Fiche de lecture Le Meilleur des mondes

Fiche de lecture Le Meilleur des mondes

-

Français
28 pages

Description

La collection « Fichebook » vous offre la possibilité de tout savoir du Meilleur des mondes d'Aldous Huxley grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée.


La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire.


Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique. Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d’enseignants.


Ce livre numérique contient :

- Un sommaire dynamique

- La biographie d'Aldous Huxley

- La présentation de l’œuvre

- Le résumé détaillé (chapitre par chapitre)

- Les raisons du succès

- Les thèmes principaux

- L'étude du mouvement littéraire de l’auteur

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 avril 2014
Nombre de lectures 296
EAN13 9782367883298
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Extrait

Le Meilleur des mondes (titre original : Brave New World), ouvrage d’Aldous Huxley paru en 1932, est l’un des romans d’anticipation les plus connus du grand public. Chef-d’œuvre de la dystopie – genre littéraire rattaché à la science-fiction dont le but est de dépeindre un futur placé sous le signe du contrôle étatique –, l’ouvrage décrit une société eugéniste divisée en castes, toutes conditionnées à la fois biologiquement et psychologiquement afin de garantir la pérennité du système. Les perspectives soulevées, à la fois sombres et terrifiantes, dénoncent l’aliénation de l’individu à laquelle peut conduire la recherche du bonheur collectif et la façon dont une dictature douce se présente comme le meilleur moyen d’y parvenir.


  L’histoire relate la manière dont Bernard Marx, individu de caste supérieure souffrant d’une incapacité à intégrer comme allant de soi l’ensemble des normes dues à sa position sociale,  écœuré par ses semblables qu’il ne parvient pas à imiter, en vient à rencontrer John. Ce dernier, un « Sauvage » né d’une femme civilisée perdue dans une réserve indienne où est préservée la société ancienne, lui permet de constater qu’il existe bel et bien un autre mode de pensée possible, quand bien même celui-ci serait effrayant par son aspect primitif, non « civilisé ». Lorsque John est emmené vers ce paradis auquel il a aspiré toute sa vie, il découvre le revers de la médaille et, après avoir tenté d’éveiller les esprits sur leur conditionnement, finit par rejeter la civilisation dans l’indifférence générale sous le regard compréhensif de l’Administrateur de Londres, qui lui sait très bien quels sont les rouages du système.


Souvent utilisé pour dénoncer les dérives possibles de la génétique et de la manipulation de l’homme, Le Meilleur des mondes est considéré comme l’un des cent meilleurs ouvrages du xxe siècle, au point de devenir une référence incontournable du monde moderne.