Fiche de lecture Hernani

Fiche de lecture Hernani

-

Français
28 pages

Description

La collection « Fichebook » vous offre la possibilité de tout savoir de Hernani de Victor Hugo grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée.


La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire.


Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique. Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d’enseignants.


Ce livre numérique contient :

- Un sommaire dynamique

- La biographie de Victor Hugo

- La présentation de l’œuvre

- Le résumé détaillé (scène par scène)

- Les raisons du succès

- Les thèmes principaux

- L'étude du mouvement littéraire de l’auteur

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 29 avril 2014
Nombre de lectures 21
EAN13 9782367883519
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Extrait

La pièce Hernani est représentée au Théâtre-Français le 25 février 1830 et publiée la même année. Elle s’impose immédiatement comme la confirmation et la mise en pratique des principes du drame romantique qu’Hugo avait portés à la scène pour la première fois avec Cromwell, trois ans auparavant. La pièce connaît un véritable triomphe mais devient immédiatement objet de débats au sein du monde intellectuel et artistique.

Le drame se situe dans l’Espagne du début du xvie siècle et entremêle principalement deux intrigues de types différents et pourtant complémentaires. D’une part, l’intrigue amoureuse suit la passion d’Hernani, bandit proscrit, et de Doña Sol, femme convoitée par trop d’hommes puisqu’elle est promise à son vieil oncle Don Ruy Gomez, chez qui elle réside, et qu’elle est également objet de l’amour de Don Carlos, le roi d’Espagne lui-même. D’autre part, l’intrigue politique complique le drame amoureux en dessinant les dissidences indépassables qui partagent les nobles familles espagnoles : Hernani veut venger son père assassiné par celui de Don Carlos et, malgré le respect mutuel des deux hommes pour leur valeur individuelle, Carlos, en tant que roi d’Espagne, se doit de punir le bandit qui veut attenter à ses jours. De son côté, Don Ruy Gomez doit assurer la protection d’Hernani qu’il méprise et se voit contraint par les lois de l’hospitalité à trahir le roi qu’il voudrait satisfaire. À cela s’ajoutent les agissements royaux relatifs aux ambitions de succession puisque Don Carlos rêve de prendre la suite de Charlemagne. Il devient d’ailleurs l’empereur Charles Quint dans l’acte IV, et on le voit comploter tout au long de la pièce avec les « grands d’Espagne », les gentilshommes nobles qui constituent sa suite et son Conseil. Les deux intrigues influent l’une sur l’autre en faisant s’entrecroiser des éléments de la tragédie classique qu’Hugo redéfinit, comme la fatalité qui pèse sur les personnages condamnés à un devoir qui va à l’encontre de leurs véritables désirs, et des éléments de la comédie sentimentale tels les discours passionnés qu’échangent les amants « à la barbe du vieux » Gomez, impuissant et un peu ridicule. Ce mélange des genres est d’ailleurs caractéristique de la nouvelle esthétique théâtrale définie par Hugo.