Fiche de lecture Macbeth (résumé détaillé et analyse littéraire de référence)

Fiche de lecture Macbeth (résumé détaillé et analyse littéraire de référence)

-

Français
64 pages

Description

La collection « Fichebook » vous offre la possibilité de tout savoir de Othello de William Shakespeare grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée.
La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire.
Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique. Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d’enseignants.
Ce livre numérique contient :
- Un sommaire dynamique
- La biographie de William Shakespeare
- La présentation de l’œuvre
- Le résumé détaillé (scène par scène)
- Les raisons du succès
- Les thèmes principaux
- L'étude du mouvement littéraire de l’auteur

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 23 janvier 2015
Nombre de lectures 56
EAN13 9782367885483
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Extrait




Présentation de l’œuvre

  William Shakespeare compose Macbeth, tragédie en cinq actes, aux environs de 1605-1606. S’il n’existe aucune indication précise sur une représentation de Macbeth avant celle du Globe, en 1611, de nombreux éléments invitent à penser que la pièce est jouée depuis 1606. L’auteur puise sa source dans la Chronique (1578) d’Holinshed, qui s’appuie elle-même sur les Scotorum Historiae (1527) d’Hector Boëce.
Sur le chemin du retour, après avoir remporté une guerre, les généraux de l’armée d’Écosse, Macbeth et Banco, rencontrent sur une lande trois sorcières. Elles prophétisent que Macbeth sera thane de Cawdor, puis roi, et que Banquo engendrera des rois. La prophétie attise l’ambition de Macbeth. Dès lors tenté, puis encouragé par son épouse, Macbeth assassine le roi Duncan pendant son sommeil et s’empare de la couronne. Aussitôt, le héros subit les affres de sa conscience, mais, sous l’influence de la peur, il s’enfonce irrémédiablement dans le mal et multiplie les crimes. L’angoisse laisse place à un calme effrayant : rassuré par de nouvelles prédictions ambigües des sorcières dont il ne comprend pas le sens caché, Macbeth ne craint pas l’armée de Malcolm, fils de Duncan. Ce dernier se prépare à combattre pour récupérer la couronne. Macbeth meurt sur le champ de bataille.
Avec cette tragédie, Shakespeare montre le spectacle de l’ambition. La peinture complète des sentiments et des actions du héros, ainsi que l’atmosphère magique et poétique contribuent à faire de Macbeth l’une des pièces les plus humaines de Shakespeare et, pour beaucoup de critiques, son chef-d’œuvre.