Le Médecin volant, suivi de L

Le Médecin volant, suivi de L'Amour médecin

-

Français
120 pages

Description

Oeuvres en texte intégral, en lien avec l'objet d'étude " Initiation au théâtre " du programme de français en sixième (6e).

Résumé
Comment épouser celui qu'on aime quand son père s'y oppose ? Lucinde et Lucile ont la même idée : feindre la maladie et profiter de la crédulité de leur père.
Deux courtes comédies-ballets dans lesquelles Molière nous fait rire des pères trop autoritaires et de la médecine de son époque.

L'édition Classiques & Cie collège
Par Laurence Mokrani.
Soigneusement annoté, le texte des deux pièces est associé à un dossier illustré, qui comprend :
- un guide de lecture intitulé " Deux comédies sur le mariage ", avec des repères, un parcours de l'oeuvre et un groupement de documents sur le thème du mariage imposé aux filles,
- une enquête documentaire sur la condition des femmes au XVIIe siècle.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2013
Nombre de lectures 94
EAN13 9782218972409
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Oeuvres en texte intégral, en lien avec l'objet d'étude " Initiation au théâtre " du programme de français en sixième (6e).
Résumé
Comment épouser celui qu'on aime quand son père s'y oppose ? Lucinde et Lucile ont la même idée : feindre la maladie et profiter de la crédulité de leur père.
Deux courtes comédies-ballets dans lesquelles Molière nous fait rire des pères trop autoritaires et de la médecine de son époque.
L'édition Classiques & Cie collège
Par Laurence Mokrani.
Soigneusement annoté, le texte des deux pièces est associé à un dossier illustré, qui comprend :

- un guide de lecture intitulé " Deux comédies sur le mariage ", avec des repères, un parcours de l'oeuvre et un groupement de documents sur le thème du mariage imposé aux filles,
- une enquête documentaire sur la condition des femmes au XVIIe siècle.