Gandhi : "Non à la violence"

Gandhi : "Non à la violence"

-

Français
94 pages

Description

Un jour, dans un train parcourant l'Afrique du Sud, le jeune avocat indien Gandhi est jeté hors d'un wagon de première classe. Considéré comme un homme de couleur, il devra voyager dans le fourgon. C'est alors que l'urgence fulgurante d'un nécessaire combat pour l'indépendance de l'Inde s'impose à lui. Et ce combat, se jure-t-il, sera non violent.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 janvier 2012
Nombre de lectures 75
EAN13 9782330006938
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
GANDHI
À LAVIOLENCE
“Ceux qui ont dit non” Une collection dirigée par Murielle Szac.
Illustration de couverture : François Roca
Éditorial : Isabelle Péhourticq assistée de Fanny Gauvin Directeur de création : Kamy Pakdel Directeur artistique : Guillaume Berga Maquette : Christelle Grossin © Actes Sud, 2009, 2014 –997788-22-333300-0003466830-48 Loi 49956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse
www.actessudjunior.fr www.ceuxquiontditnon.fr
CHANTAL PORTILLO
GANDHI
À LAVIOLENCE
ACTES SUD JUNIOR
Pour Ibni Oumar Mahamat Saleh, homme de paix et de démocratie, qui a osé dire non à la dictature. Il était chef de l’opposition démocratique au Tchad. Frappé et enlevé sous les yeux de sa femme et de son jeune fils à son domicile à N’Djamena par des militaires tchadiens, il a disparu depuis. Son dernier message avant son enlèvement, reçu pour les vœux de nouvelle année, était : “Paix dans le monde, paix au Tchad.” Où qu’il soit, que ce texte lui dise mon respect et mon amitié.
“Je sais que je vis, je sais que je crois et qu’aucune montagne, aucune mer, aucune forêt, rien ne sera trop haut, rien ne sera trop dur à ma promesse. Peutêtre la mort ? On verra…” Zéphyr Négrita