Fiche de lecture La Vie de Marianne (résumé détaillé et analyse littéraire de référence)

Fiche de lecture La Vie de Marianne (résumé détaillé et analyse littéraire de référence)

-

Français
64 pages

Description

La collection « Fichebook » vous offre la possibilité de tout savoir de La Vie de Marianne de Marivaux grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée.
La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire.
Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique. Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d’enseignants.
Ce livre numérique contient :
- Un sommaire dynamique
- La biographie de Marivaux
- La présentation de l’œuvre
- Le résumé détaillé
- Les raisons du succès
- Les thèmes principaux
- L'étude du mouvement littéraire de l’auteur

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 janvier 2015
Nombre de lectures 44
EAN13 9782367885490
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Extrait




Présentation de l’œuvre


La Vie de Marianne, un des deux romans principaux de Marivaux avec Le Paysan parvenu, a été publié en feuilleton dans les journaux au XVIIIe siècle entre 1731 et 1741. Resté inachevé, il présente l’autobiographie fictive d’une dame devenue comtesse. Cette œuvre alterne entre des passages de récit pur et des passages réflexifs, qui font sa particularité. Régulièrement, la narratrice revient sur les événements qu’elle vient de raconter et les analyse rétrospectivement avec une intéressante finesse. Ce contraste entre les actions de la jeune fille et les analyses de la narratrice de cinquante ans donne au genre romanesque en général une nouvelle dimension, qui lui permettra sans doute d’atteindre son apogée au siècle suivant. 
Cette œuvre est un roman social, un roman de mœurs, et elle appartient au genre des pseudo-mémoires. Il est en effet courant au XVIIIe siècle que l’auteur prétende n’être que l’éditeur d’une histoire vraie, pour donner à son récit un cachet authentique.
On retrouve dans La Vie de Marianne des thèmes chers à l’auteur tel que l’amour entre deux personnes de condition sociale différente, l’ascension sociale, et la description des mœurs de toutes les couches de la société.
Marianne, orpheline, parvient à transcender sa condition grâce à sa noblesse de cœur et l’amour entre elle et Valville, a priori impossible à concrétiser, mais rendu possible grâce à l’approbation de la mère du jeune homme, séduite par les manières de Marianne. De nombreux événements la mettent à l’épreuve et la narratrice revient avec précision sur chacun d’entre eux, et explique par le menu comment ces aventures ont façonné son cœur et son caractère. Elle a partagé ses tourments avec une religieuse du couvent, dont elle retranscrit également une partie de l’histoire.
On voit donc comment Marianne passe du statut d’orpheline à celui de fiancée d’un jeune homme de bonne famille, après avoir servi une lingère. Le monde des couvents et des salons est donc décrit régulièrement, avec autant de précision que celui des petites gens.
La Vie de Marianne a semble-t-il reçu un accueil favorable de la part des contemporains qui apprécièrent cette nouvelle vision de l’Homme et de ses tourments ainsi que cette parfaite maîtrise des techniques romanesques.