//img.uscri.be/pth/9b7526278e5d591cd5230135230d3f538f9d34a1
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Les écoles de formation, quels enjeux ?

De
203 pages
Les écoles de formation sont-elles des marqueurs identitaires ? Constituent-elles des viviers ou un tremplin, une contrainte ou un ressort de l'action ? Ces contributions mettent l'accent sur les grandes structures (État, Église, associations), à travers les politiques éducatives, les vecteurs de formation spirituelle et morale. Les écoles de formation professionnelle, les échanges culturels et l'expérience militante font également l'objet d'analyses sur le long terme.
Voir plus Voir moins
Historiques série Travaux Sous la direction deFrançois Dubasque Les coLesde formation, queLs enjeux ? e e  -siècles
Historiques Travaux
Les écoles de formation, quels enjeux ?
e e XVII-XXIsiècles
Illustration de couverture : Charles NATOIRE,L’Académie de peinture, 1745, Montpellier, musée Atger, MA 001 © service du Musée.
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1 wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01342-8 EAN : 9782343013428
Sous la direction de François DUBASQUE
Les écoles de formation, quels enjeux ?
e e XVII-XXIsiècles
Actes de la journée d’études organisée par l’équipe des jeunes chercheurs du CEMMC-Bordeaux 3 (EA 2958), en partenariat avec le CRIHAM-Poitiers (EA 4270)
Galerie du musée des Beaux-arts de Bordeaux
24 novembre 2010
L’Harmattan
Historiques Dirigée par Bruno Péquignot et Denis Rolland
La collection «Historiques »a pour vocation de présenter les recherches les plus récentes en sciences historiques. La collection est ouverte à la diversité des thèmes d'étude et des périodes historiques. Elle comprend trois séries: la première s’intitulant « travaux »est ouverte aux études respectant une démarche scientifique (l’accent est particulièrement mis sur la recherche universitaire) tandis que la deuxième intitulée «sources »a pour objectif d’éditer des témoignages de contemporains relatifs à des événements d’ampleur historique ou de publier tout texte dont la diffusion enrichira le corpus documentaire de l’historien ;enfin, la troisième, «essais »,accueille des textes ayant une forte dimension historique sans pour autant relever d’une démarche académique.
Série Travaux
Jean-Yves CHAUVET,L’usage des maisons lorraines. e Familles et maisons paysannes de la fin duXVII aumilieu du e XXsiècle, 2013. André POLARD,Ecrire l’histoire de l’épilepsie, 2012. Claude COHEN-MATLOFSKY,Flavius Josèphe. Les ambitions d’un homme, 2012. Georgiy VOLOSHIN,Le nouveau Grand Jeu en Asie centrale. Enjeux et stratégies géopolitiques, 2012. Emmanuel de CHAMBOST,Histoire de la CSF sous l’Occupation, L’enfance de Thales, 2012. Armand AJZENBERG,L’abandon à la mort… de 76 000 fous par le régime de Vichy, 2012. Michel GRENON,Charles d’Anjou. Frère conquérant de Saint Louis, 2012. Thomas PFEIFFER,Marc Lescarbot : pionnier de la Nouvelle-France, 2012.
Remerciements
La journée d’études «Les écoles de formation, quels enjeux ? » s’inscrit toutd’abord dans le programme d’activités du projet «Patrimoine aquitain de l’éducation» (IUFM-Bordeaux IV),qui a assuré une partie du financement nécessaire à cette manifestation. Nous tenons donc à remercier Marguerite Figeac, responsable de ce projet, pour son précieux soutien. Nos remerciements s’adressent également au CEMMC-université de Bordeaux 3, à son directeur, Michel Figeac, ainsi qu’à Marc Agostino, Bernard Lachaise, Christine Bouneau et Dominique Picco, dont la participation à cette journée d’études a marqué à la fois le signe d’un attachement aux activités du groupe des jeunes chercheurs et un encouragement à les poursuivre. Nous sommes tout particulièrement reconnaissants à Marie Boisson et Lara Rosenberg qui, grâce à leurs conseils et leur appui logistique, ont grandement contribué à la réalisation de cette manifestation. Nous tenons enfin à exprimer notre gratitude aux membres du CRIHAM-université de Poitiers qui se sont investis dans la réussite de cette entreprise jusqu’à sa publication.
Introduction
François DUBASQUE
Le présent ouvrage assemble les actes d’une journée 1 d’études àl’initiative de l’équipe des jeunes chercheurs du Centre d’études des mondes moderne et contemporain de l’université de Bordeaux 3 (CEMMC, EA 2958), en partenariat avec le Centre de recherches interdisciplinaires, histoire, histoire de l’art, musicologie de l’université de Poitiers (CRIHAM, EA 4270). Partie intégrante du projet régional « Entremémoire et histoire, le patrimoine aquitain de l’éducation », piloté par Marguerite Figeac, elle fait suite à une table ronde organisée en 2008 à la Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine sur «les nouvelles perspectives en matière d’histoire de l’éducation et de l’enseignement». En conclusion de cette manifestation, qui réunissait des chercheurs des universités de Bordeaux 3, Bordeaux 4 et de l’IUFM d’Aquitaine, le souhait avait été émis de prolonger la réflexion en élargissant le questionnement aux écoles de formation, entendues comme des processus d’acquisition de compétences en vue d’accomplir des actions dans une société donnée. En 1918, Joseph Barthélémy s’interrogeait déjà sur le problème de 2 la compétence en démocratie . Au regard de la place croissante prise par la formation dans le débat public, cette question est plus que jamais d’actualité. En un siècle, l’usage du terme de « formation »a connu une formidable extension: d’abord cantonné au domaine des apprentissages professionnels – les lois de 1966 et 1971 consacraient ainsi «la formation professionnelle »– il envahit progressivement le champ tout 1  «Les écoles de formation, quels enjeux ? », journée d’études organisée par l’équipe des jeunes chercheurs du CEMMC, Galerie du musée des Beaux-arts de Bordeaux, 24 novembre 2010. Tous nos remerciements à Guillaume Ambroise, directeur du musée des Beaux-arts de Bordeaux, pour son accueil. 2  BARTHÉLÉMY J.,Le problème de la compétence dans la démocratie, Paris, librairie Félix Alcan, 1918.
9