Les déchirements des institutions éducatives

Les déchirements des institutions éducatives

-

Livres
286 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Absentéisme, incivilités, violences sont des questions scolaires vives. Partant d'un dispositif d'accompagnement et de raccrochage de collégiens, cette recherche porte sur 20 jeunes qui s'esquivent ou perturbent gravement le quotidien de leur classe et de leur établissement. Des entretiens avec les divers protagonistes, jeunes, parents, professionnels des collèges et du travail social, permettent de se situer au point de rencontre des uns et des autres et d'étudier les fonctionnements institutionnels. Š

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 décembre 2013
Nombre de lectures 11
EAN13 9782336332475
Langue Français
Signaler un abus
SoUs la dIrEctIon dE MIchèlE GuiGue
Les déchirements des institutions éducatives
Jeux d’acteurs face au décrochage scolaire
Les déchirements des institutions éducatives
Jeux d’acteurs face au décrochage scolaire
Savoir et Formation Collection créé par Jacky Beillerot (1939-2004), Dominique Fablet (1953-2013) et Michel Gault,dirigée par Paul Durning A la croisée de l'économique, du social et du culturel, des acquis du passé et des investissements qui engagent l'avenir, la formation s'impose désormais comme passage obligé, tant pour la survie et le développement des sociétés, que pour l'accomplissement des individus.  La formation articule savoir et savoir-faire, elle conjugue l'appropriation des connaissances et des pratiques à des fins professionnelles, sociales, personnelles et l'exploration des thèses et des valeurs qui les sous-tendent, du sens à leur assigner.  La collectionSavoir et Formationcontribuer à l'information veut et à la réflexion sur ces aspects majeurs. Dernières parutions Gérard BOUDESSEUL (dir.),Du décrochage à la réussite scolaire. Expériences françaises et internationales, 2013. Jacques BEZIAT (dir.),Analyse de pratiques et réflexivité. Regards sur la formation, la recherche et l’intervention socio-éducative, 2013. Alain VERGNIOUX (coord.),Traité d’ingénierie de la formation. Problématiques, orientations, méthodes, 2013/ Valérie BARRY, Claude BEDOUIN, Eric BERNAD, Véronique FORTUN, Dispositifs de formation pour une école inclusive. Accompagner des formations pédagogiques, 2013. Ruth Canter KOHN,Pour une démarche clinique engagée, 2013. Nadine BEDNARZ,Recherche collaborative et pratique enseignante. Regarder ensemble autrement, 2013. Gilles MONCEAU (dir.),L’analyse institutionnelle des pratiques. Une socio-clinique des tourments institutionnels au Brésil et en France, 2012. Francine COUDERTClaude R et OUYER (coord.),Former à la super-vision et l’analyse des pratiques des professionnels de l’intervention sociale à l’ETSUP, 2012. DominiqueFABLET (coord.),Supervision et analyse des pratiques professionnelles dans le champ des institutions sociales et éducatives, 2012.Frédérique LERBET-SERENIet Franck VIALLE(sous la dir. de),Mythes et éducation, 2012. Joël CLANET (coord.),Pratiques enseignantes. Quels ancrages théoriques pour quelles recherches ?, 2012.
Sous la direction deMichèle GuigueDelphine Bruggeman, Maryan Lemoine, Eric Lesur et Bernadette Tillard
Les déchirements des institutions éducatives
Jeux d’acteurs face au décrochage scolaire
Des mêmes auteurs MICHELEGUIGUE, dir. (2001).Le point de vue des jeunes sur l’orientation en milieu scolaire, Paris, L'Harmattan. MICHELEGUIGUE-DURNING(1995).Les mémoires en formation. Entre engagement professionnel et construction de savoirs, Paris, L'Harmattan. BERNADETTETILLARD &MONIQUEROBIN, coord. (2010). Enquête au domicile des familles : la recherche dans l’espace privé, Paris, L'Harmattan. ANNARURKA&BERNADETTETILLARD(2009).Du placement à la suppléance familiale. Actualités des recherches interna-tionales, Préface de Paul Durning, Paris, L'Harmattan. BERNADETTETILLARD(2003).Des familles face à la naissance, Paris, L'Harmattan. BERNADETTETILLARD (2003).Groupes de parents. Recherches en éducation familiale et expériences associatives, Paris, L'Harmattan. © L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02128-7 EAN : 9782343021287
SOMMAIRE Introduction .........................................................................................9PARTIE 1 DES JEUNES AUX MARGES DU COLLÈGEIntroduction .......................................................................................39Portraits et parcours de jeunes ..........................................................43Des environnements familiaux compliqués et fragiles ......................77Des parcours scolaires sinueux et perturbés .....................................93Les dossiers, une mémoire administrative à charge ........................103PARTIE 2 PARTIS PRIS ET CONCEPTIONS DES PROTAGONISTES DU TRAVAIL ÉDUCATIFLes jeunes dans un monde scolaire stressant ..................................129Parents d’élève en difficulté : quelles résonances familiales...........145Les professionnels des collèges : les aléas de l’engagement ...........165Les travailleurs sociaux : relations éducatives hors de la classe et hors de l’école..................199Concordances, symétries et divergences .........................................225Conclusion générale .........................................................................249Épilogue............................................................................................257Sigles utilisés dans cet ouvrage ........................................................263Références bibliographiques ............................................................265Remerciements ................................................................................270Présentation des auteurs .................................................................271
Introduction Michèle Guigue Une multiplicité d’institutions éducatives contribue, simultanément et successivement, à la prise en charge des enfants et des jeunes. Leurs champs d’action sont très variés : instruction, sport, activités artistiques ou culturelles… Leurs objectifs sont hétérogènes : de la garde à l’éducation, de l’apprentissage à la distraction, de la prévention au soin, de l’initiation à la compétition. Orientées par des valeurs et des missions spécifiques, ces institutions ont souvent en commun une organisation structurée des pratiques, celles des professionnels comme celles des usagers. Cette socialisation plurielle et fragmentée place les individus face à des possibles ouverts, incertains, souvent embrouillés. Pourtant, malgré la pluralité et la densité de ces institutions, on peut se demander s’il n’existe pas des mineurs dits « incasables », des jeunes en difficulté et qui suscitent de telles difficultés dans les établissements qu’ils fréquentent qu’ils sont renvoyés de l’un à l’autre. 1 Ce fut le titre de l’appel à recherche de l’ONED auquel nous avons répondu et dont les travaux publiés dans cet ouvrage sont le résultat. Certes, le terme « incasable » peut choquer. Néanmoins il a l’intérêt d’ouvrir un questionnement stimulant, à l’écart des lieux communs. Nous avons saisi cette formulation comme un tremplin, malgré les réticences qu’elle peut susciter, pour réfléchir autrement. Nous avons considéré que ce terme décrit une situation dans laquelle se trouvent certains jeunes, une situation complexe que nous définissons à partir de quatre pôles : un jeune à « caser », ses parents (ou sa famille), un ou plusieurs professionnels en charge de le « caser », des institutions susceptibles de l’accueillir. Le collège a constitué notre ancrage privilégié : les jeunes de 14 à 16 ans, pour un certain nombre d’en eux, voient arriver avec soulagement l’approche de la fin de l’école. Certains de ces adolescents, en plein âge critique, multiplient les absences, parfois les exclusions. Il y a là un espace-temps intermédiaire au cours duquel ils tentent d’explorer les limites. Cet ouvrage vise à se situer à l’interface des institutions éducatives et de leurs acteurs : enfants, parents, professionnels et, plus largement, 1 Rapport à destination de l’Observatoire national de l’enfance en danger (ONED). Appel lancé en 2006. Guigue, M. (dir.) (2008).Des jeunes de 14 à 16 ans « incasables » ? Itinéraires d’élèves aux marges du collège. Paris, ONED.
9