8 histoires du futur

-

Livres
57 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Destination : le futur !
Huit histoires du futur spécialement écrites pour les grands. Des textes pleins d’aventures et d’humour et des illustrations pleines de vie pour faire découvrir à son enfant le plaisir de lire tout seul.
Idéal pour les 6-9 ans.

Au sommaire :

  • La fusée de Lili
  • Galakta, la ville d’eau
  • Zoé et ses deux robots
  • Deux dépanneuses originales
  • Une souris dans l’espace
  • Un poney à lunettes
  • Un cambriolage dans les hauteurs…
  • Dans la lune


Ces histoires sont aussi disponibles à l’unité au format numérique.
Découvrez vite toutes les autres histoires Fleurus, en album ou à l'unité, et en version numérique.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 mars 2011
Nombre de visites sur la page 54
EAN13 9782215099352
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Casque sur la tête, les mains sur les manettes, Lili est déjà prête, prête à foncer dès que le départ de la grande course spatiale sera donné !
Autour d’elle les autres participants s’affairent, un dernier boulon à visser, un bidon d’essence à embarquer… De temps en temps, ils jettent un coup d’œil narquois à Lili et à sa fusée : avec un engin pareil, la pauvrette ne risque pas de gagner ! Lili hausse les épaules, ils peuvent bien se moquer, elle est très fière de sa fusée. C’est elle qui l’a fabriquée : matériaux recyclables, moteur biodégradable et essence de feuilles de thé, pas question de polluer la Voie lactée ! Le robot organisateur s’avance et annonce dans le micro : « Attention, attention, le vainqueur sera le premier arrivé sur la planète Gloupidon. À vos marques… Prêts… PARTEZ ! »
Tous les concurrents s’élancent dans l’azur étoilé ! Enfin, presque tous : Lili est clouée au sol, sa fusée refuse de décoller ! Teuf-teuf-teuf, elle essaie encore, ha, ça y est, son moteur se décide enfin à démarrer ! Au-dessus d’elle, les bolides rutilants dégagent un énorme nuage de fumée noire dans lequel elle n’a d’autre choix que de s’engouffrer. Pauvre Lili, la fumée envahit son cockpit, l’aveugle et la fait tousser. Lorsque l’épais nuage se dissipe enfin, ses adversaires sont déjà loin…
Lili appuie à fond sur l’accélérateur et dépasse bientôt les mille kilomètres à l’heure. Elle consulte sa carte, tourne à gauche après l’étoile du Berger, mais voilà que soudain une énorme météorite se précipite sur elle, prête à l’écraser. Oh non, elle va réduire en miettes Lili et sa belle fusée ! Vite, Lili amorce un virage à 180 degrés et… Ouf, elle pousse un grand soupir de soulagement, le danger est écarté. Hélas, elle a perdu du temps, et ses espoirs de gagner s’éloignent eux aussi, à la vitesse grand V. Allez, ce n’est pas le moment de se décourager ! Elle effectue un looping, dépasse à toute allure la planète Asphodée, c’est bon, elle est de nouveau sur la route de Gloupidon.
Son engin prend encore de la vitesse, la carlingue vibre de plus en plus fort, les boulons semblent prêts à se déboulonner et Lili supplie sa fusée : « S’il te plaît, ma belle, tiens bon, c’est presque terminé ! » Lili attaque la dernière ligne droite, plus que deux cents kilomètres à parcourir. Elle va si vite qu’elle se rapproche de ses rivaux mais… c’est bizarre, on dirait que leurs engins volent au ralenti ! À ce rythme-là, c’est sûr, elle va les rattraper !
Elle enclenche son turboréacteur, quand soudain une lumière se met à clignoter juste au-dessus d’elle. « Oh non, s’exclame Lili, la police de l’espace ! » Aussitôt, un vaisseau noir et jaune lui barre la route. À son bord deux Gloupidonniens en uniforme qui lui lancent un appel radio : « Veuillez faire comme les autres ! Coupez votre moteur et atterrissez en douceur, interdiction de polluer Gloupidon ! »
Lili les supplie : « Ma fusée est en matériaux recyclables, le moteur est biodégradable et je vole à l’essence de feuilles de thé, promis juré ! »
Les deux policiers observent son engin, agitent leurs tentacules, font de savants calculs, et répondent enfin : « Dans ce cas, vous pouvez y aller, et bienvenue sur Gloupidon ! »