Phylogénie de l'Homme par l'étude des fossiles

-

Livres
10 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 9
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Phylogénie de l'Homme par l'étude des fossiles (fiche - Terminale S - Sciences de la Vie et de la Terre pour adulte)
Objectif(s) L'Homme actuel est le résultat d'une évolution que l'on va essayer d'appréhender au travers des fossiles découverts. Un peu d’histoire
En 1856, Johann Carl Fuhlrott (1803–1877), naturaliste allemand enseignant près de la vallée de Neandertal en Allemagne, reçut une visite qui changea à jamais l’histoire des sciences. Un propriétaire de carrière lui remit des ossements qu’il avait découverts en travaillant dans la petite grotte de Feldhofer. Ce dernier avait été étonné de la forme particulière du crâne et eu l’idée d’amener sa trou vaille à l’instituteur. En effet, la boite crânienne était plus volumineuse et certaines parti es avaient des formes inhabituelles. Fuhlrott conclut très vite qu’il s’agissait des res tes d’un « Homme des temps préhistoriques ». La vallée où il fut trouvé portan t un nom prédestiné,Néanderthal, qui signifie « homme nouveau », le fossile découvert re çut le nom d’Homo neanderthalensis.
Doc. 1 : Crâne et bassin d'unHomo neanderthalensis.
Évidemment, l’idée qu’une espèce d’Homme ait pu exi ster avant la notre fut très difficile à partager avec d’autres membres de la co mmunauté scientifique et le premier préhistorien de l’histoire des sciences passa par d e longues périodes de découragement. Heureusement, d’autres fossiles fure nt découverts dans d’autres pays : lapaléoanthropologiee.qui est la science étudiant les hominidés était né
1. Les critères d'appartenance à la lignée humaine L'Hominisation est définie comme l'acquisition prog ressive de caractéristiques propres à la lignée Humaine : morphologiques et ana tomiques, culturelles.Par exemple, le langage, l’écriture et le rire sont des caractéristiques spécifiquement humaines.
Lorsqu’on découvre un fossile, un des premiers cara ctères dérivés que l’ont va chercher à retrouver estla bipédie. La bipédie est un caractère qui serait apparu il y a