Fiche de lecture Les Chimères (résumé détaillé et analyse littéraire de référence)

Fiche de lecture Les Chimères (résumé détaillé et analyse littéraire de référence)

-

Français
64 pages

Description

La collection « Fichebook » vous offre la possibilité de tout savoir des Chimères de Gérard de Nerval grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée.
La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire.
Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique. Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d’enseignants.
Ce livre numérique contient :
- Un sommaire dynamique
- La biographie de Gérard de Nerval
- La présentation de l’œuvre
- Le résumé détaillé (poème par poème)
- Les raisons du succès
- Les thèmes principaux
- L'étude du mouvement littéraire de l’auteur

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 janvier 2015
Nombre de lectures 74
EAN13 9782367885209
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Extrait




Présentation de l’œuvre


Les Chimères sont publiées en 1854, dans l’urgence, en appendice d’une autre œuvre de Nerval, Les Filles du Feu, alors que cet ouvrage est déjà terminé. La publication de l’œuvre est très particulière et mérite que l’on s’y attarde un instant. Les poèmes qui composent le recueil ne sont pas tous inédits : ainsi, on avait déjà pu en lire dans différentes revues littéraires du xixe siècle. La publication de ces poèmes solitaires dans un même recueil fait suite à la publication du plus célèbre d’entre eux par Alexandre Dumas, « El Desdichado », censé prouver aux lecteurs que Gérard de Nerval était devenu définitivement fou. Nerval a réagi à cette publication, faite sans son accord, en considérant que si les Français avaient pu lire un poème de sa folie, tous pouvaient désormais être lus.
Les crises de folie mentionnées dans sa biographie ont longtemps été tenues pour seuls fondements de la poésie nervalienne. S’il est vrai que l’utilisation très libre de la mythologie et la prolifération des références obscures peuvent déranger le lecteur, il est impossible de réduire au simple délire poétique les douze sonnets qui composent le recueil. De « El Desdichado » à « Vers Dorés », en passant par « Delfica » ou le célèbre poème en cinq parties « Le Christ aux Oliviers », Nerval construit une véritable poétique de la chimère, composant ses poèmes à l’image de cet être mythologique, assemblage monstrueux de plusieurs animaux.
Certains thèmes développés par Nerval dans ses douze sonnets sont très classiques pour l’époque (la mythologie antique, la réécriture d’un épisode biblique ou encore la passion pour l’Orient) quand d’autres lui sont plus personnels (la musicalité de la poésie, la mythologie française, l’image de la femme ou bien la tâche du poète).
Il faut enfin noter dans cette brève introduction que l’on trouve désormais Les Chimères dans une édition qui les fait suivre des deux textes critiques de Nerval La Bohême Galante et Petits Châteaux de Bohême. Cette disposition est très judicieuse, puisqu’elle permet de mettre en valeur la recherche littéraire du poète, fondée sur la réécriture et la recomposition d’un matériau poétique déjà existant. Il n’est alors pas rare d’aborder le recueil dans les classes de Français et de littérature du côté de la poésie pure ou du côté des techniques de réécriture.

Le recueil des Chimères est donc une œuvre majeure du xixe siècle, qui, aussi bien par sa publication au milieu du siècle que par la poétique chimérique de Nerval, pourrait faire le pont entre la poésie romantique « traditionnelle » et la poésie qui a suivi et qui a tenté de rompre avec l’héritage antique mais également avec la forme classique du sonnet.