//img.uscri.be/pth/e7b97137788821e0aefec4bd3b1b23f1f68045a6
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Guide pratique de survie en zone urbaine et campagne

De
258 pages
La survie permet à la fois de mieux connaître la Nature et de mieux affronter des catastrophes ou accidents dont nous pouvons être victimes. Une bonne connaissance des stratégies, tactiques et techniques de survie favorisent un affrontement mesuré et efficace face aux circonstances qui peuvent affecter notre physique, notre mental et notre vie. Voici une démarche originale et pragmatique qui amène le lecteur à mieux se connaître tout en se familiarisant avec le monde de la survie.
Voir plus Voir moins
Raymond H. A. Carter
Guide pratique de survie en zone urbaine et campagne
Préface d’Emmanuel Caulier
DIPLOMATIE ET STRATÉGIE
Guide pratique de survie en zone urbaine et en campagne
« Diplomatie et stratégie » Collection dirigée par Emmanuel Caulier Dernières parutions Alain OUDOT DE DAINVILLE,Faut-il avoir peur de 2030 ?,2014. Lambert ISSAKA,La grande chute, 2014. Abdul Naim ASAS,Les enjeux stratégiques de l’Afghanistan, 2013. Guy SALLAT,Décider en stratège. La voie de la performance, 2013. Arnaud MAILHOS,Les travailleurs birmans dans le nord de la Thaïlande. Géopolitique d’un pays clandestin, 2013. Mehdi LAZAR,Espace et histoire de l’université américaine, De Bologne à Harvard, 2013. Nathalie BORDEAU (dir.),L’Intelligence Économique à l’épreuve de l’éthique, 2013. Mehdi LAZAR,Espace et histoire de l’université américaine. De Bologne à Harvard,2013. Stéphane Charles NATALE,Business à risque à Bagdad. Le retour des entreprises françaises en Irak, 2012. Arnaud MAILHOS, Nicolas MEUNIER, Juliette SIMONIN,La vague noire en Israël. L’ultra-religiosité menace-t-elle l’Etat hébreux ?,2012. Naim Abdul ASAS,Analyse de la représentation afghane, 2012.Medhi LAZAR,Délocalisation des campus universitaires et globalisation de l'enseignement supérieur. Le cas du Qatar,2012.Alexandre HENRY,La privatisation de la sécurité. Logiques d’intrusion des sociétés militaires privées, 2011. Fazil ZEYLANOV,Le conflit du Haut-Karabakh, une paix juste ou une guerre inévitable : une approche historique, géopolitique et juridique, 2011. Philippe DEPRÉDURAND,L’Union européenne et la mer, ou les limbes d’une puissance maritime, 2011.Marie-Charlotte BURNET, Sarah Dubreil, Anaïs Mirval, Laura Pajot MORICHEAU,La Gestion des fleuves dans la stratégie d’expansion régionale de la Chine, 2011. Valériane ÉTÉ, Clémentine LEPAIS et Samantha VACHEZ,Géopolitique des technologies de l’information et de la communication au Moyen-Orient. Entre compétitivité étatique et stratégie de contrôle, 2011.Cristina AGUIAR et Khamliènhe NHOUYVANISVONG (ambas-sadeurs), Guide pratique de la négociation internationale, 2010. D'ABOVILLE (Robert),Investissements pétroliers chinois en Afrique, 2010, MIGNOT (Bruno),Il était une fois des militaires. Chronique d’une mutation en cours, 2009. LODDO (Jean-François),Le Nouvel Ordre du puzzle des Balkans, 2009.
Raymond H. A. Carter Guide pratique de survie en zone urbaine et en campagne
Préface d’Emmanuel Caulier
Du même auteur, aux éditions L’HarmattanComment se défendre verbalement au quotidien. La parole, arme ultime de la « communication psychotactique »,2014© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02064-8 EAN : 9782343020648
En hommage amical à mes Professeur et AmisJacques BARRAU,In memoriametYves MONNIER,Docteurs ès Science, Ethnobotanistes et Professeurs au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris. A mesParentsqui m’ont donné le goût et le respect de la Nature & à toute mafamille, mesenfantsetpetits-enfantsafin de leur transmettre ce même goût de cette connaissance. A mon AmiDaniel LE GOFF, avec lequel j’ai partagé ‘le terrain’. A mes Amis PrédicateursMadeleineetGeorges VAYSSE,Champions de la ‘Sur-vie’. A mon AmieGeneviève DELVERT-GUERRET, Docteur en Médecine, CES de biologie et de médecine du sport pour son aide précieuse dans la réalisation du présent ouvrage. A mes AmisXavier DECHY, spécialiste en survie, et Marcel BOUDET, spécialiste en survie, et Membres de l’Association Nature, Sport et Endurance. A mon AmiFrédéric « Fred » PERRIN, Maître coutelier et ‘Artiste’ de la Survie. A mon Ami Maître d’ArmeJoël CAPOANI.A mon Ami le docteurGérard CHAPUT, Président de l’Union Française de ‘FRANCOMBAT’. A mon AmiPatrick ALLAIN, ethnobotaniste, du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris et le DocteurHassane MAKHLOUF. A mes jeunes Amis,RaphaëletOlivier SAINT-VINCENTetCyril KARUNAGARAN, Jean-Marc LEGRAND, Grégory PETIT,ainsi qu’à leur équipe dynamique de la Fédération Française de Close Combat.AJeanineetMarie-Claire GUICHARD,Didier PILON,Francis DELVERT, Académicien et docteur ès Science,Philippe PEROTTI,Rémy POINOT,Stéphane METERFI, Frédéric TENAIRI, Marc MOQUE,Ibrahim KONATE, André GUILLON, Christian ORNY, Claudy VALIN et Claude BANEAT et au docteur  ,pour leur très amicale présence et leur soutien. Qu’ils trouvent, ici, l’expression me plus ma profonde reconnaissance et de mes plus vifs remerciements.
PRÉFACE « Les conditions de la vie ne sont ni dans l’organisme, ni dans le milieu extérieur, mais dans les deux à la fois. » Claude Bernard
« L’être vivant est en partie une usine chimique, en partie une machine calculatrice, en partie une âme pensante. Ces représentations se complètent, mais aucune n’épuise le sujet. » L. Brillouin
 Si l’action est stratégie, que faire lorsque l’action échappe à l’individu qui l’a entrepris ? Que faire lorsqu’elle entre dans un univers d’interactions qui en font dévier le scénario initial ? Que faire en situation extrême de survie ? La stratégie suppose aléa, et donc initiative contre le hasard. Ce dernier n’est pas uniquement facteur négatif, mais il est surtout chance à saisir. C’est l’idée défendue ici, par le Colonel Raymond Carter.  Professeur d’arts martiaux, il fréquente l’agression depuis toujours et sait, de certitude intérieure, ce qu’il faut faire pour y faire face. Il évoque avec la même aisance, l’agression intérieure du stress et celle extérieure de la violence verbale. Il en vient naturellement à l’agression la plus complète, celle des évènements qui nous conduisent à une situation extrême de survie.  T. Dobzhansky précisait que «La nature n’a malheureusement pas été assez aimable pour faire les choses aussi simples que nos l’aurions aimé. Il nous faut affronter les complexités». Universitaire accompli, Raymond Carter a étudié plusieurs années au sein du Laboratoire d'Ethnobiologie-Biogéographie sous la direction du Professeur Jacques Barrau, il peut nous proposer un ensemble de méthodes associées à un vrai savoir-faire scientifique. Il sait que l’être humain ne peut survivre dans son environnement qu’avec de la connaissance. Et, son savoir n’est pas simplement livresque, il a été expérimenté sur le terrain, pendant ses campagnes militaires, ou lors de ses voyages dans les pays en développement. Il a vécu avec les africains de l’ouest et du centre, il connaît la bande sahélo saharienne, la forêt équatoriale, les zones désertiques, les tropiques, il a expérimenté d’avoir froid, faim et soif. Boire, manger, se faire un abri, se reposer, s’orienter, sont au cœur de son propos pragmatique. Il
9