Grammaire du mashi

-

Livres
175 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le mashi est une langue bantoue parlée en République Démocratique du Congo dans la province du sud Kivu. Le nombre de locuteurs, estimé à 5000 en 1975 a certainement doublé, voire triplé en 30 ans dans cette région la plus peuplée du pays. Cette langue constitue un moyen de communication intra-ethnique, familiale, des masses populaires les moins scolarisées et les moins urbanisées. Par elles passent les relations entre l'administration locale et la population.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2012
Nombre de visites sur la page 1 099
EAN13 9782296488472
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Grammaire du mashi
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-296-56828-0 EAN : 9782296568280
Constantin Bashi Murhi-Orhakube Grammaire du mashi Phonologie, morphologie, mots grammaticaux et lexicaux
Hommage à :
- Mgr Cleire (+) (Pour avoir été pionnier dans la diffusion du Mashi : sa Grammaire mashidate de 1955)- Madame Louise Polak-Bynon (Pour sa thèse :A shi grammar. Surface structures and generative phonology of Bantu language,Musée Royal de l’Afrique Centrale, Tervuren, Belgique, Annales, Série IN -8°, Sciences Humaines, n° 86, 1975)
Abréviations et sigles
init. initial nég. négatif TM marque de temps ou marqueur temporel AdM marque additionnelle ou marqueur additionnel OPr préfixe objet rad. radical suf. suffixe préfin. préfinale fin. finale post-fin. post-finale PPr préfixe pronominal PN préfixe nominal Psf Pronom faible sujet Pfo Pronom faible objet IO infixe-objet PA préfixe-adjectif PV préfixe verbal v. voyelle rap. rapprochement n. nom adj. adjectif tradit. traditionnel péj. péjoratif adv. adverbe les chiffres (1, 2,…) indiquent les classes
anat. qch. Epr cl. Pcl suf. LPr litt. prov.
ɏɐ< >
anatomie quelque chose préfixe numéral classe Préfixe classe suffixe préfixe locatif littéralement proverbe ton haut ton bas vient de donne, devient
8
Introduction
Le mashi ou shi est une langue bantoue, de la zone linguistique J53. Elle est parlée en République Démocratique du Congo, par environ 1.000.000 de locuteurs. Elle n’a pas un statut officiel, comme c’est le cas pour toutes les autres langues congolaises. Le français est la seule langue officielle du pays. Les langues congolaises sont dites « langues nationales », « langues tribales ou ethniques », selon qu’elles sont de large diffusion sur le territoire national ou limitées à un certain nombre de tribus et ethnies. Le mashi n’a pas non plus été beaucoup décrit. Quelques études existent, notam-ment la thèse de Polak-Bynon, L., 1975,A shi grammar. Surface structures and generative phonology of Bantu language.Beaucoup de travaux de fin de cycle et mémoires de licence existent aussi dans les différentes institutions supé-rieures et universitaires du pays. La thèse de Polak-Bynon (1975) nous a servi de référence, pour la morphologie verbale et nominale, et pour établir des tableaux des mots grammaticaux fléchis. Les travaux de Y. Bastin sur les langues de la zone interlacustre des pays de 1 grands lacs , groupe de langues auquel appartient le mashi, nous ont permis d’enrichir nos connaissances sur l’augment, les classes nominales et locatives. 2 Ceux de Claire Grégoire sur les locatifs en Bantou nous ont permis de préciser le traitement qu’en fait Polak-Bynon (1975) pour le mashi. Maniacky Jacky nous a fait connaître la 1 Bastin, Y.la zone interlacustre : la zone J(manuscrit). 2 Grégoire, Cl., 1975,Les locatifs en Bantou.
thèse de Philippson, G. sur les tons dans les langues bantoues 3 d’Afrique orientale qui contient une discussion de ce que dit 4 L. Polak-Bynon sur le système tonal shi . L’Atlas 5 linguistique sur le Congo nous a permis d’enrichir nos connaissances sur les langues et les dialectes du Congo. 6 L’ouvrage collectifles langues africainesnous a été utile par les études de phonologie et de morphologie de langues bantoues qu’il contient, langues dont il fait ressortir les caractéristiques communes, notamment en ce qui concerne le système tonal, le système des classes nominales, et la dérivation verbale. Comme toute langue bantoue, le mashi a une morphologie extrêmement riche. Par exemple, les différentes formes fléchies d’un verbe peuvent correspondre à des mots très différents en français :kubóna, « voir »;kubónána, forme réciproque, « se rencontrer »;kubónéésa, forme causative, « indiquer », etc. Ces verbes sont d’un emploi très fréquent. Les noms ont un système de classes nominales, qui commande l’accord. Par contre, un adjectif s’accorde selon la classe du nom, par exemple pour -káli, « méchant » : múkázi múkáli,femmeméchante; kábwá kákáli,chienméchant. Les mots fléchis grammaticaux posent aussi une série de problèmes pour lesquels les solutions adoptées devront être discutées dans ce travail, relativement à d’autres choix qui ont pu être effectués par Hoste (1985). Nous développerons d’abord quelques éléments sociolin-guistiques qui permettent de situer le mashi. Pour les éléments linguistiques, nous avons présenté le système 3  Philippson, G., 1991, sur le système tonal. Nous avons également pris connaissance du livre de D. Creissels, D., 1994. 4 Nous remercions Maniacky Jacky, avec qui avons eu diverses discussions sur les tons. 5 Atlas linguistique de l’Afrique Centrale (ALAC), Atlas linguistique du Zaïre (ALZ), Situation linguistique de l’Afrique centrale, Inventaire préliminaire. Le Zaïre, 1983. 6 Heine, B. et Nurse, D., 2004.
1
0