Derrière cette porte... / 去年今日此门中 / Behind this door...

Derrière cette porte... / 去年今日此门中 / Behind this door...

-

Livres
36 pages

Description

Album trilingue : français, chinois, anglais. Un jeune Chinois assoiffé par une longue marche en montagne tombe sous le charme de la belle qui lui tend à boire. Revenant au même endroit un an plus tard, il désespère de jamais revoir l’éblouissante apparition. L’amour et la poésie seront-ils de son côté ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 juin 2011
Nombre de lectures 80
EAN13 9782896825950
Licence : Tous droits réservés
Langue Achinese

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Texte en chinois par YUE JIAZHEN
Traduction en français par Patrick Baert English translation by Allison Mitcham
Illustrations par LIU SHEILA
À propos des auteurs...
Yue Jiazhen est née en Chine en 1962. Ses parents l’initient très tôt à Photo : Paul Baertla richesse de la culture chinoise. Passionnée de lettres classiques, elle quitte Pékin en 1984 pour les États-Unis, où elle se spécialise en littérature anglaise. Devenue journaliste en 1989, elle travaille à la BBC à Londres, où elle ren-contre Patrick Baert, un confrère français, qu’elle épouse et qui a traduit cette histoire. Tous deux ont vécu depuis à Paris, Pékin, Genève et Washington où ils élèvent leurs trois enfants.
Yue Jiazhen was born in China in 1962. Early on, her parents -introduced her to the rich literature of both East and West. She left Peking in 1984 for the United States, where she studied and taught English literature. She then worked for the BBC in London, where she met Patrick Baert, a French colleague, who she married and who translated this story into French. They have live since then in Paris, Peking, Geneva and Washington where they are bringing up their three children.
Texte en chinois par Yue Jiazhen
Traduction en français par Patrick Baert English translation by Allison Mitcham Illustrations par Liu Sheila
I l y a très longtemps, sous la dynastie des Tang, le jeune Chinois Cui Hu (prononcer Tsué Hou) se préparait à passer son examen de fin d'année. Mais un jour, alors qu'il peinait à sa table de travail, l'étudiant ne put résister à l'appel de l'air frais, du soleil et des fleurs parfumées sur les collines. Il sortit de chez lui, pénétra dans la forêt et se mit à courir.
Long, long ago, during the T ang dynasty, a y oung Chinese named Cui Hu (pronounced Tsue Hou) sat at his work table preparing for his final examinations. Nevertheless, he could not resist the call of the outdoors: the fresh air , the sunshine and the sweet-smelling f lowers that bloomed on the hills. So he ran outdoors, and made for the forest and the hills.
4
À mesure qu'il grimpait au milieu des collines, le spectacle devenait toujours plus enchanteur : les ruisseaux d'eau claire coulaient à vive allure, les oiseaux chantaient et des fleurs multicolores sortaient par milliers des rochers, des arbres et de la mousse. Lorsqu'il arriva en sueur vers le sommet, il était déjà midi. Le soleil était à son zénith et Cui Hu a vait grande envie d'un verre d'eau.
Up, up he climbed. The view was enchanting: streams of clear water ran briskly, birds sang and thousands of multicolored flowers sprouted everywhere among the rocks, the trees and in the moss. But Cui Hu did not stop until, perspiring, he reached the summit. It w as midday, the sun high o verhead. Cui Hu w as t erribly hot and desperat e for a drink of water.
6
Il commençait à perdre espoir de jamais pouvoir se désaltérer quand son regard se posa sur une branche de pêcher en fleurs qui se balançait au vent. En s'approchant, il vit que la branche dépassait un mur entourant une maison. Cui Hu trouva la porte d'entrée et frappa.
Then, just as he beg an to lose hope of e ver quenching his thirst, he spotted on the hillside below him the branch of a flowering peach tree swaying in the wind. Hurrying toward it, he saw that the branch hung over a wall which surrounded a house. Cui Hu f ound the main door and knocked.
8
Une jeune fille habillée en paysanne ouvrit la porte en bois. Son visage était clair et délicat, son regard timide et souriant, sa voix douce et calme. — Que désires-tu, jeune homme ? demanda-t-elle.
A young girl dressed like a peasant opened the wooden door. Her features were fair and delicate. She smiled shyly. Her voice was sweet and calm. “What do you want, young man?” she asked.
10