La parole ou la double énonciation au théâtre

-

Livres
3 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 2
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
La parole ou la double énonciation au de re re théâtre (fiche - 2 - 1 S - 1 STMG -re re de Français - 1 L - 1 ES - 2 Pro -re Terminale Pro - 1 Pro - BAC PRO)
Objectif Connaître les principes d'écriture qui régissent le genre dramatique. Le texte dramatique se compose de deux types d'énoncésdifférents, soulignés par des typographies distinctes : letextede la pièce et lesdidascalies, auxquels s'ajoutent les noms des personnages, qui figurent a vant chaque réplique en majuscules ; ils ne doivent pas être prononcés sur la scène ni lors d'une lecture à voix haute. 1. Le dialogue et le monologue Composé en caractères d'imprimerie ordinaires, le texte de la pièce correspond aux paroles prononcées par les personnages sur scène. P our la commodité de l'analyse, on distingue deux grands types dediscoursau théâtre : le dialogue et le monologue. a. Le dialogue Il s'agit de la situation dans laquelle au moins de ux personnages se parlent sur une scène. Au sein de cetéchangede paroles, qui est à la base de toute pièce, on é tablit quelques différences :
la réplique: elle constituele type de discours le plus fréquent au théâtre, puisqu'elle désigne toute prise de parole d'un pers onnage. On considère qu'une pièce de théâtre est essentiellement composée d'échanges de répliques entre différents personnages ;
la tiradenée à: c'est une longue réplique d'un personnage, desti convaincreou à émouvoir, voire àinformerfeste. Sachant que la domination d'un personnage se mani par la fréquence et par la durée de ses prises de p arole, celui qui déclame une tirade montre ou veut montrer sa maîtrise d'un sujet pour s'imposer face aux autres. Par un effet réciproque, la tirade peut contribuer à ridic uliser un personnage prétentieux ;
la stichomythie: il s'agit d'unesuccession rapide de répliques très brèves entre deux personnagese (de vers à, dans laquelle ils se répondent de façon symétriqu vers ou de mot à mot) dans une sorte de duel verbal . Elle constitue un dialogue particulièrement vif et correspond souvent à un mom ent de grande intensité ou d'émotion dans une tragédie ou une comédie. En effe t, elle donne lieu à des jeux de mots, car elle utilise des formules condensées. Ell e s'accompagne d'un jeu de scène animé. b. Le monologue Il arrive également qu'un personnage se retrouve se ul sur la scène de théâtre et continue à parler ; il n'est alors plus question de dialogue mais de monologue. On désigne par là un discours qui n'estadressé à personne en particulier, mais dont le public profite néanmoins pour mieux connaître les s entiments et les pensées profondes