//img.uscri.be/pth/457c6549cb445ce38b6eddb904f195f34ad06787
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Le campus. Le patrimoine architectural et paysager de l'Université de Montréal / The Architectural and Landscape Heritage

De
144 pages
L’arrondissement historique et naturel du mont Royal est l’un des plus remarquables au Canada, sinon en Amérique du Nord, et le campus de l’Université de Montréal en constitue une composante essentielle. Étonnamment, il n’existait pas jusqu’ici un ouvrage qui en trace un portrait d’ensemble. C’est le défi qu’a relevé une équipe de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine bâti de l’École d’architecture de la Faculté de l’aménagement.
Ce guide s’intéresse à l’architecture, aux aménagements paysagers et aux paysages du campus depuis son implantation. Mais au-delà de la description des attributs physiques des lieux et de certains rappels historiques, les auteures ont voulu mettre en valeur les liens entre les différentes composantes. C’est précisément par ces rapports, croient-elles, que se comprend la richesse de ce patrimoine exceptionnel.
Ce guide ne s’adresse donc pas seulement aux membres de la communauté universitaire d’aujourd’hui et d’hier, mais aussi à ceux et celles qui s’intéressent à l’histoire de Montréal et à l’architecture de paysage.
Voir plus Voir moins
Extrait de la publication
Christina Cameron • Claudine Déom • Nicole Valois
LE CAMPUS Le patrimoine architectural et paysager de l’Université de Montréal The architectural and landscape heritage
Extrait de la publication
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Cameron, Christina  Le campus : le patrimoine architectural et paysager de l'Université de Montréal =the architectural and landscape heritage  Comprend des réf. bibliogr. et un index.  Texte en français et en anglais.  ISBN 978-2-7606-2200-5 eISBN 978-2-7606-2589-1  1. Université de Montréal - Constructions. 2. Architecture du paysage - Québec (Province) - Montréal. I. Valois, Nicole, 1960- . II. Déom, Claudine, 1968- . III. Titre. LE3.M73C35 2010 378.714'28 C2010-940312-6F
Bibliothèque et Archives nationales du Québec and Library and Archives Canada cataloguing in publication
Cameron, Christina  Le campus: le patrimoine architectural et paysager de l'Université de Montréal =the architectural and landscape heritage  Includes bibliographical references and index.  Text in French and English.  ISBN 978-2-7606-2200-5  1. Université de Montréal - Buildings. 2. Landscape architecture - Québec (Province) -Montréal. I. Valois, Nicole, 1960- . II. Déom, Claudine, 1968- . III. Title. LE3.M73C35 2010 378.714'28 C2010-940312-6E
Traduction : Nancy Dunton et Christina Cameron
er Dépôt légal :1trimestre2010 Bibliothèque et Archives nationales du Québec © Les Presses de l’Université de Montréal,2010
Les Presses de l’Université de Montréal reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour leurs activités d’édition. Les Presses de l’Université de Montréal remercient de leur soutien financier le Conseil des arts du Canada et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC).
imprimé au canada en février 2010
Extrait de la publication
REMERCIEMENTS
Les auteures aimeraient remercier les personnes suivantes pour leur contribution :
L’équipe de recherche - Léandre Bérubé-Lebrun - Daniel Da Silva - Maryse Filion - Alexandra Lemieux
---
Guillaume Paradis Sébastien Pinard Marie-Andrée Thiffault
Les personnes-ressources - Victoria Angel, Bureau d'examen des édifices fédéraux du patrimoine, Parcs Canada - Philippe Beauregard - Pierre Bédard, géologue à l’École Polytechnique et à l’UQAM - Susan Buggey - Sylvie Brisson, directrice de l'information et des publications, HEC Montréal - Raymonde Champagne, bibliothécaire, Direction des bibliothèques, Bibliothèque d’aménagement - Claudette Chapdelaine, Chaire de recherche du Canada en patrimoine bâti - Robert Couvrette, directeur général de la Direction des immeubles de l’Uni-versité de Montréal - Danielle Doucet - Simon Doucet, Faculté de l’aménagement, Université de Montréal - Sylvie Forgues, Service des communications et du recrutement, École Polytechnique de Montréal - Jacques Goldstyn, géologue - Kathleen Grant, Direction des communications et du recrutement, HEC Montréal - Louise Grenier, Centre d’exposition de l’Université de Montréal - Anne-Marie Lalonde, Bibliothèque des lettres et des sciences humaines, Université de Montréal - Richard Landry, Direction des immeubles - Michel Rose, directeur des immeubles, École Polytechnique - Monique Voyer, Service de la gestion de documents et des archives de l’Université de Montréal - Ron Williams, architecte paysagiste
Les auteures remercient l’équipe de direction de l’Université de Montréal pour son appui à cette publication.
3
PRÉFACES
Fruit des aspirations de francophones en terre d’Amérique, l’Université de Montréal a su, par son implantation sur le mont Royal et son expan-sion au fil du temps, apporter à la société québécoise un ancrage identitaire dans le domaine du savoir. Il est peu probable que, le 6 juin 1943, en prenant possession de l’édifice conçu par Ernest Cormier sur le flanc nord de la montagne, les membres de la communauté universitaire de l’époque aient pensé qu’un jour le campus serait saturé. Pourtant, près de 65 ans plus tard, ce constat s’impose : en dépit de plusieurs phases de construction additionnelles, l’essor continu de l’Université a induit des besoins d’es-pace qui, maintenant, s’avèrent incompatibles avec l’intégrité du patrimoine paysager du mont Royal. Pour faire face à cette situation, l’Université de Montréal a conçu un nouveau plan directeur pour la planification de ses espaces afin de redéployer ses activités, au cours des prochaines décennies, sur les deux sites dont elle est propriétaire. Si le site Outremont accueillera de nouveaux pavillons, le site de la montagne verra la consolidation du cœur historique de l’Université. Cette dernière démarche reposera, certes, sur la rénovation des bâtiments existants et sur leur adaptation aux besoins des utilisateurs mais, surtout, elle s’inscrira dans une perspective de mise en valeur du patrimoine bâti et paysager du campus actuel. La valeur patrimoniale des éléments du campus de la montagne a été étudiée, avec l’appui du vice-rectorat – Planification, en lien avec l’élaboration du plan directeur des espaces, par les professeures Christina Cameron, Claudine Déom et Nicole Valois, dans le cadre des travaux de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine bâti de la Faculté de l’aménagement. Je me dois de saluer l’originalité, la qualité et l’utilité du travail réalisé par ces trois collègues. Je les remercie aussi d’avoir bien voulu partager leurs résultats sous la forme pratique et originale d’un guide présentant différents circuits pour découvrir les édifices et les aménagements paysagers du campus. Tous ceux qui, comme moi, sont profondément attachés à notre université prendront plaisir à parcourir le campus, guide en main. Ils découvriront toute la richesse de l’architecture, des aménagements paysagers et des points de vue qui constituent notre environnement quotidien. Cette lecture « patrimoniale » du campus les confortera dans
4
Extrait de la publication
leur fierté d’appartenir à cette grande université. Et, bien sûr, ils recom-manderont ce guide à tout nouvel arrivant à l’Université de Montréal. Bonne découverte !
Pierre Simonet OD, PhD Vice-provost et vice-recteur – Planification
Fruit of the aspirations of Francophones in North America, the Université de Montréal, – through its establishment on Mount Royal and its expan-sion over time – has anchored itself in the world of academia, providing a touchstone for Quebec identity in the domain of knowledge. However, it is unlikely that, on June 6, 1943, when taking possession of the building conceived by Ernest Cormier on the north flank of the moun-tain, members of the University community would have thought that one day the campus would be full. Nevertheless, nearly 65 years later, this is the situation: in spite of several phases of additional construction, the continual growth of the University has brought about space requirements that are incompatible with the maintenance of the integrity of the Mount Royal landscape To handle this situation, the Université de Montréal developed a new master plan for its space requirements, redistributing its activities over the next decades on the two sites it owns. While the Outremont site will receive new pavilions, the site on the mountain will see the consolidation of the historic core of the University. This latter step will be based on the renewal of the existing buildings, adapting them to the needs of their users, and will be carried out with a careful eye to the enhancement of the architec-tural and landscape heritage of the existing campus. With the support of the Vice-rectorat of planning, the heritage values of elements of the Mount Royal campus have been studied alongside the development of the master plan by Professors Christina Cameron, Claudine Déom and Nicole Valois, under the auspices of the Canada Research Chair on Built Heritage of the Faculté de l’aménagement. I would like to pay tribute to the great quality, originality and function-ality of the work of these three colleagues, and thank them for their will-ingness to compile their research into the practical and original form of a campus guide, created to facilitate the discovery of the buildings and landscape settings of the campus. All those who, like me, are deeply attached to our University will take pleasure in roaming about the campus, guide in hand. Through it, they
5
will discover all the richness of the architecture, the landscape settings and the viewpoints that constitute our everyday environment. This “heritage” reading of the campus will strengthen their pride in belonging to this great University. Indeed, this guide is to be recommended to every new arrival at the Université de Montréal. Enjoy your discoveries! Pierre Simonet OD, PhD Vice-provost et vice-recteur – Planification
Implantée dans ce lieu emblématique qu’est le mont Royal et entourée d’un environnement naturel qui contribue à son caractère unique, l’Université de Montréal trône fièrement dans notre ville avec son repère visuel qu’est la tour du pavillon Roger-Gaudry. Mais, outre la magnificence du lieu, se cachent des richesses insoupçonnées qui nous sont révélées par ce guide. La qualité du développement du campus et son impact tant sur la vie communautaire et sociale du quartier environnant que sur la vie universitaire est le fruit d’une intervention orchestrée. L’histoire du développement du campus révèle une planification réfléchie et une collaboration étroite entre des créateurs des diverses disciplines de l’aménagement. En effet, l’association des disciplines s’est opérée grâce à un plan d’aménagement mis en place depuis l’intervention d’Ernest Cormier. Ainsi, le campus nous offre une qualité architecturale, paysa-gère et de développement urbain exemplaire. L’aménagement d’un lieu requiert la capacité de prendre en compte la diversité et la complexité des enjeux impliqués. C’est grâce à l’inter-action entre les disciplines qu’on peut avoir une juste compréhension de la complexe élaboration de notre environnement naturel et bâti. C’est dans cet esprit qu’a été créée la Faculté de l’aménagement en 1968, sous l’impulsion d’un doyen qui, en rassemblant les disciplines de l’espace dans un même lieu, favorisait une pluralité de points de vue sur l’aménagement, parce que l’environnement humain lie intime-ment le paysage au bâtiment, à l’espace intérieur et à l’objet. C’est dans ce même élan d’ouverture qu’a été entreprise l’étude sur les valeurs patrimoniales du campus de l’Université de Montréal par une équipe multidisciplinaire composée de trois professeures de la Faculté de l’aménagement, Christina Cameron, Claudine Déom et Nicole Valois. La pertinence et la valeur de leur analyse nous invitent
6
à voir notre campus autrement, à l’apprécier en tant que microcosme de forces créatives issues de la convergence des diverses disciplines de l’aménagement qui, au fil du temps, y ont laissé leurs empreintes. Ce guide nous révèle la richesse d’un patrimoine dont la pérennité est notre responsabilité. Il amène notre regard sur la nécessité de pla-nifier et de gérer le développement futur du campus dans le respect des valeurs de responsabilité sociale et environnementale. Les spécia-listes de l’aménagement interviendront demain comme ils l’ont fait hier avec un dialogue interdisciplinaire constructif et durable sur des façons de faire ingénieuses et innovatrices, respectueuses d’un déve-loppement responsable. C’est avec fierté que je vous invite à lire ce guide et à découvrir notre campus.
Giovanni De Paoli Doyen, Faculté de l’aménagement
Nestled in the iconic setting of Mount Royal, surrounded by a unique natural environment that contributes to its character, the Université de Montréal presents itself proudly to our city through its visual landmark – the tower of the Roger-Gaudry pavilion. But hidden beneath the magnificent surface of the campus lies a myriad of treasures, which this guide aims to reveal. The quality of the campus development, as well as its impact on the social life of the neighbouring community and the University itself, are the results of an orchestrated intervention. The history of the campus develop-ment bears witness to the thoughtful and close collaboration of its creators, hailing from the diverse disciplines of planning and design. In fact, this interdisciplinary spirit has been evident from the first management plan put in place by Ernest Cormier. As a result, the campus boasts an exemplary quality of architecture, landscape and urban development.  The planning of a site requires the ability to take into account the diversity and complexity of the issues involved. Through interdisciplinary discussion, one may garner a more thorough understanding of the com-plexity of our natural and constructed environments. It is in this spirit that our faculty was created in 1968, under the impetus of a dean who – by placing disciplines related to design and planning together – encouraged a multitude of perspectives on planning, with the belief that the human environment intimately links landscapes, buildings, interior space and objects.
Extrait de la publication
7
It is in this same spirit that the study on heritage values of the campus of the Université de Montréal has been undertaken by an interdisciplinary team composed of three professors from the Faculté de l’aménagement: Christina Cameron, Claudine Déom and Nicole Valois. The relevance and value of their analysis are an invitation to see our campus differently, to appreciate it as a microcosm of the creative forces stemming from the convergence of the diverse disciplines of territorial planning which, over the years, have left their mark on the campus. This guide reveals a rich heritage which it is our responsibility to preserve and sustain. It draws our attention to the need to plan and manage future campus development in ways that respect social and environmental duties. Specialists in territorial planning will intervene tomorrow just as they did yesterday – through constructive and sustainable interdisciplinary dialogue – in order to achieve responsible development through creative, innovative and respectful approaches. It is with great pride that I invite you to read this guide and discover our campus.
8
Giovanni De Paoli Doyen, Faculté de l’aménagement
Extrait de la publication
AVANT-PROPOS
Le contenu de ce guide prend appui sur une étude portant sur les valeurs patrimoniales du campus principal de l’Université de Montréal réalisée par les auteures en 2007 et 2008. L’étude s’inscrivait dans le processus d’élaboration d’un nouveau plan directeur pour les espaces appartenant à l’Université, une initiative du vice-rectorat – Planification. La préoccupation des autorités de l’Université pour le patrimoine bâti et naturel du campus se justifie pleinement. En 2005, le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec créait l’arrondissement historique et naturel du mont Royal, dont l’étendue inclut le campus de l’Université. Cet arrondissement histo-rique et naturel est unique au Canada et la présence de l’Université constitue une composante importante de son flanc nord. Pour évaluer les valeurs patrimoniales du campus, l’équipe de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine bâti de l’École d’archi-tecture de la Faculté de l’aménagement a entrepris une recherche en trois volets. Le premier volet visait la constitution de dossiers docu-mentaires sommaires à propos des édifices et des aménagements paysagers du campus. Le deuxième volet a permis l’élaboration et la mise en œuvre d’outils d’évaluation de l’intérêt patrimonial des diffé-rentes composantes du campus, chacune considérée individuellement. Le troisième volet a déterminé les valeurs patrimoniales pour l’en-semble du campus principal. Les résultats de cette recherche offrent à l’Université un outil pour la prise de décision fondé sur les valeurs patrimoniales, une approche incontournable pour la planification, le développement et la gestion responsables du territoire. La méthodologie retenue pour déterminer les valeurs patrimoniales s’est inspirée de celle utilisée par le Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine (BEEFP). L’équipe a donc examiné chaque édifice selon les critères des associations historiques, de l’architecture et de l’environnement. L’évaluation des aménagements paysagers résulte de la fusion de deux modèles, soit la caractérisation paysagère et l’évaluation patrimoniale des campus universitaires américains et canadiens. La première a contribué à l’identification et à la caractéri-sation des objets paysagers ainsi qu’à l’élaboration des critères condui-sant au découpage du territoire en entités homogènes. La deuxième
Extrait de la publication
9