Fiche de lecture La Vie devant soi (résumé détaillé et analyse littéraire de référence)

Fiche de lecture La Vie devant soi (résumé détaillé et analyse littéraire de référence)

-

Français
64 pages

Description

La collection « Fichebook » vous offre la possibilité de tout savoir de La Vie devant soi de Romain Gary grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée.
La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire.
Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique. Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d’enseignants.
Ce livre numérique contient :
- Un sommaire dynamique
- La biographie de Romain Gary
- La présentation de l’œuvre
- Le résumé détaillé (chapitre par chapitre)
- Les raisons du succès
- Les thèmes principaux
- L'étude du mouvement littéraire de l’auteur

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 février 2015
Nombre de lectures 857
EAN13 9782367885551
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Extrait




Présentation de l’œuvre


  La Vie devant soi est publié en septembre 1975 aux éditions du Mercure de France. L’œuvre suscite un fort engouement avec plus d’un million d’exemplaires vendus. Le nom d’auteur utilisé par Romain Gary est un pseudonyme : Emile Ajar. Face à la critique qui accueille tous ses nouveaux romans, le choix d’un pseudonyme apparaît aux yeux de Gary comme un moyen de voir comment seraient jugés ses écrits sous une autre identité. D’ailleurs, La Vie devant soi lui vaut un nouveau prix Goncourt (il l'avait déjà reçu pour Les Racines du ciel en 1956) alors qu'un auteur ne peut en principe recevoir le prix qu'une seule fois. Romain Gary demande à son neveu, qui se présente comme étant Émile Ajar, de refuser ce prix, qui lui est quand même décerné. L’œuvre est ensuite adaptée au cinéma par Moshé Mizrahi, puis au théâtre. 
La Vie devant soi raconte l'histoire d'une femme juive rescapée d’Auschwitz, madame Rosa, à l’âge avancé, qui après une longue période de prostitution, décide d'accueillir des enfants de prostituées sous son toit en échange d'un peu d'argent chaque mois. Elle s'occupe de Mohammed, dit Momo, un arabe laissé à l’âge de trois ans et aujourd'hui jeune adolescent. Il partage la vie de cette tutrice, sorte de seconde mère ; le lien affectif qui les unit se développe au fur et à mesure des années malgré la vieillesse de madame Rosa.
En dehors de la relation centrale entre cette femme juive et ce jeune arabe, le roman met également en scène la solidarité entre les enfants vivant sous le toit de madame Rosa, ainsi qu’entre les différents membres du voisinage présents lorsque la femme se fait de plus en plus vieille. La religion tient aussi une place importante dans le roman, étant donné la différence de confession entre les deux personnages principaux. La mort vient noircir le tableau puisque l’ancienne prostituée va peu à peu vers la mort.