Histoires pour attendre et petits jeux pour patienter : en voyage

-

Livres
82 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Enfin un moyen de ne plus voir le temps passer en voyage !
Un ours de cirque, un extraterrestre, un vélo volant, un train, un kangourou et  un grand oiseau... Des histoires magiques, extraordinaires, loufoques pour oublier que parfois le temps est un peu long...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 29 février 2012
Nombre de visites sur la page 220
EAN13 9782215118381
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Youpi ! Aujourd’hui, tu pars en voyage avec tes parents ! Tu vas peut-être prendre le train, l’avion ou la voiture, et tu sais qu’un trajet de plusieurs heures t’attend avant d’atteindre ta destination de vacances.
Tu es très impatient d’arriver, mais tu as peur de t’ennuyer un peu ou de trouver le temps long !
Eh bien, ouvre vite ce petit livre plein d’histoires et de jeux rigolos ! Grâce à lui, tu ne verras plus le temps passer ! Regarde, c’est tout simple. Toutes les histoires et les jeux sont minutés par une petite horloge.
Tu pourras lire des histoires qui durent 5 minutes ou 10 minutes, faire des jeux, seul ou avec tes frères et soeurs, ou avec tes parents, pendant 8 minutes, 20 minutes et même plus !
Oh ! ça y est, on est déjà arrivés ! Avec tes Histoires pour attendre, tes voyages seront toujours trop courts !
«Alors, Louise, qu’en penses-tu ?»
Je regarde la chose garée devant la maison de Tonton la Bricole. C’est assez curieux, on dirait un croisement entre un minibus et un hors-bord. Mais je ne veux pas froisser mon oncle, il est tellement gentil !
« C’est… étonnant !
– N’est-ce pas ? Tu vas être la première à l’essayer ! » J’ai un mouvement de recul, car je connais bien les inventions farfelues de mon oncle ! Elles ne sont pas toujours au point !
« Tu es sûr qu’elle est prête à rouler ?
– Ne t’en fais pas, coupe Tonton en me donnant une tape sur l’épaule. Tout est impeccable ! En voiture ! »
Résignée, j’ouvre la portière.
« Mets bien ta ceinture, surtout. »
Ça, je ne risque pas de l’oublier. Je m’accroche et Tonton tourne la clé de contact. Le moteur démarre avec un bruit de tondeuse à gazon.
« Pas mal, hein ? Allez, on y va !
– Où allons-nous ? Pas sur la route, quand même ?
– Non, dit Tonton, ce ne serait pas prudent. On va se contenter du jardin. »
Je suis soulagée, mais à peine. Le jardin de mon oncle est immense, encombré de vieux bâtiments qui lui servent de hangar, d’atelier et de garage. Et, au bout, une mare.
« Attention, une poule ! »
Nous pilons net ! Une grosse poule rousse passe juste devant la voiture en caquetant avec colère.
« Tu as vu, rit mon oncle, les freins sont excellents. Attention, j’accélère ! »
Nous passons à toute vitesse sous le fil à linge et à côté du poulailler.
Tonton s’exclame :
« Regarde bien, j’ai inventé quelque chose d’étonnant ! »
Il appuie sur un bouton près du volant…
Nous n’y voyons plus rien !
PFOUUU…une épaisse fumée sort du capot.
« Qu’est-ce que c’est ? – Je ne sais pas, fait mon oncle en tripotant le bouton, normalement, on aurait dû avoir de la musique. »
Mais à la place de la musique, c’est un autre bruit qu’on entend :PLOUF !
« Tonton, on est tombés dans la mare ! – Pas de panique, Louise, j’ai tout ce qu’il faut ! »
La fumée se dissipe, nous sommes dans la mare aux canards avec de l’eau jusqu’au milieu des portières. Une grenouille saute sur le capot. Mon oncle actionne un levier, et la voiture se met à tanguer. Je comprends maintenant pourquoi elle ressemble à un hors-bord : elle flotte, et elle avance sur l’eau !