Le partage colonial de l'Afrique à la fin du 19e siècle

-

Livres
4 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 8
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Le partage colonial de l'Afrique à la fin re re du 19e siècle (fiche - 1 L - 1 ES -re Histoire pour adulte - 1 S)
e Après avoir marqué un temps d'arrêt au milieu du 19 siècle, l'expansion coloniale reprend après 1850. En parallèle de l'industrialisa tion croissante des nations européennes, la colonisation offre, selon les conte mporains, la possibilité de dynamiser la croissance économique. Une course aux colonies s'engage rapidement, exacerbant les rivalités entre pays européens : l'enjeu est d'étendre le contrôle sur les territoires conquis pour affirmer sa puissance. Cette course s'engage sur tous les conti nents, mais c'est surtout l'Afrique qui suscite le plus de convoitises. 1. Un contexte d'expansion coloniale a. L'accélération du processus de colonisation Jusqu'aux années 1880, les Européens contrôlent peu de territoires en Afrique. Les Français ont conquis l'Algérie à partir de 1830 , ils sont présents en Afrique occidentale, au Sénégal en particulier. La présence anglaise se cantonne à certains points de cette rive occidentale : Sierra Leone, Cô te-de-l'Or, Golfe de Guinée, et au sud du continent avec la Colonie du Cap.Les implantations sont avant tout littorales et l'intérieur des terres est méconnu.
Toutefois, entre 1870 et 1880, l'exploration du con tinent progresse. Celle-ci est souvent conduite par des missionnaires catholiques en quête d'évangélisation.
Doc. 1.Un membre de l'Ordre missionnaire des Pères Blancs enseigne à des enfants dans une école d'Afrique équ atoriale
Cette quête d’évangélisation s’accompagne d’une mis sion éducative : ils contribuent à l’alphabétisation des populations. Ils permettent é galement de guider les corps militaires en fournissant de précieux renseignements sur les populations, les richesses présentes ainsi que sur les éventuelles oppositions . Les Européens se forgent l'image