D

D'est en ouest - légends et contes canadiens

-

Livres
194 pages

Description

D’Est en Ouest convie le lecteur à un véritable pèlerinage au coeur de 24 des plus fabuleuses légendes du folklore canadien. Pédagogue de renom, Pierre Mathieu transpose dans une langue simple et accessible l’univers enchanteur qui a fait la renommée de chaque province et territoire du Canada. En perpétuant par l’écriture les hauts faits de nos héros, l’auteur réussit à redonner au mot « légende » son sens étymologique premier : « les choses qui doivent être lues ».

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 octobre 2018
Nombre de lectures 1
EAN13 9782896113392
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
ISBN 978-2-89611-039-1
D’Est en Ouest légendes et contes canadiens Pierre Mathieu
D’Est en Ouest
D'Est en Ouest légendes et contes canadiens
DU MÊME AUTEUR AUXÉDITIONS DESPLAINES
ABÉCÉDAIRES POÉTIQUES e ABC poétiquetirage), 1987 (3 e Le zoo enchanté, 1987 (3 tirage) e Sur la pointe des motstirage), 1992 (2 Les dinosaures en fête, 1989 (épuisé) Les oiseaux en liberté, 1989 (épuisé) e Le boulier magique, 1996 (2 édition) ABC écologique, 1991 Les insectes en parade, 1992
ALBUMS JEUNESSE Mes Noëls pour toi, 1991 Allô ! Allô ! Halloween, 1992 La Saint-Valentin, 1995
THÉÂTRE Dix minutes sur scène, 1997
POÉSIE Les ruses de l'espoir, 2005
Pierre Mathieu
D'Est en Ouest légendes et contes canadiens
Illustrations : Michel Leblanc et Réal Bérard Conception de la couverture : Relish Design Studio Mise en page : Lucien Chaput Imprimerie : Hignell Book Printing Ltd.
e 2 édition revue et augmentée
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada
D'Est en Ouest : légendes et contes canadiens / [rapportés par] Pierre Mathieu ; [illustrations, Michel LeBlanc et Réal Bérard].
Pour les jeunes. ISBN 978-2-89611-039-1
1. Contes--Canada. 2. Légendes--Canada. I. Mathieu, Pierre, 1933- II. LeBlanc, Michel, 1953- III. Bérard, Réal, 1935-
GR113.D4 2008 398.20971 C2007-907002-7
© Pierre Mathieu, Éditions des Plaines, 1992, 2008 382, rue Deschambault Saint-Boniface (Manitoba) R2H 0J8
Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada, Bibliothèque provinciale du Manitoba et Bibliothèque nationale du Québec. e 1 trimestre 2008
Les Éditions des Plaines remercient le Conseil des Arts du Canada et le Conseil des Arts du Manitoba du soutien accordé dans le cadre des subventions globales aux éditeurs et reconnaissent l ’aide financière du ministère du Patrimoine canadien (PADIÉ) et du ministère de la Culture, P atrimoine et Tourisme du Manitoba, pour ses activités d’édition.
à Patricia à Christopher
vous êtes mes deux légendes vivantes
Grand'pa
Terre-Neuve-et-Labrador
La petite jument malheureuse
PAR UN BEAU JOUR DAUTOMNE,MON AMI Tom décida de prendre la route pour aller gagner sa vie sous d’autres cieux. Le minuscule garçon, en réalité trop délicat pour oser s’aventurer de cette façon loin de chez-lui, devait à tout prix quitter la maison pour renouveler ses provisions. Dans la forêt, il se trouva soudainement en présence d’un caribou. I l s’agissait là d’une bête hors du commun, car elle lui adressa la parole en ces termes : — Pourquoi, gentil garçonnet, oses-tu traverser une forêt si dangereuse ?
7
D’Est en Ouest
— Mourir de faim chez-moi ou me faire dévorer dans ces bois, quelle est la dif-férence ? lui répondit Tom. Le caribou, le trouvant fort courageux, voulut bien lui venir en aide. — Voici un poil de ma moustache, lui dit-il en le lui tendant. Grâce à celui-ci, un jour, tu deviendras riche. Tom accepta gracieusement le poil et remercia la gentille bête. Il reprit alors la route et ne s’arrêta que vers le milieu de la nuit, quand il aboutit à l ’enseigne de « La lumière qui luit ». Après avoir heurté le marteau de la porte d’entrée à quelques reprises, une vieille dame vint lui ouvrir toute grande la porte. En guise d’invita-tion, elle lui dit tout simplement : — E ntre vite, petit, tu sembles bien fatigué. Viens, je vais te préparer un bon souper. Après ce souper, que Tom a vite fait de dévorer, il demanda à son hôtesse de lui montrer sa chambre, car il tombait de som-meil. En l’y conduisant, la vieille dame lui offrit ce conseil : 8
La petite jument malheureuse
— Tu ne devras sortir de ton lit en aucun cas, petit. Tom le lui promit volontiers, mais, à peine la porte refermée, grande fut sa surprise de voir sa chambre tout à coup s’il-luminer. Dans un coin, tout près de la porte, une jolie dame fit soudainement son apparition et l’invita à se lever : — Tom, Tom, mon chéri, viens ici, sors de ton lit. Tom se boucha prestement les oreilles, car il se souv enait de la promesse faite à la vieille dame de ne pas sortir de son lit, et il entendait bien tenir sa parole. Non, il ne bougerait pas. Mais la dame se fit insistante et sa voix devint de plus en plus cajoleuse : — Tom, Tom, tu ne vas pas le regretter. Lève-toi. Viens vers moi. Mais Tom ne lui répondit pas et ne bougea pas d’un poil. Ainsi, grâce à la promesse de ne pas quitter son lit, la jolie dame ne captura pas Tom. Heureusement, parce qu’il s’agissait bel et bien d’une sor cière déguisée qui en voulait à sa vie.
9