//img.uscri.be/pth/6fe00b3907a7f5616a843dcb96f05b048213fd29
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Interface

De
244 pages
Cet ouvrage analyse le geste d'amour comme un ferment de la civilisation, promoteur de l'homme bien-aimé vers sa plénitude et révélateur d'un mouvement d'amour plus grand, celui du Dieu-Amour. Le geste ouvre une interface périchorétique entre deux figures humaines et les transfigure. Sa phénoménologie, comme un transparaître matriciel de l'Esprit d'amour, indique un accès philosophique qui n'est premièrement, ni l'être, ni le monde, ni autrui, ni la vie, ni l'évènement, mais l'excès de l'amour.
Voir plus Voir moins
Jihad MAALOUF
INTERFACE Essai sur le geste d’amour
THÉOLOGIE PLURIELLE
INTERFACE
THÉOLOGIE PLURIELLE
Collection dirigée par Jad Hatem
Jihad Maalouf,Mystique et Révélation. Entrer dans la danse de Dieu.,Écologie de lamour et mystique de fluidité. Madalina Vârtejanu-Joubert,Folie et société dans lIsraël Antique. Anca Manolescu,Nicolas de Cues ou lautre modernité. Bernard Forthomme,Sainte Dympna et linceste. De linceste royal auplacementfamilial des insensés. Relwendé Kisito Ouédraogo,Limage liturgique. Essai dune esthétique rituelle chez Romano Guardini.Jad Hatem,Extase cruciale et théophorie chez Thérèse dAvila. ,Hallâj et le Christ. , La Gloire de lUn. Philoxène de Mabboug et Laurent de la Résurrection. ,Le Sauveur et les viscères de lêtre. Sur le gnosticisme et Michel Henry. ,Mystique et philosophie mêlées. ,Élément de théologiepolitique. ,Charité de linfinitésimal. Variations leibniziennes. ,Majnoun Laylâ et la mystique de lamour. , LÂme et labîme dans la mystique féminine carmélitaine.
Jihad MAALOUF
INTERFACE
*
Essai sur le geste d’amour
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05747-7 EAN : 9782343057477
« Ce serait le geste devenu totalement libre, totalement créateur, celui qui nest plus orienté sur ceci ou cela, sur tel ou tel ; le geste qui accomplit plénièrement lhomme en vue de lêtre, en vue de son humanité et par là de lhumanité. Car là où un homme sexprime totalement dans son geste, là [...] sefface lespace qui sépare lhomme de lhomme ; là, sévanouit la parole qui sest jetée, tête la première, dans lintervalle qui sépare, pour le remplir pleinement de son propre corps, pour devenir, par cet héroïque sacrifice de soi-même, un pont entre lhomme et lhomme. Il faut donc que le geste qui accomplit lhomme jusque dans son humanité plénière fasse exploser lespace où larchitecture a fait entrer son corps en grand nombre, et lespace dont la musique remplit les intervalles. »
Franz Rosenzweig, LÉtoile de la rédemption.
« Le sens du geste [...] nest pas derrière lui, il se confond avec la structure du monde que le geste dessine et que je reprends à mon compte, il sétale sur le geste lui-même. »
Maurice Merleau-Ponty, La phénoménologie de la perception.
En mémoire de ce geste banal et éternel qui ne cesse de résonner, comme promesse de Dieu, dans les interfaces de mon aventure avec autrui : le don dunknéfé... Juillet 1998Chtoura (Liban) À Elsa