Fiche de lecture Le Mariage (résumé détaillé et analyse littéraire de référence)

Fiche de lecture Le Mariage (résumé détaillé et analyse littéraire de référence)

-

Français
64 pages

Description

La collection « Fichebook » vous offre la possibilité de tout savoir du Mariage de Nikolai Gogol grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée.


La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire.

Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique. Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d’enseignants.


Ce livre numérique contient :

- Un sommaire dynamique

- La biographie de Nikolai Gogol

- La présentation de l’œuvre

- Le résumé détaillé (scène par scène)

- Les raisons du succès

- Les thèmes principaux

- L'étude du mouvement littéraire de l’auteur

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 26 juillet 2014
Nombre de lectures 206
EAN13 9782367884615
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Extrait


Le Mariage, également traduit du russe par Hyménée ou La Noce, est un échec critique et public. Écrite entre 1833 et 1835, puis profondément remaniée en 1841-1842, cette pièce que le sous-titre qualifie d’« aventure parfaitement invraisemblable en deux actes » est jouée au Théâtre Alexandra, théâtre impérial, le 9 décembre 1842 dont le rôle phare, celui de Plikaplov, est interprété par Sosnistky, comédien de grande renommée.

Kapilotadov, fonctionnaire, conseiller surnuméraire, homme vaniteux, passe ses journées chez lui à fumer la pipe, et parce qu’il est vaniteux décide de se marier en secret et, pour ce faire, de louer les services de Fiokla Ivanovna, une véritable escroc, menteuse et manipulatrice. Elle lui propose de rencontrer la jeune et jolie Agafia Agafonovna, fille de commerçant, niaise et crédule, en même temps que cinq autres prétendants, tous aussi imbus de leur personne, voyant dans le mariage la dot, une convention traditionnelle, une quête du plaisir charnel. 

Joué de nouveau le 5 février au Théâtre Bolchoï avec Chtchepkine dans le rôle de Kapilotadov, la pièce est de nouveau un échec. Les jeux de mots, le vulgaire, l’absurde ne séduisent pas. Le Mariage, de même que toutes les œuvres de Nikolaï Gogol, dénonce la vacuité et la vanité de l’homme russe de bonne éducation, critique en arrière-plan un système social défaillant dans lequel l’homme russe n’est plus adapté à la société traditionnelle qui exige philanthropie et regard vers l’autre.