//img.uscri.be/pth/7bb21eaa9fce9e582166d8719d9e0ec467868df9
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Les enfants et leurs écrans

De
169 pages
Très tôt dans l’histoire de la radiodiffusion canadienne, la nécessité d’encadrer les productions qui s’adressent à la jeunesse s’est imposée. Aujourd’hui, cette évidence est plus criante que jamais en raison de l’ubiquité des écrans dans le quotidien des enfants : il faut assurer la qualité des contenus qui leur sont destinés, et les protéger de ceux qui ne le sont pas. Pour y voir plus clair dans une jungle réglementaire où se croisent textes de loi et initiatives de l’industrie, on trouvera dans cet ouvrage un bilan complet des normes en place dans l’univers de l’audiovisuel, des médias hertziens à Internet.
Ce livre regroupe sous un même titre l’ensemble des lois, règlements et politiques publiques relatifs aux devoirs des médias envers les enfants. Offrant un accès rapide et efficace à des documents souvent épars ou difficiles d’accès, il sera très utile aux étudiants, mais également à toutes les personnes, spécialistes ou non, qui s’intéressent aux obligations des médias audiovisuels envers les enfants.
[Michel Arpin, vice-président radiodiffusion du CRTC (2005-2010)]
Voir plus Voir moins
André H. Caron
Les enfants et leurs écrans
L a ré g l e m e n t a t i o n c a n a d i e n n e d e l a té l é v i s i o n à I n te r n e t
Les Presses de l’Université de Montréal
Extrait de la publication
Extrait de la publication
les enfants et leurs écrans
Extrait de la publication
Extrait de la publication
àNDRe H. CàRoN
avec la collaboration de Marc-André GauthiÉr GÉnÉvièvÉ BOurrÉt-Oy AÉXandrÉ ÇarOn PiÉrrÉ-Luc ÇhabOt
les enfants et leurs écrans
La réglementation canadienne de la télévision à Internet
Les Presses de l’Université de Montréal
Extrait de la publication
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
ÇarOn, André .  LÉS ÉnFantS Ét ÉurS écranS : a régÉmÉntatiOn canadiÉnnÉ dÉ a tééviSiOn À ïntÉrnÉt  (ParamètrÉS)  ÇOmprÉnd dÉS réF. bibiOgr.  îŚ 978-2-7606-2249-4  1. MédiaS Ét ÉnFantS - Çanada. 2. MédiaS - rOit - Çanada. 3. ééviSiOn Ét ÉnFantS - Çanada. 4. Çinéma Ét ÉnFantS - Çanada. 5. ÉuX vidéO Ét ÉnFantS - Çanada. 6. ïntÉrnÉt Ét ÉnFantS - Çanada. î. itrÉ. îî. ÇOÉctiOn : ParamètrÉS. HQ784.3ç37 2011 302.23083’0971 ç2010-942594-4
Ér épôt éga : 1 trimÉStrÉ 2011 BibiOthèquÉ Ét ArchivÉS natiOnaÉS du uébÉc © LÉS PrÉSSÉS dÉ ’ÛnivÉrSité dÉ MOntréa, 2011
LÉS PrÉSSÉS dÉ ’ÛnivÉrSité dÉ MOntréa rÉcOnnaiSSÉnt ’aidÉ financièrÉ du gOuvÉrnÉmÉnt du Çanada par ’ÉntrÉmiSÉ du OndS du ivrÉ du Çanada pOur ÉurS activitéS d’éditiOn. LÉS PrÉSSÉS dÉ ’ÛnivÉrSité dÉ MOntréa rÉmÉrciÉnt dÉ Éur SOutiÉn financiÉr É ÇOnSÉi dÉS artS du Çanada Ét a ŝOciété dÉ dévÉOppÉmÉnt dÉS ÉntrÉpriSÉS cuturÉÉS du uébÉc (ŝÔÇ).
îRIe àU çàNàDà EN feVRIER 2011
REMERCIEMENTS
ÇÉt OuvragÉ a pu SÉ réaiSÉr grâcÉ À a cOabOratiOn Ét ÉS cOnSÉiS udi-ciÉuX dÉ nOmbrÉuSÉS pÉrSOnnÉS. n tOut prÉmiÉr iÉu, É vÉuX évidÉmmÉnt SOuignÉr a cOntributiOn dÉS mÉmbrÉS dÉ mOn équipÉ, Marc-André, GÉnÉvièvÉ, AÉXandrÉ Ét PiÉrrÉ-Luc, qui Ont cOntribué d’unÉ FaOn inÉS-timabÉ À a réaiSatiOn dÉ cÉt OuvragÉ. LÉ tOut n’aurait pu SÉ réaiSÉr nOn puS SanS É SOutiÉn dÉ a chairÉ BÉ Én rÉchÉrchÉ intÉrdiScipinairÉ Sur ÉS tÉchnOOgiÉS émÉrgÉntÉS Ét SanS ÉS écritS d’i y a unÉ quinzainÉ d’an-néÉS,La synthèse de la réglementation canadienne concernant les enfants et l’ industrie audiovisuelle,avÉc a participatiOn d’AnniÉ . pubiéS OicOÉur grâcÉ au SOutiÉn du ÇÉntrÉ dÉ rÉchÉrchÉ dÉ drOit pubic dÉ ’ÛnivÉrSité dÉ MOntréa. L’aSSiStancÉ générÉuSÉ dÉS nOmbrÉuSÉS pÉrSOnnÉS intÉrvÉnant danS cÉ SÉctÉur a auSSi énOrmémÉnt aidé À a cOÉctÉ dÉS nOmbrÉuSÉS inFOrma-tiOnS pÉrtinÉntÉS pOur cÉt OuvragÉ ainSi quÉ ÉS préciÉuSÉS ObSÉrvatiOnS dÉ MichÉ Arpin, vicÉ-préSidÉnt, adiOdiffuSiOn du ÇÇ (2005-2010). nfin, É vÉuX ÉXprimÉr un rÉmÉrciÉmÉnt trèS SÉnti À mOn cOèguÉ PiÉrrÉ rudÉ, prOFÉSSÉur tituairÉ À a acuté dÉ drOit dÉ ’ÛnivÉrSité dÉ MOntréa, qui m’a SagÉmÉnt cOnSÉié Ét tOuOurS ÉncOuragé À pOurSuivrÉ cÉ travai.
PRÉFACE
L’ÉXcÉÉncÉ dÉS émiSSiOnS quÉ rÉgardÉnt ÉS ÉnFantS prOcèdÉ évidÉmmÉnt dÉ a créativité dÉ cÉuX Ét cÉÉS qui ÉS prOduiSÉnt. MaiS a prOductiOn d’émiSSiOnS dÉStinéÉS auX ÉnFantS SuppOSÉ a priSÉ Én cOnSidératiOn dÉS mutipÉS vaÉurS qui FOndÉnt nOtrÉ SOciété. ÇÉS vaÉurS SOnt rÉflétéÉS danS dÉS nOrmÉS ÉXpriméÉS dÉ mutipÉS FaOnS. ÇÉt OuvragÉ prOpOSÉ unÉ anaySÉ dÉS nOrmÉS viSant À aSSurÉr a quaité dÉS émiSSiOnS prOpOSéÉS À nOS ÉnFantS. La rÉchÉrchÉ dÉ a quaité dÉ ’inFOrmatiOn figurÉ au nOmbrÉ dÉS raiSOnS uStifiant ’adOptiOn dÉ règÉS dÉ cOnduitÉ. É nOmbrÉuX tÉXtÉS égiSatiFS Ou pOitiquÉS cOmmandÉnt quÉ ÉS mÉSSagÉS dÉStinéS auX ÉnFantS cOrrÉSpOndÉnt À dÉS ÉXigÉncÉS dÉ quaité. L’étudÉ mÉnéÉ par André . ÇarOn Ét SOn équipÉ viÉnt ÉXpicitÉr ÉS nOrmÉS adOptéÉS via différÉntS mécaniSmÉS régÉmÉntairÉS Ét autOrégÉmÉntairÉS afin dÉ prO-mOuvOir a quaité dÉ a prOgrammatiOn tééviSuÉÉ dÉStinéÉ auX ÉnFantS. La quaité SÉ préSÉntÉ cOmmÉ unÉ ÉXigÉncÉ, un réSutat rÉchÉrché danS É dérOuÉmÉnt d’unÉ activité. La nOtiOn figurÉ au nOmbrÉ dÉS uS-tificatiOnS dÉS règÉS énOncéÉS danS a Oi. á ’égard dÉS réSutatS dÉ a créatiOn cOmmÉ ÉS émiSSiOnS dÉ tééviSiOn, ’ÉXigÉncÉ dÉ quaité ÉSt ÉXpriméÉ par un Standard d’appréciatiOn. ŝÉ FOndant Sur ÉS vaÉurS décOuant dÉ a quaité, ÉS divÉrS miiÉuX définiSSÉnt ÉnSuitÉ ÉS pratiquÉS Ét ÉS nOrmÉS dÉ cOnduitÉ qu’i cOnviÉnt dÉ prOmOuvOir danS ÉurS champS
Extrait de la publication
10wl E s e C R à N sl E U R s E T E N fà N T s
dÉ pratiquÉ rÉSpÉctiFS. ÇÉ SOnt cÉS bOnnÉS pratiquÉS Ét cÉS nOrmÉS qui SOnt anaySéÉS danS É préSÉnt OuvragÉ. LÉ SÉnS dÉ a nOtiOn dÉ quaité dÉ ’inFOrmatiOn SÉ définit ainSi danS a mOraÉ, ’idéOOgiÉ, vOirÉ É SÉnS cOmmun dÉ ’épOquÉ. Par ÉurS SynÉrgiÉS, ÉS différÉntÉS démarchÉS étatiquÉS, régÉmÉntairÉS Ou réSutant dÉ a cOncÉr-tatiOn dÉS actÉurS cOntribuÉnt À a détÉrminatiOn dÉ a tÉnÉur dÉ ’ÉXigÉncÉ dÉ quaité. POur aSSurÉr quÉ É SÉnS dOnné À a nOtiOn dÉ quaité rÉflètÉ cOnStammÉnt ÉS vaÉurS SOuS-acÉntÉS À ’un Ét ’autrÉ dÉS drOitS Ét ibÉrtéS Én cauSÉ, i impOrtÉ dÉ prOtégÉr ’équiibrÉ Ét É diaOguÉ ÉntrÉ ÉS différÉntS iÉuX dÉ rÉchÉrchÉ Ét dÉ détÉrminatiOn dÉS bOnnÉS pratiquÉS. Au Çanada, ÉS préOccupatiOnS pOur a quaité dÉS émiSSiOnS SOnt anciÉnnÉS. èS 1958, aLoi sur la radiodiffusionprÉScrivait au BurÉau dÉS gOuvÉrnÉurS dÉ a radiOdiffuSiOn dÉ régÉmÉntÉr dÉ FaOn À ÉngÉndrÉr : un SÉrvicÉ dÉ radiOdiffuSiOn « vaStÉ Ét varié qui attÉignÉ un haut nivÉau Ét SOit FOndamÉntaÉmÉnt canadiÉn par SOn cOntÉnu Ét Sa naturÉ ». LaLoi sur la radiodiffusiondÉ 1968 prÉScrivait quÉ « a prOgrammatiOn dÉ chaquÉ radiOdiffuSÉur dÉvrait êtrÉ dÉ hautÉ quaité ». L’articÉ 3(1)g) dÉ aLoi sur la radiodiffusiondÉ 1991 décarÉ quÉ « a prOgrammatiOn OffÉrtÉ par ÉS ÉntrÉpriSÉS dÉ radiOdiffuSiOn dÉvrait êtrÉ dÉ hautÉ quaité ». LÉS diffuSÉurS dOivÉnt cOnnatrÉ cÉ qui cOnStituÉ unÉ pratiquÉ diScu-tabÉ Ou inaccÉptabÉ Én matièrÉ dÉ prOgrammatiOn. LÉ Standard dÉ prOgrammatiOn dÉ hautÉ quaité rÉnvOiÉ préciSémÉnt À cÉa. Ç’ÉSt un Standard À partir duquÉ ÉS inStancÉS régÉmÉntairÉS SOnt Én mÉSurÉ d’évauÉr ÉS émiSSiOnS. LÉ Standard dÉ hautÉ quaité SÉ préSÉntÉ cOmmÉ unÉ dirÉctivÉ, unÉ nOrmÉ SOupÉ FOndéÉ Sur un critèrÉ intÉntiOnnÉÉmÉnt indétÉrminé. ï cOnStituÉ un guidÉ qui idÉntifiÉ É SÉui Ou É réSutat qu’i Faut attÉindrÉ. Ç’ÉSt uStÉmÉnt cÉ bÉSOin dÉ rÉpèrÉS afin dÉ prOcédÉr À cÉS évauatiOnS cOntÉXtuéÉS qui a dOnné iÉu À a miSÉ Én pacÉ d’un vaStÉ ÉnSÉmbÉ dÉ règÉS prOvÉnant dÉ SOurcÉS divÉrSifiéÉS, qui cOntribuÉnt tOutÉS À aSSurÉr a diffuSiOn d’émiSSiOn dÉ quaité auX ÉnFantS. anS É préSÉnt OuvragÉ, ÉS autÉurS Ont ÉnviSagé ÉS nOrmÉS pOrtant Sur un vaStÉ ÉnSÉmbÉ d’émiSSiOnS accÉSSibÉS auX ÉnFantS. ïS abOrdÉnt nOn SÉuÉmÉnt ÉS émiSSiOnS diffuSéÉS À a tééviSiOn au SÉnS caSSiquÉ du tÉrmÉ maiS ÉmbraSSÉnt unÉ écOOgiÉ puS vaStÉ, S’intérÉSSant auX nOrmÉS émanant dÉ ’induStriÉ cinématOgraphiquÉ Ét dÉS ÉuX vidéO. ïS abOrdÉnt auSSi a difficiÉ prObématiquÉ dÉ a régÉmÉntatiOn dÉ a quaité dÉS
Extrait de la publication