Les métiers d'Internet

-

Livres
205 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Découvrez ce secteur en pleine croissance ! Dans cet e-book, toutes les spécificités des métiers d'Internet ainsi que tous les types de formations pour y accéder. A partir de toutes ces informations, vous trouverez facilement la voie qui vous correspond le mieux : webdesigner, responsable éditorial, webmaster, community manager, chef de projet Internet, ergonome, journaliste web, webmarketeur, informaticien, administrateur de réseau, infographiste... Il y en a pour tous les goûts ! Accédez en un clic aux témoignages de jeunes diplômés et de professionnels pour vous projeter et vous orienter.

Sujets

Livres
Education
Orientation scolaire
Créatifs culturels
Ergonomie
Hautes études des technologies de l'information et de la communication
Secteur
Brevet de technicien supérieur - Communication et industries graphiques
Mobile
Faculté (éducation)
Internet
Apprentissage
École de commerce
Chef de produit
Éditorial
Alternance
Formation
Diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques
Directeur artistique
Entrepreneur
Écoles d'art en France
Extranet
Agence Web
Licence professionnelle
Technicien
Métier
BTS
Salaire
École pour l'informatique et les nouvelles technologies
Blog
Site Web
Chef de projet
ENSI
École pour l'informatique et les techniques avancées
Université
Marketing
Infographie
Licence
CMS
Commerce
Multimédia
Télévision
Études d'ingénieurs en France
informatique
création d'entreprise
E-commerce
Dut
Freelance
Témoignage
Traffic Management Act 2004
Cesi
Community manager
Webmaster
WEB
Liste d'écoles d'ingénieur post-bac en France
Témoignages
Créatif
Gobelins
Ingénieur
Publicité en ligne

Informations

Publié par
Date de parution 03 mars 2014
Nombre de visites sur la page 262
EAN13 9782817603339
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0067 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

LES
MÉTIERS
D’INTERNET

e
20 édition

Un
secteur
en pleine
croissance

LES MÉTIERS D’INTERNET

Jean-Michel Oullion

4

Sommaire
Internet, c’est quoi, au fait ?................................................. 10
À quoi sert Internet dans une entreprise ?............................. 17
Peut-on devenir riche avec Internet ?...................................23
L’Internet est-il un secteur qui recrute ?..............................30
Comment devient-on webdesigner ? ....................................40
Faut-il être un artiste pour devenir infographiste
sur le Web ?.......................................................................45
Qui gère les contenus sur Internet ? ....................................54
Les journalistes Web sont-ils des journalistes
comme les autres ? ............................................................59
À quoi sert uncommunity manager? ...................................66
Le webmaster est-il indispensable ?....................................71
En quoi consiste le métier d’ergonome ? ..............................76
Quel est le rôle du chef de projet Internet ?..........................80
Quel niveau pour les informaticiens de l’Internet ? ...............88
Concevoir et administrer un réseau, c’est compliqué ?..........97
Quels débouchés dans la publicité en ligne ?........................104
Comment vend-on un produit sur Internet ?..........................112
Comment choisir sa formation Internet ?..............................122
Peut-on faire de l’Internet avec une formation courte ?.........129
Existe-t-il des écoles uniquement dédiées à Internet ?..........136
En dehors des écoles Internet,
quelles autres écoles envisager ?........................................150

Se former à Internet à la fac, c’est possible ?.......................164
Qui fait de l’Internet en France ?..........................................182
Comment trouver un job dans le secteur Internet ? ...............187
Faut-il franchir le pas et créer sa boîte ?..............................196
Publicité ............................................................................204

LES MÉTIERS D’INTERNET

5

6

Introduction

Les guides de l’Etudiant répondent à vos questions sur
l’orientation. À partir d’une méthode simple : vous écouter.

Vous le constaterez aisément, les questions qui structurent
ce livre sont les vôtres. Nous les avons collectées au cours
des conférences organisées sur ce thème lors de nos divers
Salons, partout en France, et dans les forums ouverts sur
letudiant.fr. Pour y répondre, nous nous sommes appuyés sur
l’expérience d’enseignants, de responsables de formation,
mais aussi sur les témoignages d’étudiants ou de
professionnels. Pour vous guider au mieux, nous avons complété
le texte de repères utiles : les principaux points à retenir,
des références à d’autres publications, des liens Internet, etc.
Dans un même ouvrage sont ainsi rassemblés tous les
ingrédients qui vont vous permettre d’amorcer votre réflexion.

Parallèlement à cette lecture, vous pouvez suivre sur
letudiant.fr les dernières évolutions des filières ou des métiers
qui vous intéressent. Nous vous invitons en outre à vous
abonner à sa lettre d’information hebdomadaire (gratuite) :
elle vous signalera nos nouveautés et vous alertera sur les
étapes clés de l’orientation. Ce suivi est fondamental. Vous
le savez : bien s’orienter, c’est d’abord bien s’informer.

Parce que notre enseignement supérieur est d’une
redoutable complexité. Parce que la richesse des filières demeure,
pour beaucoup, un trésor caché. Parce que la puissance des
représentations est parfois terrifiante et qu’elle stérilise
l’imagination.

Ce livre est donc une porte d’entrée. À vous d’enrichir votre
projet en rencontrant des étudiants et des responsables
de formation, dans leurs établissements ou lors des
manifestations qui ponctuent l’année – l’Etudiant en organise
plus de 60 sur l’ensemble du territoire. À vous de piocher
dans notre liste d’établissements (plus de 5 000 !) en vous
connectant sur letudiant.fr pour découvrir leurs offres en
détail. À vous aussi de confronter vos projets à vos capacités,
vos désirs à la réalité, et si ces désirs vous semblent flous
ou difficilement formulables, prenez conseil auprès de
spécialistes (les nôtres vous aident de manière individualisée à
travers notre offre « l’Etudiant Coaching Orientation »).

Bonne lecture, et à bientôt !
Emmanuel Davidenkoff
directeur de la rédaction del’Etudiant

LES MÉTIERS D’INTERNET

7

Internet, c’est quoi, au fait ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p. 10

À quoi sert Internet dans une entreprise ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p. 17

Peut-on devenir riche avec Internet ?. . . . . . . . .. . . . . .p. 23
. . . . . . . . . . . . . . . .

L’Internet est-il un secteur qui recrute ?p. 30
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Internet
à visage
découvert

10

1

Internet, c’est quoi, au fait ?

Denise Caruso, journaliste spécialisée en nouvelles
technologies, l’a bien résumé dans leNew York Times: « Ce n’est pas
étonnant qu’Internet soit devenu assez puissant pour
satisfaire tous les espoirs de ceux qui l’utilisent. Après tout, il a
été conçu pour résister à une guerre nucléaire, et pas
simplement aux petits potins des hommes politiques. » Voici donc
le secret de cette évolution technologique, fruit étrange d’une
« combinaison unique de stratégie militaire, de coopération
scientifique et d’innovation contestataire » (Manuel Castells).

LE NET EN QUELQUES DATES CLÉS

Tout commence dans les années 1950, en pleine guerre
froide, lorsque la perspective d’une attaque nucléaire
soviétique donne des sueurs froides aux stratèges militaires de
l’oncle Sam. Que se passerait-il si un missile détruisait
l’ensemble des réseaux de communication américains ? C’est
pour éviter que l’Amérique ne perde pas sans combattre
que le département de la Défense américain crée en 1957
un organisme de recherche, l’ARPA(US Defense
Department’s Advanced Research Projects Agency), chargé
d’étudier la construction de réseaux de communication capables
de fonctionner en cas de destruction partielle.

Du militaire au civil
En 1962, une étude de l’US Air Force formule le principe
des réseaux décentralisés et maillés : relier chaque centre de

calcul névralgique à tous les autres plutôt qu’à un seul, très
vulnérable en cas de conflit.

En 1969 naît Arpanet, l’ancêtre d’Internet. Un grand
nombre de centres de recherche militaires, publics et privés,
participent au projet. Cette volonté de se passer de structure
centralisée séduit la communauté scientifique : en 1970,
l’université Stanford, Harvard, celles de Los Angeles, de
Santa Barbara et de Salt Lake City sont reliées entre elles.

En 1971, un obscur informaticien californien, Ray
Tomlinson, invente l’e-mail. C’est également lui qui décide d’utiliser
le caractère @ (arobase) pour séparer le nom du
destinataire de son adresse de messagerie.

Dès 1979, les premiers forums voient le jour lorsque le
réseau sort de la sphère militaire et de la sphère
universitaire pour gagner celle de l’entreprise. Des sociétés et des
particuliers précurseurs s’unissent pour créer des services
privés, desquels naîtront les fournisseurs d’accès Internet. Le
réseau s’étend peu à peu hors des États-Unis, notamment
en Europe par le biais des universités.

En 1988, Arpanet, pour sa partie civile, adopte le nom
d’Internet (Inter Networking). En France, Internet est lancé dans
les années 1980 par des chercheurs du CNAM
(Conservatoire national des arts et métiers) et de l’INRIA (Institut
national de la recherche en informatique et en automatique).

LES MÉTIERS D’INTERNET11

12

La naissance du www
lors que tombe le mur de Berlin, Internet s’ouvre au grand
A
public et à l’exploitation commerciale. Tim Berners-Lee, un
jeune chercheur du CERN (Centre européen pour la recherche
nucléaire, basé en Suisse) et son équipe créent alors le World
Wide Web qui va révolutionner Internet de fond en comble.
Le premier navigateur Internet, Mosaic, est créé en 1992,
bientôt remplacé par Netscape en 1994. Dès 1995, les
Américains peuvent commander des pizzas en ligne et acheter des
livres sur Amazon.com.
En 1997, l’Élysée dispose d’un site officiel et trois ans plus
tard, au passage du millénaire, la planète compte près de
300 millions d’internautes, dont la moitié sont américains.
Bon à savoir : le Web, même si on le confond souvent avec
Internet, n’en est que la vitrine multimédia. Le courrier
électronique, par exemple, fait aussi partie de l’Internet.

En 2013, on dénombre plus de 2,2 milliards d’internautes
(dont 48 millions de Français connectés), un chiffre qui
ne cesse de croître avec l’arrivée de nouveaux internautes
chinois, indiens et brésiliens. Aujourd’hui, la communication
passe par le réseau, que ce soit celui du téléphone ou
d’Internet. Jamais l’être humain n’a autant communiqué ni échangé
avec ses semblables. Et ceci grâce à un outil doté de pouvoirs
miraculeux : Internet. Ce n’est plus un phénomène de mode
ou un mouvement marginal, mais bien un média de masse.

Qui contrôle Internet ?
En tant qu’inventeurs du réseau, les États-Unis se
considèrent comme les garants de la liberté de communication

et d’information d’Internet et l’ont administré jusqu’en 1998.
Depuis, l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names
and Numbers), une société californienne privée, sous tutelle
du ministère américain du Commerce, a pris le relais en
gérant le réseau en coordination avec les sociétés qui
commercialisent les noms de domaines.

Du meilleur au pire
Gigantesque caverne d’Ali Baba, Internet possède les
défauts de ses qualités. Ouvert à tous, il donne la parole aux
modérés et aux pires extrémistes. Jouxtant les merveilles
culturelles de toutes les nations, s’affichent les pires avanies
(sexe, violence, racisme, mensonges). Territoire tumultueux
au statut juridique encore incertain, le Réseau attire les
malfaiteurs de tout poil, qu’il s’agisse des fameux hackers, ces
pirates informatiques dont le plaisir est d’infiltrer des sites
surprotégés, ou de créateurs de virus, ces programmes
informatiques qui détruisent le contenu de votre disque dur,
voire de simples escrocs qui piègent les internautes.

LE NOUVEAU MONDE NOMADE

« C’est le triomphe de la vie sans fil », avait titréLe
Nouvel Observateurdans un numéro hors série. C’est
l’avènement du nomadisme. Vous pouvez vous promener dans la
nature, prendre une photo avec votre téléphone portable
et l’envoyer à vos amis, à moins que vous ne préfériez
dialoguer par écran vidéo interposé, comme beaucoup le font
à domicile devant leur webcam.

LES MÉTIERS D’INTERNET13

14

Tout un programme !
Quand vous vous déplacez, vous pouvez emporter avec vous
toute votre discothèque, compressée en format MP3, et
visionner un DVD sur ordinateur ou même sur des lecteurs portables,
comme les voyageurs du TVG. Le Wi-Fi(Wireless Fidelity),
autrement dit la connexion à Internet en tout lieu (gares, aéroports,
bars, hôtels, salons d’exposition…), sans aucun raccordement,
a également tout révolutionné. Sur votre téléphone mobile, sur
votre ordinateur, dans le train et demain dans tous les avions,
vous pouvez surfer sur le Web, vous divertir ou travailler à
distance depuis l’endroit le plus reculé du monde.

L’explosion annoncée du m-commerce.
Selon l’institut Gartner, près de 450 millions de personnes
devraient utiliser le « m-paiement » (paiementviamobile)
d’ici à 2016. Déjà, 40 % des Français âgés de 16 à 60 ans
surfent sur le Netvialeur téléphone portable. Cet essor
résulte des offres de forfaits téléphoniques multimédias
illimités, de la commercialisation de terminaux plus adaptés à
la navigation, de la multiplication de contenus spécifiques
(téléchargement de musiques, jeux vidéo, billetterie) et de
débits plus puissants.

L’INTERNAUTE DE PLUS EN PLUS PROACTIF

Dès ses débuts, Internet a sollicité ses usagers, répondant
en cela à son essence de média interactif. Très vite, les
internautes se sont mis à collaborer et à interagir en réseau avec
d’autres internautes.

Le blogging
Ce fut d’abord les sites Internet personnels, puis l’explosion des
blogs, ce « site personnel fournissant sur de simples pages des
liens que l’auteur trouve intéressants, en les accompagnant de
commentaires ou de réflexions » (Le Journal du Net). Carnet
intime, journal de bord, billet d’humeur et forum de
discussions, un blog est un peu tout ça à la fois, avec parfois une
frontière floue entre l’univers personnel et le monde professionnel
(blogs de journalistes, de personnalités politiques…).

Pour les bloggeurs les plus actifs (dont le contenu séduisant
attire une foule d’internautes), il est toujours possible
d’envisager de « monétiser » son blog en y ajoutant de la publicité
rémunérée par les régies en ligne. Soulignons également que
la blogosphère (terme inventé par William Quick) est
devenue une source d’information alternative non négligeable,
« un contre-pouvoir médiatique » pour reprendre la formule
de Glenn Reynolds, professeur de droit constitutionnel à
l’université du Tennessee. Ce sont des blogs qui sortent parfois les
premiers des « scoops », sauf que tout n’est pas permis et que
la pratique du blogging reste soumise aux lois en vigueur
(par exemple, en matière de diffamation).

Les réseaux sociaux
C’est le phénomène qui a supplanté les blogs dans l’actualité :
qu’il s’agisse de retrouver un camarade de classe, de se faire
des amis, de dévoiler ses œuvres, de faire des rencontres ou de
gérer sa carrière professionnelle, tout le monde « réseaute » !

LES MÉTIERS D’INTERNET15

Dès 1995, Internet a donné, avec le site Classmates.com,
une nouvelle ampleur à une pratique qui préexistait depuis
toujours ou presque. Aujourd’hui, Facebook compte plus de
1,1 milliard de membres et est l’un des sites les plus visités
au monde après Google. Le site de microblogging, Twitter,
s’impose comme une source d’informations de première
main. Et pour trouver un job, il ne faut pas négliger des
réseaux professionnels comme LinkedIn ou Viadeo !

Le podcasting
Un autre terme devenu courant dans le secteur d’Internet
depuis 2005 : il désigne un « enregistrement numérique,
par exemple d’une émission de radio, rendu disponible au
téléchargement sur Internet en vue de le mettre sur un
lecteur MP3 » (New Oxford Dictionary). Aujourd’hui, des
milliers d’émissions de radio et de télévision sont disponibles
sur podcasts et ce phénomène croissant contribue
notamment au succès du logiciel iTunes d’Apple.

Nous sommes face à un média nouveau qui est là pour durer,
animer nos vies, pour le meilleur comme pour le pire. Une
révolution impensable voici encore quelques
À retenir
décennies car personne, aucun écrivain de
1\ Internet a été inventé
en 1969 et porte son nom
science-fiction, aucun cinéaste n’avait
imaactuel depuis 1989.
e
giné qu’au début du XXIsiècle une large
2\ L’avenir du Netsera de
plus en plus sur nos mobiles.partie de l’humanité serait connectée en
3\ Cette révolution
réseau. Une révolution qui crée aussi de
numériquedébouche sur
nouveaux métiers…
l’essor de nouveaux métiers.

16