(S
267 pages
Français

(S')ajuster au coeur de l'activité d'enseignement-apprentissage

-

267 pages
Français

Description

Que signifie la notion d'ajustement dans l'activité d'enseignement-apprentissage ? Essayer de mieux comprendre les gestes professionnels qui sous-tendent les ajustements pédagogiques et didactiques conduit à s'intéresser à des notions telles que la médiation, l'évaluation formative, la différenciation, ou l'observation. L'ouvrage présente une approche interdisciplinaire fidèle à l'épistémologie des sciences de l'éducation (et de la formation, aujourd'hui), et revendique les héritages de grands chercheurs et d'auteurs de référence.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 août 2020
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140155840
Langue Français
Poids de l'ouvrage 9 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Éric SAILLOT
(S’) ajuster au coeur de l’activité d’enseignement-apprentissage Construire une posture d’ajustement
Préface de Dominique Bucheton Postface de Marguerite Altet
Prix Louis Cros 2020 décerné par l’Académie des sciences morales et politiques
(S’) ajuster au cœur de l’activité d’enseignement-apprentissage
Pédagogie : crises, mémoires, repères Collection dirigée par Loïc Chalmel, Laurent Gutierrez, Martine Janner-Raimondi et Laurent Lescouarch  La collection « Pédagogie : crises, mémoires, repères » répond à un triple objectif : 1 - ‐lle se propose de soumettre à la réflexion théorique les problématiques et les situations de crise qui agitent le monde pédagogique. 2 - ‐lle vise à vivifier les mémoires historiques capables d'éclairer le pédagogue pour l'action présente. 3 - ‐lle entreprend de décrypter les repères philosophiques, éthiques, politiques qui portent le pédagogue en avant des réalités. Dernières parutions Amaël ANDRÉ,L’inclusion pour changer l’école. La diversité en contexte scolaire, 2018. Loïc CHALM‐L,Voix et voies pédagogiques en Europe. Héritage, continuité, émancipation, 2018. Loïc CHALM‐L,Louis Legrand (1921-2016). Pédagogie et politique, 2018. Charles-Édouard HARANG,Jeunes filles et jeunes gens catholiques. De la garçonne au mariage pour tous, 2018. Céline CHAUVIGNÉ,L’éducation citoyenne au lycée. Pratiques d’acteurs (1881-2010),2017. Bernadette ‑L‐URY et Michel ‑ABR‐,Peut-on enseigner autrement ? Une expérience de formation d’enseignants, 2017. Martine JANN‐R-RAIMONDI,Je-tu-nous-vous, Apprendre à construire la vie ensemble, 2017. Christian B‐LISSON,Evaluation, formation et systèmes de référence implicites. Un référentiel, pour quoi faire ?, 2017. Renaud HÉTI‐R,L’éducation, entre présence et médiation, 2017. Nicole MOSCONI,Genre et éducation des filles. Des clartés de tout, 2017.
Éric Saillot (S’) ajuster au cœur de l’activité d’enseignement-apprentissage Construire une posture d’ajustement Préface de Dominique Bucheton Postface de Marguerite Altet
Prix Louis Cros 2020 décerné par l’Académie des sciences morales et politiques.Le Prix Louis Cros a été créé en 2003 à l’Institut de ‑rance, sous l’égide de l’Académie des sciences morales et politiques, par convention avec le CUIP. Ceprix est décerné en hommage à la mémoire de Louis Cros, fondateur du Comité Universitaire d’Information Pédagogique, créateur de l’Institut Pédagogique National et des Centres régionaux et partementaux de documentationpédagogique,président honoraire des Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active (C‐M‐A). Lejury apprécieparticulièrement les travaux susceptibles d’éclairer non seulement les spécialistes et lespraticiens, mais également legrandpublic, sur les enjeux et les défis contemporains de l’éducation et de la formation. © L’Harmattan, 20205-7, rue de l’École-Polytechnique75005 Pariswww.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-20613-4 EAN : 9782343206134
Dédicaces
Cet ouvrage est le fruit de nombreuses rencontres au gré de mes différents parcourspersonnels etprofessionnels. Jean-Pierre Astolfi aimait emprunter la formule de Bernard de Chartrespourqualifier le travail des chercheurs,qui ne seraient finalement que «des nains juchés sur des épaules de géants» dont la grandeurgigantesque aide à voirplus loin, et à mieux comprendre, oserais-je ajouter. Cet ouvrage est dédié à beaucoupde mes «géants», ceux(et celles !)que j’ai eu plaisir à lire et à relire, ceux que j’ai eu l’honneur de rencontrer, ceuxquej’ai(eu)lajoie de côtoyer, ceuxqui m’ontgénéreusement donné leur amitié, ceux dontj’ai eu le bonheur de découvrir les talents, ceuxqui m’ont laissé les observer, ceux qui ont accepté de me livrer leurs doutes et leurs questionnements, ceux avecquij’aime discuter, ceuxqui m’ont aidé àgrandir, et ceux que j’aime voir grandir.
Remerciements
Je tiens à remercier mes collègues Jacques Béziat, Matthieu Laville, Laurent Lescouarch, Thierry Piot, ‑rédéric Saujat, et Marie Vergnonpour leurs relectures ciblées et leurs conseils. Ungrand merci également à Marguerite Altet et Dominique Bucheton, pour leur confiance et les mots qu’elles ont choisispourparler de cet ouvrage dans lapréface et lapostface. Un second remerciement amical à Thierry Piotpour son accompagnement bienveillant depuis dix ans.
Malgré le risque d’en oublier, etje m’en excuse à l’avance,je souhaite également remercier les collègues avecquij’aipartagé des discussions passionnantes etparfoispassionnées,que ce soit à l’université(Jean-Pierre, Loïc, Thierry, Philippe, Jean-‑rançois, Olivier, Benjamin, Matthieu, Marie, Laurent, Jacques, Anne, Dominique…)sur le terrain des établissements ou scolaires et de la formation(Jean-Pierre, Isabelle, Lila, Delphine, Alain, Pierre-Marie, Joëlle, Jocelyn…). ‐t enfin,last but not least, un grand merci toutparticulier à Séverinepour ses nombreuses relectures, sapatience et nos échanges toujours riches.
Citation
«On ne peut accepter la vie qu’à condition d’être grand, de se sentir à l’origine desphénomènes, tout au moins d’un certain nombre d’entre eux. Sanspuissance d’expansion, sans une certaine domination sur les choses, la vie est indéfendable.» Citation d’Antonin Artaud(1984,page 130),poète, romancier, acteur, dessinateur, et théoricien du théâtre français, auquel se réfère Georges Canguilhem(2002)pourquestionner ledéveloppement dupouvoir d’agirsur le monde et sur soi-même.
SOMMAIR‐
Avant-propos de Thierry Piot .......................................................................15
Préface de Dominique Bucheton ..................................................................19
Introduction...................................................................................................21
CHAPITRE 1L’ajustement en pédagogie : généalogie, enracinements, héritages......29
1- Étymologie et usages du terme ajustement...........................................31
2- Les ajustements dans la théorie linguistique de Culioli.......................35
Bref portrait 1 : Lev Semionovitch Vygotski (1896-1934)...................37
3- ‐nracinement dans le paradigme historico-culturel .............................39
3-1-La théorie historico-culturelle de Vygotski....................................39
3-2- Le cadre brunerien de l’étayage ....................................................40
Bref portrait 2 : Jerome Seymour Bruner (1915-2016).........................43
4- Héritages pédagogiques en sciences de l’éducation ............................45
Bref portrait 3 : Jean-Pierre Astolfi (1943-2009) .................................48
5- La notion d’ajustement dans les pratiques enseignantes ......................51
5-1-Les ajustements dans la co-activité d’enseignement-apprentissage (Altet) ..................................................51
Bref portrait 4 : Marguerite Altet..........................................................53
Rappel théorique 1 : De la notion de « pratiques enseignantes » au concept d’activité .....................................................................54
5-2- Les ajustements de postures entre enseignant et élèves (Bucheton)..............................................................................55
Rappel théorique 2 : Les postures d’étude des élèves et les postures d’étayage des enseignants .....................................57
Rappel théorique 3 : Le modèle d’analyse du multi-agenda de macro-préoccupations enchâssées............................................60
Bref portrait 5 : Dominique Bucheton ..................................................62
5-3- Les ajustements dans la théorie de l’action conjointe ...................63
5-4- Réflexion sur la co-activité des ajustements .................................64
CHAPITRE 2Construire une posture d’ajustement.......................................................67
1- Élaboration progressive d’une modélisation ........................................69
1-1- Premières analyses autour des pratiques d’étayage.......................69
Rappel théorique 4 : L’approche de la didactique professionnelle ................................71
1-2- Les notions de geste professionnel et d’instrument.......................72
1-3- La notion de posture au centre de la modélisation ........................76
1-4-Une question sémantique : ajustement ou adaptation ? ..................77
1-5- Des ajustements pédagogiques ou didactiques ? ...........................78
2- Cadres d’analyse des ajustements.........................................................81
2-1-Définition et modélisation d’une posture d’ajustement .................81
2-2- ‐mpans, échelles, scènes et focales d’ajustements .......................83
2-3- Objets d’ajustement en situation ...................................................85