Danger aux écuries

-

Livres
105 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

« Depuis une éternité, Doro et moi élaborions des plans pour nous acheter notre propre cheval. Pour réaliser ce rêve, nous économisions le moindre centime. Maintenant, elle possédait un cheval avec Inga sous prétexte que j'étais partie en vacances loin d'ici pendant un mois. Si, il y a quelques jours, mes parents ne m'avaient pas également offert un cheval, j'aurais sans doute pleuré de désespoir. (...) C'était moi sa meilleure amie, pas Inga. »

Charlotte est de retour chez elle en Allemagne et son cheval Won Da Pie arrive enfin aux écuries. Les premiers jours ne sont pas de tout repos pour la jeune fille : son cheval a du mal à s'adapter à son nouvel environnement et elle n'a que quelques semaines pour se préparer au spectacle de Noël. Juste avant le début des festivités, Charlotte s'aperçoit que sa selle a été rongée par un produit chimique et reçoit également un courrier bien mystérieux... Elle est maintenant décidée à affronter tous les dangers pour découvrir qui se cache derrière ce complot...

Traduit de l'allemand, titre original : Gefahr auf dem Reiterhof..


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 11 mars 2016
Nombre de visites sur la page 0
EAN13 9782215134084
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Nele Neuhaus Danger aux écuries
Traduit de l'allemand par Pierre Malherbet
Déjà paru : tome 1,Le Rêve de Charlotte
À Dorothée
1 Retour au club
– Charlotte, tu es de retour ! Mme Friese, la mère de ma meilleure amie, Dorothée, sourit amicalement en me voyant devant sa porte. – Quand êtes-vous rentrés ? – Bonjour, Mme Friese. Je dansais d’un pied sur l’autre et j’étais tentée d’aller directement dans la chambre de Doro afin de lui apprendre la formidable nouvelle. – Ça fait un quart d’heure. Doro est là ? Pendant le long trajet de Noirmoutier à Bad Soden, j’aurais tant voulu demander son téléphone portable à mon père pour appeler mon amie et lui parler de Won Da Pie. Je n’en ai rien fait parce que mon grand frère était assis à côté de moi. Il aurait tout entendu et se serait moqué de moi. – Non, elle n’est pas là. Devine donc où elle est ! – Au centre équestre ? – À ton avis ? Où pourrait-elle être ? Mme Friese fit comme si elle était désespérée et ajouta : – Depuis six semaines, elle y passe tout son temps. Normal après tout. Nous ne vivions qu’à cent cinquante mètres à peine du club et Doro, la fille de nos voisins, à cent mètres seulement. Voilà quatre semaines, j’avais prié mes parents de me laisser profiter de l’été chez les Friese tant je voulais passer mon Galop 3 et savourer de longues journées au club. Ils ne voulurent même pas en entendre parler. Heureusement, pensai-je alors, sans quoi j’aurais loupé l’été le plus génial de toute ma vie. – Très bien, dis-je à Mme Friese. Merci. J’étais sur le point de partir lorsqu’elle me retint. – Charlotte… Attends… J’aimerais te dire quelque chose, commença-t-elle après une légère hésitation, comme si elle tournait autour du pot. Il… s’est produit quelque chose de super… « Pour moi aussi », pensai-je, sans rien dire. – Doro a peur que tu ne lui en veuilles. Mais il fallait que tout aille très vite. Maintenant, j’étais vraiment curieuse. Qu’avait-elle donc de si mystérieux à me raconter ? Pourquoi devrais-je en vouloir à ma meilleure amie ? – Mais… Que s’est-il passé ? La mère de Doro cherchait les mots justes et sa révélation me fit l’effet d’un choc. – Humm… Comment dire… Les parents d’Inga ont acheté un cheval avec nous, il y a trois semaines. Je fixai Mme Friese comme si elle m’avait donné un coup dans le tibia. – C’est… C’est génial… dis-je à contrecœur.