//img.uscri.be/pth/e93dd3688e19bd54e69ea4fb3d18b65bc1a51adf
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 24,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Un coeur d'enfant ?

De
300 pages
L'expérience de l'enfant a acquis, durant les deux derniers siècles, une centralité totalement nouvelle ; cet ouvrage en proposera donc la généalogie. Il explorera les pratiques et les techniques (éducatives, pédagogiques) qui organisent la production de son être intérieur et intime, la configuration et la formation, en lui, d'un sujet. Distribuée en deux volumes, cette enquête retracera la naissance et le développement des stratégies de subjectivation et de configuration de l'être enfantin.
Voir plus Voir moins
Éric Dubreucq
Un cœur d’enfant ?
Enquête généalogique sur l’expérience de l’enfant
Tome 1
S’émanciper et s’épanouir
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.editions-harmattan.fr
ISBN :978-2-343-12184-0 EAN :9782343121840
Un cœur d’enfantEnquête généalogique sur l’expérience de l’enfant TOMEI S’émanciper et s’épanouir
Recherches et innovations sur et pour des enseignants et des formateurs Collection dirigée par André de Peretti, Jean Guglielmi, Dominique Violet La formation des enseignants et des formateurs nécessite des recherches et des innovations qui se distribuent sur un continuum allant de la maîtrise des savoirs à la maîtrise professionnelle et pour un autre qui lui est orthogonal de la formation initiale à la formation continuée voire à l’éducation permanente. D’origines différentes ces recherches et ces innovations restent confidentielles et réservées à un petit cercle de professionnels informés. Or, ces nombreux travaux d’études et de recherches sont indispensables aux chercheurs, aux praticiens de l’enseignement et de la formation toujours en quête de solutions pour les multiples problèmes qu’ils rencontrent. Il faut par conséquent faire circuler cette information. C’est le but de cette collection car enseignants, formateurs, chercheurs en éducation et décideurs sont en mesure d’en bénéficier si elle leur est communiquée dans une forme « allant à l’essentiel », format, nombre de pages limité, résumés et mots clefs significatifs. Déjà parus Éric DUBREUCQ,Les révolutions de l’éducation en France, 15 leçons de philosophie de l’éducation sur la laïcité, 2016. Christian PELLOIS (& al.),De l’expérience à la recherche, l’entretien d’aide et de conseil : comment mieux prendre en compte les différences ? Tome I : références et problématique, Tome II : méthodes et résultats, 2014. Pierre STATIUS (dir.),Le métier d’enseignant aujourd’hui et demain. Colloque organisé par la CDIUFM et l’ENS-Lyon, en collaboration avec l’IFE et le Cerphi, les 24-26 octobre 2012, 2013. Pierre STATIUS,De l’éducation des modernes : réflexions sur la crise de l’école à l’âge démocratique, 2009. Edmé Michel Y. ZINSOU,L’Université de Côte d’Ivoire et la société, 2009. Françoise SÉRANDOUR,De la parole à l’écriture en terrains scolaires et social, 2007. Paul ROBERT,Le travail créatif : pour un retour au développement et à la croissance, 2007. M. BEAUVAIS, C. GÉRARD, J.-P. GILLIER,Pour une éthique de l’intervention, 2006. Dominique DELASSALLE (coordonné par),L’apprentissage des langues à l’école : diversité des pratiques(2 tomes), 2005. Christian GÉRARD,Diriger dans l’incertain, 2005. Cécile ALBERT,Éducation de la personne et pédagogies innovantes, 2005. Yves DURAND,Une technique d’étude de l’imaginaire 2005 Anne LE ROUX (Coordonnatrice),Enseigner l’histoire-géographie par le problème ?, 2004.
ric DubreucqÉ Un cœur d’enfant
Enquête généalogique sur l’expérience de l’enfant TOMEI S’émanciper et s’épanouir
DU MÊME AUTEURUne éducation républicaine. Marion, Buisson, Durkheim, Paris, Vrin, 2004 Les révolutions de l'éducation en France. 15 leçons de philosophie de l'éducation sur la laïcité, Paris, L'Harmattan, 2016 Un cœur d'enfant, tome II :Socialiser et libérer, Paris, L'Harmattan, 2017
6
Pour Lulu, institutrice de la deuxième moitié e
du XX siècle Je tiens à remercier Denis Kambouchner, qui a suivi, encouragé et soutenu ce travail ; de même, ma gratitude va à Philippe Büttgen, Pierre Kahn, Pierre-François Moreau, Dominique Ottavi et Eirick Prairat, qui ont accepté de le scruter avec attention, et de me faire bénéficier de leur bienveillante critique. Enfin, ce livre n’aurait pas été écrit si Pierre, Florence et Béatrice ne m’avaient, jour après jour, témoigné leur amitié, ce bien le plus précieux.
7
CHAPITRE1
GÉNÉALOGIEDUNE EXPÉRIENCE
Tout le monde ne peut pas être orphelin. Jules Renard,Poil de carotte
La généalogie de l’expérience de l’enfant que je propose dans ce livre voudrait étudier certaines des structures régulières dans le cadre desquelles son intériorité et son cœur font l’objet, depuis environ deux siècles, de for-mulations et d’élaborations nouvelles et déterminantes pour la constitution de la subjectivité humaine. Cette expérience qui, à la fois, permet à la pensée de s’en saisir et la tient dans la logique de sa problématisation s’organise dans un système complexe de “conceptions” et de “pratiques” aménageant la production des individualités enfantines, leur configuration intime et leur subjectivation, la formation, en elles, d’un “sujet” déterminé dans sa “figure”. De cette expérience, qui fait de sa subjectivité ou de son intériorité un lieu central de problématisation, on peut situer, en France, la naissance et le e e développement dans une plage historique couvrant les XIX et XX siècles, c’est-à-dire les trois moments des courants “utopiques” ou “mystiques” du e e début du XIX siècle, de la pédagogie sous la III République et, dans la e première moitié du XX siècle, du mouvement de l’“éducation nouvelle”. Ou encore, plus largement et pour donner des dates symboliques, cette généa-logie se situera dans une période allant de 1826, année de publication de L’Éducation de l’hommede Frœbel, ou 1829 et la première édition duNou-veau monde industriel de Fourier, aux années 1945 et 1952, quand Roger Cousinet et Jean Piaget viennent enseigner à la Sorbonne. Dans cette histoire, on ne distingue habituellement que deux périodes. L’une qui serait celle de e l’éducation et de la pédagogie en France de la fin du XIX siècle à la guerre de 14 (symboliquement : entre les deux publications, en 1882 et en 1911, des 1 deux éditions duDictionnairede Buisson ). L’autre qui serait celle de l’édu-cation et de la pédagogie dans l’entre-deux-guerres – ce que l’on a coutume de désigner par l’expression d’“éducation nouvelle”. Partant de cette ques-tion chronologique, je me demanderai si l’on a bien affaire à deux mouve-ments de pensée différents et contraires, ou s’il faut au contraire les replacer
1. Ferdinand Buisson,Dictionnaire de Pédagogie et d’Instruction Publique, Paris, Hachette, 1882-1887 etNouveau Dictionnairede Pédagogie et d’Instruction Publique, Paris, Hachette, 1911.
9