Mutations dans l'enseignement et la formation : brouillages identitaires et stratégies d'acteurs

-

Français
262 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les mutations institutionnelles, liées aux politiques éducatives (nationales et internationales), impactent inévitablement le monde de l'éducation et le rapport au travail de ses acteurs. Comment des professionnels (de l'enseignement, de la formation, de la santé, du travail social), confrontés à de fortes tensions liées à des logiques concurrentes, s'approprient-ils ces transformations au plan individuel ou collectif et tentent-ils de (re)donner un sens à leur action ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 août 2014
Nombre de lectures 37
EAN13 9782336354231
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
MUTATIONS DANS L’ENSEIGNEMENT ET LA FORMATION : BROUILLAGES IDENTITAIRES ET STRATÉGIES D’ACTEURS
Les mutations institutionnelles, liées aux politiques éducatives (nationales et internationales), impactent inévitablement le monde de l’éducation et le rapport au travail de ses acteurs. Qu’elles soient pleinement assumées par les individus ou en partie contraintes par les systèmes, les transformations qu’entraînent ces mutations viennent perturber, au moins pour un temps, les logiques antérieures et la manière d’appréhender la sphère professionnelle et ses contours. Cet ouvrage tente de mieux comprendre comment des professionnels (de l’enseignement,de la formation, de la santé, du travail social), confrontés à de fortes tensions liées à des logiques concurrentes, s’approprient ces transformations au plan individuel ou collectif et tentent de (re)donner un sens à leur action. Face aux mutations d’ordres institutionnel et organisationnel (nouvelles prescriptions, injonctions au travail d’équipe, évaluation croissante des systèmes et des individus, implantation de nouveaux programmes, etc.), les acteurs s’engagent diversement en fonction de références à la fois personnelles, ancrées dans un (des) collectif(s) d’appartenance et à la fois fortement reliées aux contextes d’action.
Sous la direction de : Thérèse PÉREZ-ROUX, Professeure en Sciences de l’éducation à l’Université P. Valéry de Montpellier 3, est membre du LIRDEF (EA 3749). Après s’être intéressée aux processus de construction de l’identité professionnelle des enseignants, elle s’est orientée vers les questions liées à leur professionnalisation. Elle étudie à présent la manière dont les acteurs de l’enseignement,de l’éducation et de la formation traversent des moments de transitions professionnelles désirées ou contraintes ; elle s’attache à comprendre les stratégies et remaniements identitaires mis enœuvre pour s’adapter au changement.
André BALLEUX, Professeur en Sciences de l’éducation à l’Université de Sherbrooke, est membre fondateur du CRFP, Collectif de recherche sur la formation professionnelle. Engagé dans la formation des enseignants de formation professionnelle au Québec, il s’intéresse depuis plus de 10 ans aux problématiques de la transition entre l’exercice du métier et son enseignement. Ses questions portent plus particulièrement sur les transformations identitaires et les stratégies qui les accompagnent. Dans la poursuite de ces travaux, c’est la question de l’héritage et de la transmission du métier qui s’inscrit en continuité de l’étude des transitions.
ISBN : 978-2-343-03881-0 27E
Sous la direction de Thérèse PÉREZ-ROUX et André BALLEUX
Sous la direction de ndré BALMUTATIONS DANS L’ENSEIGNEMENT et A LEUX ET LA FORMATION : Thérèse PÉREZ-ROUX BROUILLAGES IDENTITAIRES ET STRATÉGIES D’ACTEURS
Postface de Claude DUBAR
DEFIFORMATION MUBTRAOTUIIOLNLSAGDEASNISDLEENTNISTEAIIGRNEESMEETNSTTERTATLÉAGFIEOSRMDASN:TOICETRU
DEFIFORMATION
MUTATIONS DANS L’ENSEIGNEMENT ET LA FORMATION : BROUILLAGES IDENTITAIRES ET STRATÉGIES D’ACTEURS
Illustration de couverture : Photographie (œuvre libre de droits) © L’HARMATTAN, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Pariswww.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03881-0 EAN : 9782343038810
Sous la direction de Thérèse PÉREZ-ROUX et André BALLEUX
MUTATIONS DANS L’ENSEIGNEMENT
ET LA FORMATION :
BROUILLAGES IDENTITAIRES
ET STRATÉGIES D’ACTEURS
Postface de Claude DUBAR
Collection Défi-formation
Directeur de collection : Jean-Yves Robin
Cette collection accueille des ouvrages présentant trois caractéristiques : – les auteurs prennent appui sur des pratiques de formation d’adultes, notamment celles qui valorisent l’interaction formation-pratiques sociales. Celles-ci sont situées, décrites, analysées si possible en suscitant le regard des usagers. Puis une théorisation en est proposée. les auteurs développent, en les justifiant, des prolongements possibles en formation de formateurs. – les auteurs sollicitent systématiquement un regard externe de la part d’un autre chercheur. Derniers ouvrages parus : Qui doit former les cadres de l’enseignement catholique ?Le défi de l’ISPEC (sous la dir. de E. Bruel, G. Le Bouëdec, A. Niget), 2011. Paroles d’illettrés ou sortir du «malentendu »(J.-P. Gaté et C. Gaté), 2011. Ruptures de parcours. Éducation et formation des adultesBergier et (B. S. Bourdon), 2009. Apprentissages pluriels des adultes. Questions d’hier et d’aujourd’hui (sous la dir. de J.-M. Labelle et J. Eneau), 2008. La formation biographique (P. Dominicé), 2007. Former. Oui, mais dans quel sens ? (F. Prouteau), 2006. Former à la recherche en éducation et formation(sous la direction de G. Le Bouëdec et S. Tomamichel), 2003. Berger transhumant en formation. Pour une tradition d’avenir (D. Bachelart), 2002. Biographie professionnelle et formation. Quand les responsables se racontent(J.-Y. Robin), 2001. Des adultes en formation. En quête de quelle reconnaissance ? (D. Gourdon-Monfrais), 2001.
4
Présentation des auteurs
(suivantl’ordre de leur contribution dans cet ouvrage)
Thérèse Pérez-Roux est Professeure des Universités en Sciences de l’Éducation à l’université P. Valéry de Montpellier III et membre du Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche en Didactique, Éducation et Formation (LIRDEF). Ses travaux portent sur les dynamiques identitaires d’acteurs de l’enseignement, de l’éducation et de la formation dansdes moments de transitions professionnelles désirées ou contraintes. Elle est également responsable du Master 2 « Conseil et Formation en Éducation ». Courriel : therese.perez-roux@univ-montp3.fr Éric Maleyrotest directeur d’école en éducation prioritaire et formateur d’enseignants. Docteur en Sciences de l’Éducation, membre associé au laboratoire du CREN (Centre de Recherches en Éducation de Nantes) dans l’axe3 intitulé : « Politiques éducatives, acteurs, dispositifs ». Courriel : eric.maleyrot@univ-nantes.fr Marine Doest doctorante en Sciences de l’Éducation à l’université ToulouseLe Mirail, rattachée à l’Unité Mixte de Recherche «Éducation Formation Travail Savoirs »conduite etthématique :  entrée accompagnement du changement. Elle est également cadre de santé formatrice à l’Institut de Soins Infirmiers de Villeneuve sur Lot. Courriel : do-marine@hotmail.fr Christophe Verron est responsable pédagogique au Pôle Nantais de l’Association Régionale des Instituts de Formation en Travail Social (ARIFTS PONANTS Rezé 44). Docteur en sociologie, il est membre du Laboratoire d’études et de recherche en sociologie de Brest (Labers). Ses travaux portent sur les formations en travail social, la professionnalisation des formateurs et les dynamiques identitaires. Courriel : ch.verron@gmail.com André Balleuxest professeur en sciences de l’Éducation à l’Université de Sherbrooke. Il est membre fondateur du Collectif de recherche sur la formation professionnelle (CRFP). Ces travaux au Québec portent depuis plus de dix ans sur la transition entre l’exercice du métier et son enseignement. Courriel : Andre.Balleux@USherbrooke.ca
5
Claire Griffinest professeure agrégée et docteure en anglais. Ses recherches portent sur l’identité professionnelle des professeurs d’anglais «locuteurs natifs » dans le contexte du système éducatif français. Elle est affiliée à l’Association pour la Recherche en Didactique de l’Anglais et en Acquisition, SeSyLIA (Université de la Sorbonne Nouvelle - Paris 3), et l’Associationdes Professeurs de Langues Vivantes. Courriel : clairegriffin70@yahoo.fr Gérald Houdeville est maître de conférences en sociologie à l’Institut de Psychologie et de Sociologie Appliquées (IPSA) de l’UniversitéCatholique de l’Ouest (UCO) d’Angers et membre du Centre nantais de sociologie (CENS)de l’Université de Nantes.Courriel : gerald.houdeville@univ-nantes.fr Jean-Yves Robinpsychosociologue, professeur en sciences de est l’Éducation à l’Université Catholique de l’Ouest à Angers. Il est chercheur au Centre de Recherche sur la Formation (CRF) du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) à Paris. Il est également directeur de recherche de l’Université de Nantes. Courriel: jyrobin@uco.fr Sophie Grossmannest professeure au département d’éducation et formation spécialisées de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), membre del’équipe Anthropologie et diffusion des savoirs au seindu Laboratoire Cultures, Éducation, Sociétés (LACES EA4140) au sein de l’Ses recherches portent sur les relations sujet-Université de Bordeaux. institution en situation éducative, notamment dans le champ de la formation professionnelle. Courriel : grossmann.sophie@uqam.ca Christophe Roinémaître de conférences à la faculté des sciences de est l’éducation de l’université de Bordeaux et membredel’équipe « Anthropologie et diffusion des savoirs » au sein du Laboratoire Cultures, Éducation, Sociétés (LACES EA4140). Sestravaux portent sur l’étude des conditions de la diffusion des savoirs, les idéologies pédagogiques, les politiques éducatives et les dispositifs de scolarisation dans les secteurs de l’adaptation scolaire et de la formation professionnelle. Courriel :christophe.roine@u-bordeaux.fr Isabelle Harlé-Giardest sociologue et maître de conférences en sciences de l’éducation à l’École Supérieure du Professorat de l’Éducation de l’Université de Basse-Normandie. Elle est également membre du Centre d’Étude et de Recherches en Sciences de l’Éducation de l’Université de Basse-Normandie. Elle inscrit plus particulièrement ses recherches dans le champ de la sociologie des curricula et s’intéresse à la construction sociale des programmes scolaires ainsi qu’aux répercussions identitaires des évolutions curriculaires.Courriel :isabelle.harle@unicaen.fr
6
Anne Josso Perrochaudest docteure en sciences de l’éducation et chercheure associée au Centre de Recherche en Éducation de Nantes. Ses recherches portent sur le travail collectif, les communautés de pratique et l’engagementdes enseignants du Second degré. Courriel :anne.jossoperrochaud@univ-nantes.fr Liliane Portelanceest professeure titulaire au Département des Sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses recherches actuelles portent sur la collaboration et la concertation pédagogique en contextes de stage et d’insertion professionnelle et sur la formation des formateurs de stagiaires. Elle est chercheuse régulière du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE).Courriel :Liliane.portelance@uqtr.ca Stéphane Martineauest professeur titulaire au Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières et chercheur régulier du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE). Il a dirigé le Laboratoire d’analyse du développement et de l’insertion professionnels en enseignement (LADIPE) de 2004 à 20013. Formé en anthropologie, en sociologie et sciences de l’éducation, il collabore depuis 2005 avec le Carrefour national de l’insertionprofessionnelle en enseignement (CNIPE). Courriel : stephane.martineau@uqtr.ca Josianne Caronest titulaire d’un baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire et d’une maîtrise en éducation.Elle est actuellement doctorante en sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Trois-Rivières où elle œuvre également en tant qu’assistante de recherche. Sa recherche doctorale porte sur l’utilisation des connaissances issues de la recherche par les enseignants associés dans leurs pratiques d’encadrement du stagiaire. Courriel : josianne.caron@uqtr.ca Joséphine Mukamureraprofesseure titulaire au Département de est pédagogie de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Elle est chercheuse régulière au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) ainsi qu’au Centre de recherche sur l’intervention éducative et socio-éducative (CRIÉSÉ). Ses principaux intérêts de recherche portent sur la formation des enseignants, l’insertion professionnelle, le développement professionnel ainsi que surl’interventionpédagogique au secondaire. Courriel : Josephine.Mukamurera@USherbrooke.ca Mylène Leroux est professeure en formation pratique et responsable pédagogique des stages au Baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire à l’Université du Québec en Outaouais (UQO),
7
au campus de Gatineau. Elle est aussi chercheuse associée au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE). Ses principaux intérêts de recherche concernent la résilience des enseignants, la réflexion sur la pratique, l’insertion professionnelle, la formation pratique et la différenciation pédagogique. Courriel : mylene.leroux@uqo.ca
Jean-Paul Ndorerahoest doctorant en éducation à l’Université de Sherbrooke et assistant de recherche. Il est membre étudiant du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) ainsi que du Centre de recherche sur l’intervention éducative et socio-éducative (CRIÉSÉ). Ses intérêts de recherche portent sur l’engagement professionnel des enseignants, la formation à l’enseignement et l’insertion professionnelle. Courriel : Jean-Paul.Ndoreraho@USherbrooke.ca
8
Sommaire
Avant-propos.................................................................................p. 11
Introduction Thérèse Pérez-RouxAndré Balleux .........................................................................................p. 17
Première partieTransitions institutionnelles et nouvelles dynamiques de professionnalisation...................................p. 23 Thérèse Pérez-RouxRéforme de la formation des enseignants en France : entre changements institutionnels et formes d’appropriation des acteurs...............................................................................................p. 25 Éric MaleyrotTransition institutionnelle et transitions subjectives : le cas des formateurs de terrain dans la formation initiale des enseignants ............p. 47 Marine Do Tuteurs de stage et changement dans le processus de professionnalisation des infirmiers en France.....................................p.67 Christophe VerronS’adapter ou disparaître: un défi pour les formateurs en travail social .......................................................................................p. 93
Deuxième partieÉvolutions du métier et nouveaux positionnements identitaires................................................................p. 109 André Balleux Temporalité longue pour une formation à l’enseignement professionnel au Québec: ruptures et continuités au cœur des transitions .........................................................................................p. 111 Claire Griffin Les professeurs d’anglais «locuteurs natifs » en France : vers une négociation positive des transitions professionnelles ...............p. 131