Le Front Populaire

-

Livres
3 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 1
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
re re Le Front Populaire (fiche - 1 L - 1 ES -re re Histoire pour adulte - 1 S - 1 STMG)
1. De l'exercice de la démocratie e Si le 6 février 1934 n'accouche pas d'un coup d'éta t, la III République subit la loi de la rue de sorte quele gouvernement Daladier est contraint à la démission le 7sans aucune censure préalable de l'Assemblée Nationale. a. L'inédite alternance Les fondement démocratiques sont ébranléspour la première fois ; la démission d'un gouvernement élu inquiète :l'ensemble de la gauche(SFIO, Parti Communiste, syndicalistes, intellectuels) appelle à lagrève généraleet mobilise ses forces dans unecontre-manifestationle 12 février.
Cette esquisse d'union est relayée par l'abandon de la ligneclasse contre classedu PCF, tandis que les Radicaux se rallient auPacte d'unité d'actionle 14 juillet 1935 dans le but d'une victoire aux élections législativ es du printemps 1936. b. Les acteurs du Front Populaire Avec 376 députés sur 598,le Front Populaire obtient la majorité absolue aux scrutins des 26 avril et 3 mai 1936. Pour la première fois, un socialiste –Léon Blum – est porté à la présidence du Conseil ; toutefois, le PCF se contente d'unsoutien sans participationet toute latitude lui est laissée face au nouveau pouvoir.
Président du Conseil le 4 juin, Blum constitue un g ouvernement entre la SFIO (affaires économiques et sociales) et les Radicaux (diplomati e et armées). Pour leur part, les syndicatsne lâchent pas la pression et une campagne de grèv es et d'occupations d'usines oblige la coalition au respect de ses enga gements initiaux.