Récits d

Récits d'historien, Voltaire et l'Affaire Calas

-

Français
128 pages

Description

5 titres qui proposent un « moment choisi » de l’Histoire de France ou du monde, en lien avec les programmes d’Histoire enseignés au collège et au lycée.

La démarche dans chaque ouvrageLe récit historique pose trois questions centrales mis en perspective par la structure de chaque ouvrage :
Le récit des temps forts : le rapport à l’événement
Les acteurs en présence des évènements : le rapport au témoin (procédure où s’élabore la connaissance historique, par exemple l’observation des témoins)
Les enjeux et les débats : le régime de vérité de cette connaissance

Au soir du 13 octobre 1761, Marc-Antoine Calas, jeune Toulousain d’une famille protestante, est retrouvé pendu dans la demeure familiale. Accusé d’avoir assassiné son fils, Jean Calas est exécuté le 10 mars 1762 à Toulouse. Au faîte de sa gloire, Voltaire, homme des Lumières, se saisit de l’affaire.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 11 septembre 2013
Nombre de lectures 11
EAN13 9782218979002
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
5 titres qui proposent un « moment choisi » de l’Histoire de France ou du monde, en lien avec les programmes d’Histoire enseignés au collège et au lycée.

La démarche dans chaque ouvrageLe récit historique pose trois questions centrales mis en perspective par la structure de chaque ouvrage :
Le récit des temps forts : le rapport à l’événement
Les acteurs en présence des évènements : le rapport au témoin (procédure où s’élabore la connaissance historique, par exemple l’observation des témoins)

Les enjeux et les débats : le régime de vérité de cette connaissance

Au soir du 13 octobre 1761, Marc-Antoine Calas, jeune Toulousain d’une famille protestante, est retrouvé pendu dans la demeure familiale. Accusé d’avoir assassiné son fils, Jean Calas est exécuté le 10 mars 1762 à Toulouse. Au faîte de sa gloire, Voltaire, homme des Lumières, se saisit de l’affaire.