la dictature de Georges Clemenceau, 2011. Jean-Marc CAZILHAC,Jeanne dEvreux et Blanche de Navarre, 2011 André FOURES,Lécole du commissariat de la Marine (Brest 1864-1939), Regard sur soixante-dix promotions et un millier danciens élèves, 2010. Nenad FEJIC,Dubrovnik (Raguse) au Moyen-Age, espace de convergence, espace menacé, 2010.
PREFACE
Depuis une bonne quinzaine dannées déjà, les injonctions à ce quil y ait un enseignement des « faits religieux » (voire « du fait religieux ») se sont succédé de façon récurrente, et ont semble-t-il eu un effet au bonheur plus ou moins incertain dans la réalité du fonctionnement scolaire, dans lenseignement de lhistoire en particulier. Mais ny avait-il rien de cet ordre auparavant ? Si la réponse savère positive, que signifient vraiment ces injonctions ? Et ne pourrait-on aussi tirer quelques leçons de ce qui existait avant les mises en uvre plus ou moins déterminées de « lenseignement des faits religieux » (nouveau ?) réclamé et décidé ces derniers temps ? Le champ étant particulièrement vaste, Véronique Deneuche sest focalisée sur létude certes restreinte (mais exhaustive et méthodique) de la façon dont les manuels dhistoire de sixième et cinquième de la Vème République ont traité les trois « monothéismes ». Sa thèse (soutenue en juin 2010 à Paris V, et qui a reçu à lunanimité du jury la meilleure mention) lui a demandé un travail considérable dinvestigation et de décryptage, mené avec une rigueur et une minutie qui forcent le respect. Véronique Deneuche a comparé ce qui était dit dans les manuels avec les « savoirs savants » que lon peut avoir dans ce domaine, en se posant notamment non seulement la question des « écarts » (inévitables) mais aussi de la nature des différences que lon pouvait enregistrer. Et lun des acquis le plus solide (et qui ne manque pas de signification) est que les évolutions dans les « savoirs savants » nont eu pratiquement aucun effet dans les manuels On peut en particulier noter la tendance à la pratique répétitive des éditeurs, de nombreuses erreurs sur liconographie ; et, ce qui est dans doute le plus important en loccurrence, une certaine confusion (voire le plus souvent une confusion certaine) entre « discours historique » et « discours de foi » (en deçà, dailleurs, parfois de certains propos tenus par les exégètes des traditions religieuses concernées !). Par ailleurs Véronique Deneuche a eu la très bonne idée de suivre de très près les évolutions dordre pédagogique prescrites tout au long de la période de la cinquième République (et plus ou moins mises en uvre effectivement dans les manuels) en sinterrogeant sur leurs effets éventuels quant aux « contenus ». Son analyse, méthodiquement construite, aboutit à repérer quelques changements, mais  somme toute  assez minces. En définitive, ce qui ressort de lensemble de cet important travail, cest que la permanence lemporte de loin sur les changements (mineurs), que lon soit
avant ou après les intentions (voire les décisions) proclamées de se préoccuper désormais des « faits religieux » ou du « fait religieux ». Et cette permanence est aussi celle plutôt dun enseignement implicitement « religieux » des trois monothéismes, que de celui dun enseignement effectivement « laïque » des faits religieux. Ce qui, on en conviendra, pose pour le moins problème. On est donc conduit, après ce remarquable travail, à se demander encore davantage ce que peuvent bien signifier, en définitive, les appels récurrents à enseigner « enfin » les « faits religieux » ou le « fait religieux ». Il déplace les lignes : il mérite dêtre connu et médité.
Claude Lelièvre Professeur émérite dhistoire de léducation à la Faculté de Sciences humaines et sociales  Sorbonne (Université René Descartes)
8
SOMMAIRE
INTRODUCTION.............................................................................. 11 PREMIERE PARTIE : CADRES ET METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE .................................................................................... 17 Chapitre 1 : les cadres de la recherche. .......................................... 17 Chapitre 2 : La méthodologie. ........................................................ 22 DEUXIEME PARTIE : EVOLUTIONS DES PROGRAMMES DHISTOIRE ET TRADUCTION DANS LES MANUELS. ........... 29 Chapitre 1 : évolutions des programmes dhistoire et place des trois monothéismes dans les programmes. ............................................. 30 Chapitre 2 : évolutions de lactivité de lélève et de la place du document dans les programmes, et traductions dans les manuels pour les trois monothéismes. .......................................................... 51 TROISIEME PARTIE : LES DOCUMENTS POUR LES TROIS MONOTHEISMES DANS LES MANUELS DHISTOIRE. ........... 73 Chapitre 1 : généralités sur le type, la fonction et la nature du document. ....................................................................................... 73 Chapitre 2 : inventaire des documents pour les trois monothéismes. ........................................................................................................ 76 Chapitre 3 : observations générales sur le document. .................. 113 QUATRIEME PARTIE : LES TROIS MONOTHEISMES DANS LES MANUELS DHISTOIRE. ...................................................... 129 Chapitre 1 : le traitement du judaïsme dans les manuels dhistoire. ...................................................................................................... 130 Chapitre 2 : le traitement du christianisme dans les manuels dhistoire....................................................................................... 177 Chapitre 3 : le traitement de lislam dans les manuels dhistoire. 205 CONCLUSION ................................................................................ 239 BIBLIOGRAPHIE INDICATIVE : PROGRAMMES, MANUELS ET OUVRAGES. ................................................................................... 245 Programmes : intitulés et horaires dHistoire et Géographie. ...... 245 Manuels consultés. ....................................................................... 246 Références bibliographiques indicatives des ouvrages. ............... 250