Sacré dimanche !

-

Livres
47 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La vie d’une famille recomposée : une maman journaliste, avec deux enfants, Lola, 8 ans, et Tom, 14 ans. Son compagnon, Pierre, est papa de jumeaux. Se retrouver en famille chez la sœur du faux papa de Lola pour déguster une galette des rois, ce n'est pas toujours apprécié ! Surtout par les adolescents !!! Idéal pour les 6-9 ans.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 novembre 2012
Nombre de visites sur la page 29
EAN13 9782215140665
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0015 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Ce dimanche-là, Caroline, la soeur de Pierre, mon faux père, a téléphoné pour nous inviter dans l’après-midi. La bonne nouvelle, c’était qu’on allait tirer les rois. La mauvaise, c’était que Madeleine, la mère de Pierre, se chargeait de faire la galette. Et quand Madeleine cuisine, c’est toujours, disons… carbonisé.
Même que dans la famille ils l’appellent tous Mamie Charbon. - J’ai une compétition de skate, a aussitôt clamé mon frère, Tom. - Parce que tu comptes faire du skate malgré ton entorse ? a demandé Maman. - Je n’ai plus mal, a rétorqué Tom. - Pas question. Le médecin a dit quinze jours sans sport. Et béquilles obligatoires.
Et toc ! Pour une fois, Tom n’échapperait pas aux gâteaux de Madeleine. Non, mais c’est vrai : quel lâcheur, celui-là ! En plus d’avaler une galette grillée, il m’aurait laissée me coltiner Adam toute seule. Adam, c’est le fils de Caroline, six ans et toutes ses dents. Si, si, c’était son drame, à Adam : ne pas avoir perdu une seule dent de lait. Et ce n’est pas sa grande soeur Anaïs qui m’aurait débarrassée de ce pot de colle. Au contraire, elle aurait été trop contente de ne plus l’avoir dans les pattes.
Tout ça pour dire que la tête de Tom s’est assombrie dangereusement. Mais Maman s’est montrée intraitable. - Puisque tu ne peux pas faire de skate, tu viens avec nous, point ! - Il peut rester avec moi, a proposé Papy, mon Papy préféré qui passait la semaine avec nous. - Mais Papa, tu ne vas pas rester à la maison, a rétorqué Maman. Tu es invité, évidemment. Papy semblait aussi ravi que Tom… Mais il n’avait pas le choix, parce que Maman dit que c’est un ours et qu’il a besoin de sortir de sa tanière. Moi, je dirais plutôt que c’est un gros nounours.
- C’est quoi, cette mode de la galette, d’abord ? a grondé Tom. C’est la dixième qu’on mange depuis une semaine ! - Affaire classée, a déclaré Pierre. Je rappelle Caroline.