Fiche de lecture Romances sans paroles (résumé détaillé et analyse littéraire de référence)

Fiche de lecture Romances sans paroles (résumé détaillé et analyse littéraire de référence)

-

Français
64 pages

Description

La collection « Fichebook » vous offre la possibilité de tout savoir de Romance sans paroles de Paul Verlaine grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée.


La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire.

Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique. Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d’enseignants.


Ce livre numérique contient :

- Un sommaire dynamique

- La biographie de Paul Verlaine

- La présentation de l’œuvre

- Le résumé détaillé (poème par poème)

- Les raisons du succès

- Les thèmes principaux

- L'étude du mouvement littéraire de l’auteur

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 23 juillet 2014
Nombre de lectures 20
EAN13 9782367884585
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Extrait


Romances sans paroles paraît en 1874 alors que Verlaine est en prison pour avoir tiré sur Rimbaud au cours de leur escapade en Angleterre et en Belgique. C'est d'ailleurs durant cette période, allant du début de l'année 1872 aux premiers mois de 1873 que le poète a écrit l'intégralité des pièces du présent recueil, dont la célèbre Ariette III qui commence par ce superbe couplet : « Il pleure dans mon cœur / Comme il pleut sur la ville. »

  Le recueil se divise en quatre parties. La première, Ariettes oubliées, comporte des poèmes écrits avant le départ des amants terribles. Verlaine est alors tiraillé entre sa femme et Rimbaud qu'il vient de rencontrer, c'est pourquoi il est parfois difficile de savoir à qui les poèmes s'adressent. La deuxième, Paysages belges, est écrite à l'été 1873, au cours du séjour en Belgique dont les villes-titres jalonnent le chemin. La troisième, Birds in the night est composée d'un seul long poème, adressé à Mathilde Mauté, où Verlaine lui attribue injustement l'échec de leur mariage, mais semble regretter partiellement cette période de bonheur. Le poème s'inscrit comme une conclusion à La Bonne Chanson, recueil que Verlaine consacra et dédia à Mathilde. La dernière partie, Aquarelles, est faite de cours poèmes teintés tantôt d'admiration et d'amour, tantôt de regrets. Ils sont écrits à la suite d'une rupture puis d'une réconciliation avec Rimbaud, cette période correspondant au voyage des deux hommes en Angleterre, ce qu'indiquent les titres des pièces, rédigés en anglais. Verlaine hésite alors toujours entre sa femme et le jeune poète. 


Romances sans paroles est considéré par la critique actuelle comme l'un des chefs-d'œuvre de Verlaine. On affectionne ses accents impressionnistes et symbolistes, et la diversité de forme et de ton qui l'imprègne. Il marque surtout une rupture, consommée dans sa vie privée avec Mathilde, et au niveau de sa poétique avec La Bonne Chanson.