Proche-Orient et Moyen-Orient : un espace largement marqué par le jeu des grandes puissances

-

Livres
9 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 3
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Proche-Orient et Moyen-Orient : un espace largement marqué par le jeu des grandes puissances (fiche - Terminale S - Terminale L - Terminale ES - Histoire pour adulte)
C'est aux alentours de l'an Milleque desavants-gardes turques, commandées par Toghrul-Beg(proclamé roi et sultan en 1058) récemment converti à l'islam, apparurent auMoyen-Orient. Ces troupes prirent le pouvoir à Bagdad, la capitale de l'empire arabe et leur meneur s'octroya le titre desultan. La région resta sous domination turque jusqu'en1918, date à laquelle l'Empire ottoman perdit toute influence sur les Proche et Moyen-Orient au profit dedeux puissances occidentales: laGrande-Bretagneet laFrance. Dès lors, et pour longtemps, la région constitua, bien malgré elle, une arène dans laquelle s'affrontèrent les grandes puissances.
Problématiques : - En quoi les tentatives de domination et de contrô le du Moyen-Orient par les pays occidentaux ont-elles été révélatrices de leurs épo ques (colonialisme, Première et Seconde guerres mondiales, Guerre froide, après Gue rre froide) ? - Quels impacts ont eu ces tentatives sur la vie de s Hommes qui le peuplaient ? 1. De la Première Guerre mondiale aux mandats : le poids des promesses non tenues e Au19 siècle, ladomination ottomanesur une grande partie du monde arabe perdura maiss'affaiblit, au point que l'on qualifia l'Empire ottomande «vieil homme malade de l'Europe». Les grandes puissances européennes profitèrent de cet affaiblissement pour commencer à y asseoir leurs in fluences. Les Anglais s'intéressaient avant tout au contrôle de la route des Indes alors que les Français, eux, tentaient avant tout d'étendre leur influencegrâce au catholicisme.
La Première Guerre mondiale changea toute la donne. Dans un contexte de compétition colonialequi se souciait peu du « droit des peuples à dispo ser d'eux-mêmes »,en quelques traits de plumes, sur une carte et sur une lettre, cette immense région passa – sans que jamais les populations conc ernées ne soient consultées – de ladomination ottomaneà ladomination occidentale. a. Une grande nation arabe? Durant la Première Guerre mondiale, l'Empire ottoma n rallia le camp de l'Allemagne.
• Les Britanniques jouent la carte de l'arabisme pour parvenir à leurs fins Les nationalistes arabes voulurent profiter du conflit pour se débarrasser de latutelle de l'Empire ottomanet établir unvaste État arabeindépendant. Ils engagèrent des contacts avec les Français et avec les Britanniques qui leur laissèrent entendre que s'ils entraient en guerre contre les Turcs. Londres , une fois la victoire obtenue, établirait un royaume arabe regroupant l'essentiel des régions arabophones de l'Empire ottoman (soit la Palestine, la Syrie, la Péninsule arabique et l'Irak).