Dieux de la mythologie grecque
60 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Dieux de la mythologie grecque

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
60 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Que d'aventures extraordinaires vivent les déesses et les dieux de la mythologie grecque ! Zeus, Athéna, Poséidon, Aphrodite... Ils sont généreux, tempétueux, terrifiants et fascinants. 12 chapitres pour découvrir les secrets des plus célèbres d'entre eux : pour chacun, une fiche d'identité et un récit légendaire magnifiquement illustré pour mêler savoir et merveilleux.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 avril 2016
Nombre de lectures 810
EAN13 9782215159650
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0037€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Sommaire
Introduction
Carte
Généalogie

Cronos et Rhéa
Zeus
Hélios
Prométhée
Hera
Dionysos
Athéna
Déméter
Hadès
Artémis
Poséidon
Aphrodite
Glossaire
Copyright
Un pays noyé de soleil
Il y a bien longtemps, au cours du deuxième millénaire avant J.-C., deux vagues d’envahisseurs, les Achéens puis les Doriens, s’installent dans ce pays que nous appelons aujourd’hui la Grèce. Ils ne peuvent descendre plus au sud, à moins de franchir la mer Méditerranée. Ils ne s’y risquent donc pas. Vraisemblablement, ils sont tombés sous le charme de ce pays de montagnes boisées, jamais trop hautes mais difficilement franchissables. Ils s’éparpillent. Les uns s’installent dans les plaines situées en bord de mer, les autres dans les îles si proches et si nombreuses. Ils forment ainsi de petits États indépendants, parfois alliés, souvent ennemis. Ces cités-États microscopiques ont des types de gouvernements très différents, leurs propres lois et leur propre monnaie.
Jamais la Grèce antique n’a été unifiée !
Entre la mer et l’olivier
Les Grecs cultivent le blé, l’olivier et la vigne. Ils élèvent des chèvres et des moutons, animaux qui se contentent de brouter des buissons épineux et une herbe rare. Heureusement, la mer leur offre ses poissons et un moyen de transport formidable qui leur évite la fatigue et les dangers de ce pays montagneux : le bateau.
Hélas, les problèmes ne manquent pas dans ces cités-États ! Entre le VIII e et le VI e siècle avant J.-C., de nombreux Grecs quittent leur patrie pour tenter leur chance ailleurs. Ils partent vers l’inconnu, poussés par la pauvreté, la guerre, un gouvernement tyrannique ou l’envie d’aventure. Tout autour de la mer Méditerranée, ils fondent de nouvelles villes, grecques elles aussi. Mais ils conservent des liens avec leur ancienne patrie. Bons paysans, guerriers courageux, artisans expérimentés, poètes talentueux, savants ingénieux ou politiciens habiles, les Grecs sont aussi excellents commerçants.

Des liens plus forts que des différences
Souvent, les Grecs de ces cités-États s’entre-déchirent au cours de guerres cruelles. Et pourtant, comme ils se ressemblent !
Tout d’abord, ils parlent la même langue et ont la même écriture. Ils aiment tous leurs hivers tempérés et leurs étés torrides. Cette douceur du climat les pousse à vivre beaucoup dehors. Leurs marchés, leurs cérémonies religieuses ou leurs réunions politiques se déroulent toujours en plein air !
Ils partagent aussi la même religion polythéiste, c’est-à-dire qu’ils honorent plusieurs dieux et déesses. Ils se les imaginent avec une apparence humaine, mais immortels, et ils croient également à l’existence de créatures monstrueuses comme les Cyclopes ou les centaures. Belles et puissantes, à de rares exceptions près, leurs divinités ont des sentiments proches de ceux des hommes : l’amour, la haine, la jalousie, la tristesse, la joie, la colère… Elles interviennent dans les affaires divines comme dans celles des hommes, se métamorphosant à volonté.