Comme un coq en pâte

-

Livres
81 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Vingt-six récits, présentés selon l’ordre alphabétique, mettent à la portée de tous 90 expressions imagées se rapportant à autant d’animaux, par exemple, « avoir le bourdon », « peigner la girafe » ou encore « raconter des canards ». C’est une fête du langage pas bête du tout !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 mai 2011
Nombre de visites sur la page 1
EAN13 9782896825820
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0037 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Comme un cod en pâte
Bouton d'or Acadie a bénéficié de l'aide financière du Conseil des Arts du Canada et de la Direction des arts du Nouveau-Brunswick pour la publication de ce livre.
Texte et illustrations : Gisèle Robert Maquette de la couverture : Marguerite Maillet et C laude LeBlanc Mise en pages : Marguerite Maillet
Papier ISBN 2-922203-24-7 PDF ISBN 978-2-89682-232-4 ePub ISBN 978-2-89682-582-0
Dépôt légal : 4e trimestre 1999 Bibliothèque nationale du Canada Bibliothèque nationale du Québec
Imprimeur : Marc Veilleux Imprimeur inc. Distributeur : Prologue
© Bouton d'or Acadie 100B - 236, rue Saint-Georges Moncton (N.-B.), E1C 1W1 CANADA Tél. : (506) 382-1367 Téléc. : (506) 854-7577 Courriel :boutonor@nb.sympatico.ca
Table des récits 1. La découverte 2. La surprise 3.Un jour pas comme les autres 4. Jamais deux sans trois 5. Les voisins d'en face 6. Courir deux lièvres à la fois 7. À la dernière minute 8. L'invention 9. Du sucre dans les bois 10.Collège privé pour jeunes filles 11.Dans le parc 12.Au bord de la mer 13.Une première croisière 14.Cousin, cousine 15.Mon ami Olivier 16.Le joueur d'harmonica 17.Le petit frère 18.Les tourtereaux 19.Le tiroir secret 20.Les caprices de Candice 21.Au ranch à Félix 22.Un rêve qui se réalise 23.Le dindon de la farce 24.L'envieux 25.Le changement 26.Le ventre creux
qui aimait tant raconter des histoires.
À Marie-Ange, ma mère, dont les yeux reflétaient un coeur d'enfant, et à Roger, mon père,
Mot de l'auteure
Comme un coq en pâte,c'est vingt-six histoires présentées selon l'ordre alphabétique du premier mot par lequel elles commen cent. Ce procédé ne vise aucunement à faire découvrir les lettres de l'alpha bet: il s'agit simplement d'une fantaisie de l'auteure. Vous n'avez même pas à lire ce livre dans l'ordre de A à Z. Vous pouvez vous promener d'un récit à l'autre, si vous le désirez, en vous laissant guider uniquement par le hasard ou en vous inspirant de la table des récits.
 Un seul lien unit ces histoires : chacune met en contexte trois ou quatre expressions métaphoriques relatives à des animaux (il y en a qu atre-vingt-dix) et donne ainsi leur signification. La lecture de ce livre pourrait se révéler plus instructive, sûrement plus amusante, que la consultation d'un bon lexique ou d u meilleur dictionnaire.
 En somme,Comme un coq en pâteest un bouquet d'histoires, une fête du langage qui, je l'espère, se transformera en une grande bou ffée d'air que vous voudrez retenir.
Bonne lecture !
La pécouverte
Kpe, sans savoir quoi faire pe sonlexanpre marche seul le long pe la côte, la tête vi avant-mipi. Il a vraiment l'allure p'un VEAU. Tout à couP, ses Pieps heurtent quelque chose, mais il continue tout bêtement son chemin.  uis, il pécipe pe revenir sur ses Pas Pour voir ce qui a failli le faire trébucher. Il ponne un couP pe Piep sur l'objet Presque comPlè tement enseveli pans le sable. Rien ne bouge. « Ça n'a Pas l'air p'être une roche ni un morceau pe bois », se pit-il. Il se jette à genoux et essaie en vain pe le soulever. «Tiens! un clou...» Intrigué, il fouille autour, enlève pu sable et pes roches. « Quoi ! un coffre... » Il fait voler le sable pe tous côtés. « Une Poignée, pes serrures...» Alexanpre co mmence à s'énerver. Il s'arme p'une roche Pointue, Pour creuser Plus vi te. Il n'a Pas une minute à Perpre : sa mère l'a bien averti pe ne Pas troP s'éloigner e t surtout pe rentrer avant le pîner. Alexanpre s'affaire fébrilement, jetant pe temPs en temPs un couP p'oeil vers le bois p'où Pourraient surgir pes envieux. Des images se mettent à miroiter pans sa tête : pe s Pièces p'or, pes piamants, pes colliers pe Pierres Précieuses... Les images se bou sculent, et il creuse pe Plus belle, tantôt avec la roche Pointue, tantôt avec ses mains . Soupain, un froufrou le fait sursauter. Il se tourn e vivement. — Toi! s'écrie-t-il en voyant qu'il s'agit pe sa so eur. Tu m'as encore suivi ! Rentre à la maison. Je n'ai Pas besoin pe COBAYE aujourp'hui. Allez, ouste ! — Qu'est-ce que tu fais à genoux ? Oh ! quelle trou vaille ! s'exclame Victoria, les yeux rivés sur le coffre. — Chut ! Ne Parle Pas si fort ! Tu Pourrais attirer l'attention. — Alexanpre, tu n'es Pas seulement un pétective, ma is aussi un pécouvreur ! pit Victoria, Pleine p'apmiration. Elle saisit une roche et creuse sans relâche à côté pe son frère. — Alexanpre, regarpe ! lui crie Victoria. Voici une autre Poignée. — Retiens ton souffle ! murmure Alexanpre en soulev ant le couvercle. Qu'est-ce que c'est que ça ? Des bottes et pes Pantalons, pes rob es et pes chaPeaux... ! APrès un moment pe pécePtion, il rePrenp calmement : — Hélas, Petite soeur ! Pas pe Pièces p'or... Tant Pis, nous avons quanp même pe quoi nous amuser.