Communication wolof et société sénégalaise

-

Livres
556 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le wolof n'est plus uniquement la langue des wolofs. Il joue en effet le rôle d'une lingua franca aussi bien dans la politique, les médias et la culture que dans la vie quotidienne. On assiste à une "désethnicisation" de la langue ainsi qu'à l'émergence d'une société wolof de niveau national au Sénégal.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2011
Nombre de visites sur la page 353
EAN13 9782296464483
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Communication Wolof et société sénégalaise
Études Africaines Collection dirigée par Denis Pryen et François Manga Akoa
Dernières parutions
Fabrice AGYUNE NDONE,Changement social chez les Makina du Gabon,2011. B. H. MOUSSAVOU,Prisons africaines. Le cas du Gabon, 2011. MOTAZE AKAM, La sociologie de Jean-Marc Ela, 2011. Léon Modeste NNANG NDONG,L’effort de guerre de l’Afrique. Le Gabon dans la Deuxième Guerre mondiale (1939-1947), 2011. Joseph MBOUOMBOUO NDAM (sous la dir.),La microfinance à la croisée des chemins, 2011. Benoît AWAZI MBAMBI KUNGUA,De la postcolonie à la mondialisation néolibérale Radioscopie éthique de la crise négro-africaine contemporaine, 2011. Anne COUSIN,Retour tragique des troupes coloniales, Morlaix-Dakar, 1944, 2011. Hopiel EBIATSA,Fondements de l’identitéet de l’unité teke,2011. Patrice MOUNDOUNGA MOUITY,Transition politique et enjeux post-électoraux au Gabon, 2011. Baoua MAHAMAN,La nouvelle génération d'Africains. Quand les idéalistes d'hier plient face ausystème, 2011. Ghislaine SATHOUD,Rendez aux Africaines leur dignité, 2011. Théodore Nicoué GAYIBOR,Sources orales et histoire africaine, 2011. Jean-Christophe BOUNGOU BAZIKA,Entrepreneuriat et innovation au Congo-Brazzaville, 2011. Papa Momar DIOP,Guide des archives du Sénégal colonial, 2011. Pius NGANDU Nkashama,Guerres africaines et écritures historiques, 2011. Alphonse AYA,La fonction publique congolaise. Procédures et pratiques, 2011. e e Dieudonné MEYO-ME-NKOGHE,Les Fang auxXIXetXXsiècles, 2011. Mohamed Lamine.GAKOU,Quelles perspectives pour lAfrique?,2011. Olivier LOMPO,Burkina Faso. Pour une nouvelle planification territoriale et environnementale, 2011. Hamidou MAGASSA,Une autre face de Ségou. Anthropologie du patronat malien, 2011.
Anna M. Diagne, Sascha Kesseler et Chritian Meyer (éds.)
Communication Wolof et société sénégalaise Héritage et création
© LÈHarmattan, 2011 5-7, rue de lÈEcole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-296-54972-2 EAN : 9782296549722
TABLE DES MATIERES Avant-propos .........................................................................................9
I. Introduction Christian Meyer Dutamaauportaabal– une introduction ...........................................15 Judith T. Irvine Société et communication chez les Wolof à travers le temps et l’espace ................................................................................................37 Anna M. Diagne La recherche en communication comme credo : Entretien avec Arame Diop Fal et Abdoulaye Bara Diop .......................................................71
II. Vers une rhétorique Wolof Momar Cissé Du jeu des pronoms à la rhétorique. Réflexion sur les strategies de l’argumentation persuasive wolof .......................................................97 Mamoussé Diagne Quand dire c’est faire : De quelques actes de langage persuasifs chez les Wolof ...........................................................................................109 Christian Meyer Les Démosthènes du Kajoor : De la rhétorique au village................119 Mamarame Seck Les stratégies discursives dans le discours wolof d'Idrissa Seck, homme politique sénégalais ..............................................................149 Sascha Kesseler Eléments persuasifs dans les discours politiques d’une communauté rurale..................................................................................................171
III. Les moyens linguistiques Arame Fal La phrase nominale en wolof ............................................................201 Ursula Drolc Le langage expressif en wolof : les coverbes idéophoniques............207 Anna M. Diagne Indices intonatifs de persuasion en wolof .........................................239 Caroline Juillard Effets de sens liés à l’alternance vers le wolof dans les interactions plurilingues ........................................................................................263
IV. Les dynamiques communicatives en transformation Hillary Jones Le wolof et la politique urbaine dans les villes coloniales du Sénégal .........................................................................................283 Frederic C. Schaffer Discours sur la « demokaraasi »........................................................299 Fiona Mc Laughlin et Leonardo Villalón Mettre en scène la légitimité : Un discours de feuXalifaAbdoul Aziz Sy et de sonjottalikat........................................................................323 Caroline Plançon Représentation de l’espace en wolof et pluralisme juridique : le quartier saint-louisien de Pikine ........................................................345 Hamidou Dia Communication et pouvoirs au sein d’un villagemulti-situéde la vallée du fleuve Sénégal ....................................................................367 Sabina Perrino Biomédecine globale dans les communications ethnomédicales sénégalaises .......................................................................................389
6
V. Moduler les relations sociales Patricia Tang « Il y a des gens courageux parmi vous » : Griots wolof, la Lutte et les ième Héros du 21 siècle ........................................................................425 Etienne Smith KaletGàmmu: Discours émiques sur les relations à plaisanterie en milieu urbain......................................................................................439 Cornelia Seck Maraboutage,MbaraanetFaru Rab– Discussions sur des pratiques culturelles dites « féminines » dans un cyber-forum.........................477 Deborah Heath La mode, l’anti-mode et l’hétéroglossie dans le Sénégal urbain.......491 Malick Faye Géographie des relations sociales et économie du parler..................519
Nos auteurs ........................................................................................549
7
AVANT-PROPOS
Dans ce volume, nous envisageons d’explorer les dimensions culturelles et sociales de la communication au Sénégal. Nous nous sommes particulièrement intéressés à celles de la société wolof, dont la langue est devenue le moyen de communication dominant dans ce pays. Des changements profonds ont également été engendrés en ce qui concerne les modes de communication, du fait des innovations techniques de ces dernières années. Toutefois, ces changements ne sont compréhensibles que si l’on prête une attention particulière aux héritages sur lesquels ils se basent. Ce sont donc précisément ces deux domaines thématiques qui vont être abordés dans cet ouvrage : le patrimoine historique et les changements actuels de la communication Wolof ainsi que les modalités selon lesquelles ils affectent la société. Le présent volume est un des résultats du projet de recherche Communication persuasive chez les Wolof : l’entrejeu des aspects linguistiques et culturelsque nous avons mené avec l’appui financier de la Fondation Volkswagen entre 2004 et 2007. En substance, ce projet avait pour objet de décrire et de mieux comprendre les formes et les dynamiques de la communication du quotidien, du non-quotidien, du politique et du religieux, qui consistent non seulement en un échange d’informations, mais aussi en un échange d’énergies, de confrontations d’idées, de valeurs et d’émotions. Le présent ouvrage est une sélection d’articles produits à la suite de deux conférences internationales tenues en 2006 et 2007 au Sénégal et en Allemagne. La première conférence avait réuni sous le titreCommunication et société chez les Wolofdes chercheurs internationaux du 3 au 6 juin 2006 à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, au Sénégal. La deuxième conférence a réuni, du 16 au 17 mars 2007, de jeunes chercheurs à l’Université Johannes Gutenberg de Mayence, en Allemagne, pour discuter du thèmeContingence, imagination et pratique culturelle au Sénégal. Nous sommes très reconnaissants à tous les contributeurs pour leur participation à ces évènements marquants de notre projet de recherche que nous gardons à
l’esprit comme des moments privilégiés de discussions et d’échanges très enrichissants. Le projet de recherche, les deux conférences citées, de même que la publication de ce livre qui en résulte, n’auraient pas été possibles sans l’appui de plusieurs institutions. Nous voudrions en premier lieu exprimer notre gratitude à la Fondation Volkswagen qui a généreusement financé nos activités. Nous sommes également reconnaissants aux Instituts d’Ethnologie et d’Études Africaines de l’Université de Mayence et de Linguistique/Phonétique de l’Université de Cologne, en Allemagne, ainsi qu’à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, au Sénégal, pour leur concours au plan administratif. La conférence de Saint-Louis a en outre bénéficié des soutiens des Ministères de la Justice et de la Culture, du Patrimoine historique classé, des Langues nationales et de la Francophonie de la République du Sénégal, ainsi que de l’Ambassade d’Allemagne au Sénégal et de l’Institut Goethe à Dakar. Qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés. Notre reconnaissance va également à tous ceux qui ont participé à la révision des textes de cet ouvrage. Nous remercions Valérie Pétry pour l'important travail de traduction qu'elle a effectué, Laura Auriole pour son soutien dans la mise en page et pour ses corrections de l'article de Malick Faye, Marianne Fourquet et Mathieu Laarman pour la révision du texte de Sascha Kesseler, Gabriel Marie Gueye pour sa révision du texte de Anna Marie Diagne, Stéphane Robert pour avoir accepté de réviser l'article d'Ursula Drolc, Anne Podetti, Sandrine Gukelberger et Nadine Sieveking pour leurs révisions des textes de Christian Meyer ainsi que Marina Lafay pour les derniers contrôles de tout le manuscrit. Notre gratitude va aussi à l'endroit de tous ceux qui ont contribué d'une manière ou d'une autre à la réussite du projet de recherche sur la persuasion en général, ainsi qu’à celle des symposiums et à l'élaboration de ce volume qui en est le résultat. Nous ne saurions terminer cet avant-propos sans saluer la mémoire de deux chercheurs qui ont participé au symposium et dont nous avons subi la perte douloureuse. Il s’agit de Madame Ursula Drolc, de l'Université de Cologne, qui fait partie de nos contributeurs et à qui nous dédions ce volume, et du Professeur Sémou Pathé Gueye, de l'Université de Dakar, qui a été le modérateur du panel ‘économie communicative et communication
10