Manuel didactico-pédagogique d'initiation à la langue berbère de Kabylie

-

Livres
472 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La langue berbère est l’une des langues les plus vieilles d’Afrique, pour ne pas dire du monde. Elle a cheminé à travers les millénaires, résisté à de multiples et différentes tentatives d’assimilation et échappé miraculeusement à la mort qui a pourtant frappé plusieurs langues plus prestigieuses et moins anciennes. Transmise de génération en génération de bouche à oreille, après avoir été longtemps occultée, marginalisée et bannie des salles de classe, elle jouit aujourd’hui d’un statut constitutionnel et d’une prise en charge officielle par le système éducatif dans plusieurs pays. Cependant, cette reconnaissance n’est précédée d’aucune politique d’aménagement, de normalisation ou de standardisation, notamment à l’écrit. Cet ouvrage vient enfin pallier le manque d’outils didactiques susceptibles d’orienter les acteurs de ce nouvel enseignement. Amirouche Chelli met sa compétence didactique et son savoir-faire pédagogique au service de cette langue ancestrale et plurimillénaire et offre, à la fois aux enseignants et aux apprenants natifs ou allophones, un manuel savamment élaboré, avec des cours d’initiation, des notions de linguistique, des activités pratiques et des évaluations diverses. Plus qu’un guide pratique, son opus n’est rien moins qu’une pleine réhabilitation de la langue berbère.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 mai 2012
Nombre de visites sur la page 53
EAN13 9782748384802
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0101 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Manuel didactico-pédagogique d’initiation à la langue berbère de Kabylie
Du même auteur
Rapport aux langues natives et enseignement du français en Algérie, éditions Publibook, Paris, 2011
Amirouche Chelli Manuel didactico-pédagogique d’initiation à la langue berbère de Kabylie
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0117474.000.R.P.2012.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2012
Ce très modeste et présent ouvrage est dédié à toutes celles et à tous ceux qui, en Algérie ou dans le reste du monde, chacune et chacun à son époque, à son rythme et à sa manière, ont milité et/ou militent encore, à titre individuel ou au sein d’associations culturelles, de partis politiques ou d’autres organisations diverses, pour que la langue berbère et la culture qu’elle véhicule retrouvent la place qui leur revient de droit, des bords de la Mer Rouge aux Iles Canaries et de la rive méditerranéenne aux confins des pays du Sahel africain. Je dédie bien évidemment aussi cette humble contribution livresque à la mémoire de mes parents, à tous les membres de ma famille proche et éloignée, à mes ami(e)s qui m’ont toujours encouragé et soutenu dans mes travaux, à tous mes collègues de travail des différents établissements scolaires où j’ai eu à exercer tant en France qu’en Algérie et bien sûr à une fille qui représente tout ce que j’ai de plus cher en ce bas monde, que j’aime très fort et à qui je souhaite beaucoup de réussite et de bonheur. Manissa, ce petit livre est pour toi.
L’auteur.
« On croirait aujourd’hui, en Algérie et dans le monde, que les Algériens parlent l’arabe. Moi-même, je le croyais, jusqu’au jour où je me suis perdu en Kabylie. Pour re-trouver mon chemin, je me suis adressé à un paysan sur la route. Je lui ai parlé en arabe. Il m’a répondu en tamaziγt. Impossible de se comprendre. Ce dialogue de sourds m’a donné à réfléchir. Je me suis demandé si le paysan kabyle aurait dû parler arabe, ou si, au contraire, j’aurais dû parler tamaziγt, la première langue du pays depuis les temps préhistoriques ».
Kateb Yacine (1929-1989). Les Ancêtres redoublent de férocitéParis, Éd. TNP, 1967.