Accompagner les enseignants

-

Livres
110 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les enseignants, à tous les degrés du système éducatif, sont confrontés à des mutations profondes non seulement de leurs conditions de travail mais aussi des conditions mêmes de possibilités de la transmission. Comment les cliniciens perçoivent-ils les effets de ces nouvelles conditions enseignantes et comment les dispositifs qu'ils proposent sont-ils affectés par ces mutations?
L'ouvrage regroupe les dispositifs groupaux d'accompagnement des enseignants, en formation initiale ou continue.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2017
Nombre de visites sur la page 6
EAN13 9782336797069
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Savoir et Formation
Savoir et Formation Collection créée par Jacky Beillerot (1939-2004), Dominique Fablet (1953-2013) et Michel Gault, dirigée par Claudine Blanchard-Laville, Nicole Mosc oni et Patrick Geffard
La collection Savoir et formation change de directi on. Elle accueillera comme qar le qassé les manuscrits dont le contenu relève du cham q de l’éducation et de la formation. Nous serons qarticulièrement attentifs aux recherch es Qui, dans ce chamq, s’attachent à considérer les déveloqqements concern ant le raqqort au savoir des sujets. Les domaines suivants seront qrivilégiés : genre et éducation, qsychanalyse et éducation, éducation familiale et qrotection de l’e nfance.
Derniéres parutions
Nicole MOSCONI (dir.),Jacky Beillerot et les sciences de l’éducation, 2017. Antoine KATTAR,érienceAdolescent dans un environnement incertain, Une exp libanaise, 2016. Claude RENOTON,itsDes adolescentes aux prises avec le genre. Cinq réc , 2016. JacQueline FONTAINE,ier auLes étudiantes en médecine à la faculté de Montpell cours de la Troisième République, 2016. Michèle GUIGUE et Rébecca SIRMONS,L’instruction en famille. Une liberté qui inquiète, 2015. JacQues BEC, Jacky SINGERY et DominiQue TRICOT,La formation en alternance : complexité et dynamique des dispositifs, 2014. Philiqqe CHAUSSECOURTE (dir.),Enseigner à l’école primaire : dix ans avec un professeur des écoles, 2014. Séverine PARAYRE et Alexandre KLEIN (dir.),Education et santé. Des pratiques aux savoirs, 2014.
Titre
Sous la direction de Arnaud Dubois Accompagner les enseignants Pratiques cliniques groupales
Copyright
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.editions-harmattan.fr
EAN Epub : 978-2-336-79706-9
Introduction Arnauq Dupois
Sommaire
L’écriture comme modalité d’accompagnement clinique Françoise Bréant
Un dispositif coopératif et groupal pour élaborer les pratiques enseignantes débutantes Patrick Geffarq
Institution et mésinscription : l’accompagnement d’une équipe d’enseignants d’un microlycée Arnauq Dupois
Sensibiliser des professeurs de musique à l’analyse clinique de leur pratique Clauqine Blancharq-Laville et Sohie Lerner-Seï « La souffrance d’école » mise au travail dans les groupes de soutien au soutien Martine Lacour Dimension clinique et accompagnement des personnes dans les groupes et les institutions Richarq Étienne
À propos des groupes cliniques pluriprofessionnels d’analyse de pratiques Bernarq Pechperty et Aurélie Maurin Un enseignement sacralisé et sous surveillance Gilles Monceau Retrouver la parole DominiQue Ottavi
Présentation des auteurs
Introduction
Variations des conditions de l’éducation
Arnaud Dubois
Cet ouvrage tient son origine d’une rencontre qui e ut lieu à Lyon en janvier 2015 dans le cadre du colloque intitule « Condition(s) e nseignante(s), conditions pour enseigner », organisé à l’université Lyon 2. Je tie ns à rappeler le contexte dans lequel s’est déroulée cette manifestation, à la fois parce que ces journées font partie de celles dont on sait en les vivant qu’on s’en souviendra to ujours, et pour le mettre en lien avec le thème du colloque centré sur les évolutions des conditions enseignantes. Il a eu lieu à un moment historique marqué par une évolution maj eure qui se déroulait sous nos yeux. Le 8 janvier 2015, jour de l’ouverture de cet événement scientifique international, notre symposium a commencé par une minute de silenc e et de recueillement à la mémoire des victimes de l’attaque contreCharlie Hebdo, qui avait en lieu la veille à Paris. Il est des moments où l’histoire s’impose da ns notre quotidien. Comme l’ont écrit P. Boucheron et M. Riboulet : « comment oublier l’é tat où nous fûmes, l’escorte des stupéfactions qui d’un coup plia nos âmes [ce jour- là] ? On se regardait incrédules, effrayés, immensément tristes » (2015, p. 7). Ces m ots employés par l’historien et l’écrivain pour désigner leurs souvenirs de la mani festation parisienne qui suivit cet attentat, me semblent décrire aussi l’état émotionn el qui nous traversait pendant cette minute de silence dans la cour intérieure de l’univ ersité, à deux pas du Rhône dont seul le cours semblait imperturbable ce jour-là. C’est à ce même moment que des incidents eurent lie u dans des collèges et des lycées où certains d’entre nous sont intervenus dan s le cadre de nos recherches quelques jours plus tard. Dans le texte de proposit ion de ce symposium, rédigé avec Dominique Ottavi, nous écrivions qu’un consensus se mble se dégager aujourd’hui sur l’idée d’un changement profond des « conditions de l’éducation » (Blais, Gauchet et Ottavi, 2008 et 2014) et que les enseignants ont à faire face à des mutations importantes de leurs conditions de travail. Nous as sistions alors, à Lyon, avec une « sidération » (Ory, 2016) qui exprimait notre impu issance, à des événements dont nous savions qu’ils participaient de cette transfor mation des conditions de l’éducation. Les jours qui suivirent, beaucoup d’entre nous ont pu entendre, dans les dispositifs cliniques d’accompagnement que nous mettons en plac e, les échos de ces journées dans les classes et les groupes en formation (Duboi s et Sambe, 2016; Geffard, 2016) et percevoir les changements en cours dans « l’arti culation société/école » (Blais, Gauchet et Ottavi, 2008, p. 9).
Cliniques et accompagnement
Les enseignants, à tous les degrés du système éduca tif, sont confrontés à des mutations profondes non seulement de leurs conditio ns de travail, mais aussi des conditions mêmes de possibilités de la transmission . Dans ce symposium, nous avons invité des chercheurs à considérer les réponses qu’ apportent les dispositifs d’accompagnement situés dans diverses perspectives cliniques. Dans la note de synthèse publiée en 2005 sur les recherches cliniqu es d’orientation psychanalytique, les auteurs envisageaient une clinique de l’accompa gnement comme une perspective
ossible pour « faire face aux forces de déliaison [… ] de plus en plus agissantes dans la société et au niveau individuel » (Blanchard-Lav ille, Chaussecourte, et al., 2005). Ces « groupes de parole » y étaient présentés comme des espaces permettant de « recréer du lien et du groupe face aux mutations [ …] contemporaines » (idem, p. 145). Qu’en est-il plus de dix ans plus tard? Comment les cliniciens perçoivent-ils les effets de ces nouvelles conditions enseignantes dans les d ispositifs qu’ils mettent en place, à partir de la parole des enseignants ? Les divers dispositifs qu’ils proposent sont-ils affectés par ces mutations et peuvent-ils les accom pagner ? Voici les questionnements que les chercheurs participant à ce symposium ont été invités à saisir. Chacun a fait une proposition de communicat ion. L’ensemble a été soumis au comité scientifique du colloque qui a accepté et va lidé l’ensemble du dossier. Après cette journée de communications et d’échanges en ja nvier 2015, les participants ont été invités à rédiger un article pour ce livre. Cha que chapitre a fait l’objet de plusieurs lectures et de modifications nombreuses par les auteurs. Il ne s’agit pas, dans ce livre, de donner une nouv elle définition de la notion d’accompagnement, ou de faire une synthèse de ses u sages. Ce terme est plutôt envisagé ici comme l’accompagnement d’un processus de formation ou de recherche qui prend le plus souvent la forme d’élaborations p sychiques pour les participants. Les auteurs de cet ouvrage décrivent et analysent leur expérience de l’accompagnement de processus de transformations progressives, dans un temps plus ou moins long. Généralement ces chercheurs cliniciens mettent leur subjectivité au service des accompagnés et de leurs analyses (par l’élaboration de leur contre-transfert et/ou de leurs implications). Leur subjectivité, à condition qu’elle fasse l’objet d’élaborations, est « productrice de connaissance et non perturbatrice du devenir de celui ou celle qu’il accompagne » (Cifali, Théberge et Bourassa, 2010, p . 180). À la différence de l’ouvrage au titre proche, publié dans la même coll ection que celui-ci, sous la direction de M. Cifali, M. Bourassa et M. Théberge (2010), no tre livre est centré sur l’accompagnement des enseignants, même si quelques contributions décrivent des dispositifs ouverts à d’autres professionnels. Je tiens à remercier vivement tous les contributeurs pour leur travail et leur patience. Je veux aussi remercier très sincèrement Dominique Ottavi qui, si elle n’a pas pu s’engager dans ce projet à la hauteur de ce qu’elle espérait, m’a aidé à toutes les étapes de ce travail, depuis l’automne 2014 et la p réparation du colloque précédemment cité. Sa lecture attentive a permis d’ améliorer la qualité de cette publication.
Des auteurs et des textes
Cet ouvrage regroupe neuf contributions rédigées pa r onze chercheurs issus de sept laboratoires différents. La majorité d’entre eux s’ inscrit dans une approche clinique d’orientation psychanalytique en sciences de l’éduc ation (Bréant, Blanchard-Laville, Dubois, Geffard, Lerner-Seï, Pechberty) ou en psych ologie (Maurin, Lacour). D’autres s’inscrivent aussi en sciences de l’éducation, dans une approche socioclinique institutionnelle (Monceau), une approche multiréfér entielle incluant une clinique du travail et du sujet (Étienne) ou une approche philo sophique et historique sensible à la clinique (Ottavi).
Leur pratique de l’accompagnement des enseignants s e situe en formation initiale, auprès d’étudiants se destinant aux métiers de l’en seignement (Bréant, Geffard), d’enseignants débutants (Blanchard-Laville et Lerne r-Seï, Étienne), ou d’enseignants plus chevronnés (Dubois, Monceau, Lacour, Pechberty et Maurin). Ces dispositifs